Anvers et Copenhague sur la voie du succès à un million de dollars, les Rangers font match nul avec le PSV malgré le but de Sima

Anvers et Copenhague sur la voie du succès à un million de dollars, les Rangers font match nul avec le PSV malgré le but de Sima

Le programme de football de mardi proposait trois matches du tour préliminaire de la Ligue des champions. Le Sparta Prague, qui s’est incliné, a disputé son duel à Czestochowa. Grâce à un but chanceux, Copenhague a finalement battu Raków 1-0. L’unique but a également été marqué à Anvers, où l’équipe locale a tenu bon pour remporter la victoire la plus serrée possible malgré un carton rouge. En revanche, quatre buts ont été marqués à Glasgow, où le PSV est passé deux fois à côté.

Dès l’hymne de la Ligue des champions, les joueurs et les supporters anversois se sont montrés très enthousiastes, ce qui s’est rapidement traduit dans le score. La première occasion était d’abord grillée par la tête de Levi García, mais l’équipe locale faisait ensuite preuve d’une grande force de frappe. A la fin de leur action, Vincent Janssen était infaillible, finissant au second poteau. Puis le visiteur García se mettait à nouveau en évidence, mais cette fois-ci, sa tête passait au-dessus de la barre dans une situation identique. La magie de la perle trinidadienne s’arrêtait là et García était remplacé sur blessure à la 36e minute.

Immédiatement après le changement de côté, les Rouges et Blancs commençaient à se compliquer la vie. Le tir d’Ehsan Hajsafi était encore repoussé par le gardien Jean Butez, mais Jelle Bataille posait encore plus de problèmes à son équipe à la 51e minute lorsqu’il était expulsé après un tacle appuyé. Les Belges se montraient menaçants en contre-attaque et leur défense, emmenée par l’expérimenté Toby Alderweireld, ne laissait pas beaucoup de place à leurs adversaires.

L’AEK aurait pu se réjouir de ce déficit d’un but à la fin du match, car le stoppeur Soumaïla Coulibaly a été effrayé par un tir solo inhabituel qui s’est retrouvé devant le gardien de but visiteur et qui n’a finalement pas été cadré.

Les deux équipes ont été accueillies par un violent orage à l’asile de Raków au stade de Sosnowiec, ce qui a porté chance aux visiteurs. L’international norvégien Mohamed Elyounoussi adressait un centre à Racovitan à la neuvième minute, et le ballon rebondissait malencontreusement dans les filets des locaux. Déjà privé du Brésilien Jean Carlos Silva, blessé, le champion d’Ekstraklasa s’est précipité pour égaliser. Fabian Piasecki aurait pu tirer, mais à bout portant, il a dépassé le but de Kamil Grabara de Letenske.

Quelques instants plus tard, le gardien polonais était débordé, mais l’avance de Copenhague était finalement confirmée par les arbitres vidéo, qui avaient repéré un hors-jeu d’un millimètre de l’ancien défenseur de Karviná, Milan Rundic.

Même en seconde période, l’équipe locale ne parvenait pas à trouver la faille dans la ligne défensive des Nordistes, alors que les visiteurs auraient pu prendre deux buts d’avance si Victor Claesson avait dirigé avec plus de précision une tentative au sol depuis l’extérieur de la surface. Deian Sorescu a également essayé de loin de l’autre côté, mais il a envoyé le ballon au-dessus du but de Kamil Grabara, tout comme Sonny Kittel depuis une position encore plus favorable dans l’hexagone.

Mohamed Elyounoussi aurait pu donner le coup d’envoi de la victoire de Copenhague, en profitant une nouvelle fois d’un débordement du défenseur local, mais Vladan Kovacevic ne se laissait pas faire une deuxième fois. Son homonyme, Adnan Kovacevic, n’a pas eu de chance dans la surface de réparation et sa tête est passée à côté.

Ce sont les visiteurs d’Eindhoven qui frappaient les premiers. Dès la quatrième minute, Noa Lang s’élançait et décochait un tir puissant que Jack Butland ne parvenait pas à contrer. Il se contentait de dégager le ballon devant lui, mais les Farmers ne parvenaient pas à profiter de la confusion qui régnait alors devant le but.

A la 22e minute, l’ex-Slavic Sima aurait pu se faire remarquer, mais Walter Benítez s’interposait sur une frappe en angle fermé. A la fin de la première mi-temps, Johan Bakayoko menaçait d’une belle frappe mais manquait le cadre de peu. Sima se montrait plus précis à l’autre bout du terrain, plaçant son tir puissant de l’entrée de la surface juste à côté du poteau droit.

James Tavernier aurait pu augmenter l’avance de l’équipe locale en début de seconde période, mais Walter Benítez était en mesure de repousser la tentative dangereuse du capitaine. Joey Veerman tentait de renverser la vapeur sur un coup de pied direct depuis le milieu de terrain. Butland a eu la chance de voir son tir s’écraser sur la barre. Le gardien anglais n’a cependant pas eu l’occasion d’intervenir sur le tir d’Ibrahim Sangary, que l’équipe écossaise a oublié en défendant.

A un quart d’heure de la fin, Rabbi Matondo redonnait l’avantage aux Bleus en profitant d’une passe fantastique de Dessers. Mais les joueurs du PSV réagissaient presque immédiatement grâce à l’expérimenté Luuk de Jong, qui reprenait victorieusement de la tête un coup de pied de coin. Danilo aurait pu marquer le but de la victoire en fin de match, car il a pris le ballon dévié et a tiré dans le filet ouvert, mais l’un des défenseurs s’est interposé pour sauver la situation.

A lire également