Bleus : Nasri a pensé à Wenger

Actualité - Le buteur tricolore n'a pas oublié son ancien coach

le 12/10/2011 à 09:54

Il faisait bon d'être joueur de Manchester City mardi soir. Outre le doublé de David Silva avec l'Espagne (victoire 3-1 de la Roja face à l'Écosse), deux autres Citizens se sont illustrés au Stade de France lors du match nul entre la France et la Bosnie (1-1), Samir Nasri répondant sur penalty (78e) à l'ouverture du score inspirée d'Edin Dzeko (40e).

Victime de la faute d'Emir Spahic qui a provoqué le penalty pour son équipe, Samir Nasri est revenu à l'issue de la qualification directe des Bleus sur sa décision de se faire justice lui-même en prenant la responsabilité de transformer la sentence : « J'ai pensé à Arsène Wenger, qui m'avait dit la saison dernière : ''Quand il y a faute sur toi, tu peux te faire justice toi-même. Il ne faut pas écouter ceux qui disent que ce n'est pas possible. Ce sont des conneries.'' J'ai pensé à ça et ça a marché ». Commentateur de la rencontre pour TF1, le manager d'Arsenal a dû apprécier même s'il a certainement dû éprouver aussi quelques regrets d'avoir perdu son joueur cet été...

F.B.

Réagissez

  • J'ai déjà un compte

  • Je n'ai PAS de compte,Inscrivez-vous !