24 buts en 2023 et deux victoires en 16 matches à l’extérieur. La misère de Chelsea est confirmée par les chiffres

24 buts en 2023 et deux victoires en 16 matches à l’extérieur. La misère de Chelsea est confirmée par les chiffres

Les fans de Chelsea espéraient que la saison dernière n’était qu’un mauvais rêve. Une anomalie qui ne se reproduira pas. Le début de la saison actuelle s’inscrit dans la même veine. Beaucoup diraient même pire. Les Blues ne sont pas seulement dans une mauvaise passe en termes de résultats, mais aussi sur le plan statistique.

Le nouveau propriétaire a déjà réussi à dépenser plus d’un milliard de livres sterling en joueurs. Il a également vendu des joueurs indésirables pour beaucoup d’argent. Mais cela ne change rien à l’énorme investissement. Le résultat ? Après six journées de la nouvelle saison, 14e place et une seule victoire – contre Luton, un nouveau venu aux abois.

Aston Villa est la dernière équipe à s’être amusée aux dépens de Chelsea jusqu’à présent. Et c’est à peu près tout le championnat qui s’esclaffe. Sur l’année civile, Chelsea n’a remporté que cinq matches en Premier League. Avec Everton, le grand club londonien traditionnel est celui qui a récolté le moins de points – 25 (sur les équipes engagées la saison dernière et cette saison).

Le bilan de Chelsea à l’extérieur est absolument désastreux. Depuis que son ancien manager Graham Potter a remporté ses deux premiers matches à l’extérieur en Premier League, les Blues n’ont remporté que deux victoires (cinq nuls et neuf défaites) en 16 matches dans le stade de leurs adversaires.

Dans l’emblématique County Premiership, la devise était « plus nous marquons de buts, plus nous gagnons de points ». Cela semble simple et direct… Mais c’est la productivité des footballeurs de Stamford Bridge qui pose le plus gros problème. Pour l’année en coursen tenant compte à nouveau de la situation des équipes qui ont connu les deux années, Chelsea a marqué 24 buts. Le moins bon de tous.

Tout aussi grave est le fait que Les Blues ne marquent pas en 13 matches de championnat anglais en 2023 – plus de fois que n’importe quelle autre équipe. Dans le même temps, le mauvais souvenir de septembre 2007, lorsque Chelsea n’avait pas marqué lors de quatre matches consécutifs, frappe à la porte.

Pourtant, ce n’est pas que ses joueurs ne se procurent pas d’occasions. Au contraire. Chelsea est deuxième au classement des équipes ayant effectué le plus grand nombre de touches dans la surface de réparation adverse. Les doubles vainqueurs de la Ligue des champions en ont 241, soit neuf de moins que Tottenham, premier.

La populaire statistique des buts attendus parle également de malchance ou de mauvaise qualité de finition. Selon cette statistique, les Blues auraient dû marquer onze fois. Or, Rahaem Sterling et ses coéquipiers n’ont ouvert les filets qu’à cinq reprises. La différence entre leurs buts et les buts attendus est la plus importante du championnat anglais.

Certains parlent de qualité médiocre, d’autres d’inexpérience, d’autres encore d’une vague de blessures… Aaron Lennon, joueur de longue date de Tottenham et international anglais, voit un problème dans les méthodes de l’entraîneur Mauricio Pochettino. « Chelsea n’est pas aidé par les mauvaises nouvelles qui circulent autour de lui. Les blessures sont également très graves, mais j’ai réfléchi un peu plus et j’ai pensé à regarder l’entraîneur Pochettino, » a déclaré Lennon, avant d’ajouter : « Il a changé son programme d’entraînement : « Il a changé radicalement son programme d’entraînement. C’est ce qu’il a fait lorsqu’il est arrivé chez les Spurs. Au début, certains d’entre nous ont eu beaucoup de mal parce que la charge de travail était complètement différente. Peut-être que c’est trop et que cela joue un rôle ».

A lire également