7 buts marqués lors de la séance de tirs au but Bayern-Manchester en LM, Arsenal a balayé le PSV

7 buts marqués lors de la séance de tirs au but Bayern-Manchester en LM, Arsenal balaie le PSV

Dans le choc de mercredi entre le Bayern Munich et Manchester United, l’équipe locale a mené 2:0, mais l’adversaire a fini par dramatiser le match et l’équipe bavaroise s’est imposée 4:3. L’Union Berlin, avec le milieu de terrain tchèque Alex Kral (25), a perdu 0:1 contre le Real Madrid en ouverture du groupe. Jude Bellingham (20) a marqué le but de la victoire dans les arrêts de jeu.

Le géant espagnol a longtemps été incapable de marquer malgré la défense tenace de ses adversaires, qui faisaient leurs débuts dans la compétition des millionnaires, et a même touché le poteau à plusieurs reprises. Mais Jude Bellingham a fini par lui retirer l’épine du pied en toute fin de match et les points sont restés, comme prévu, du côté du favori. Le milieu de terrain tchèque Alex Král a confirmé qu’il était l’un des piliers de l’équipe des visiteurs, jouant des minutes entières pour la cinquième fois d’affilée.

L’équipe locale a longtemps eu du mal à conclure, ce dont les visiteurs ont profité. Diogo Goncalves portait l’écart à deux buts à la 53e minute, mais les Jaunes et Rouges égalisaient dans les deux minutes suivantes. L’expulsion d’Elias Jelert à la 73e minute leur a été d’un grand secours. Tete, entré en jeu, a eu le dernier mot et a contribué à maintenir les Turcs invaincus cette saison.

Bukayo Saka, qui faisait sa première apparition dans la saison régulière de la Coupe des millionnaires depuis sept longues années, a décidé de la victoire des Gunners en première période, suivis avant la mi-temps par Leandro Trossard et Gabriel Jesus. Pour les deux premiers buteurs, il s’agissait d’ailleurs de leurs premiers buts dans la plus prestigieuse des coupes de clubs.

Serge Gnabry s’est illustré pour les locaux en première mi-temps, et c’est le septième but pour lui lors de ses six dernières titularisations contre des équipes anglaises dans la compétition des millionnaires. Mais c’est le but de Mathys Tel sur coup de pied arrêté qui s’est avéré décisif. En battant les Red Devils, l’équipe locale a amélioré son bilan dans la phase régulière de cette compétition de coupe, puisqu’elle n’a pas perdu un match de groupe d’affilée pour la 35e fois.

L’équipe autrichienne, dont le onze de départ, avec une moyenne d’âge de 21 ans et 183 jours, était le plus jeune de l’histoire de la compétition, a décidé de gagner à la 15e minute lorsque Roko Simic a marqué sur le deuxième penalty du match. Ce penalty a été provoqué par l’intervention d’António Silva, qui a reçu un carton rouge pour avoir mis la main sur la ligne de but après un mauvais petit coup de patte d’Alexander Bah. Un autre ancien joueur, David Jurásek, n’est apparu que sur le banc des remplaçants après sa blessure.

La menace offensive silencieuse du champion d’Italie en titre a dû être remplacée par le capitaine Giovanni Di Lorenzo, qui a fendu le filet d’un tir précis en première mi-temps. Dans les dix dernières minutes, bien que Bruma ait d’abord rapproché l’équipe locale d’un point précieux, les Partenopei avaient une fois de plus le dernier mot en arrachant une victoire précieuse grâce à un but contre son camp de Sikou Niakate. Le gardien tchèque Lukáš Horníček a suivi le match depuis le banc de l’équipe portugaise.

Les Basques sont entrés dans le premier match de la célèbre compétition après 10 ans activement et ont pris l’avantage à la quatrième minute après un but de Brais Méndez. Cette avance durait jusqu’à la 87e minute, lorsque le buteur Lautaro Martínez égalisait sur une rare occasion des Nerazzurri.

Lucas Ocampos ouvrait le score à la 9e minute, mais Angelo Fulgini parvenait à réagir avant la mi-temps. Il devenait le premier joueur depuis Vladimír Šmicer à marquer pour le Racing Club en Coupe des millionnaires sur un coup franc direct. Le footballeur tchèque avait fait de même il y a près de 25 ans.

A lire également