Arsenal a laissé passer l’occasion de terminer l’année en tête. Bournemouth s’est incliné après sept journées

Arsenal a laissé passer l’occasion de finir l’année en tête. Bournemouth s’incline après sept matches

Arsenal s’est incliné 1-2 à Fulham lors de la 20e journée de Premier League et a laissé passer l’occasion de terminer l’année 2023 en tête du classement. Jakub Kiwior et Eddie Nketiah, dont l’avenir au club fait l’objet de spéculations, étaient dans le onze de départ des visiteurs. Mais ces derniers peinent en attaque et Raúl Jiménez fait mieux en face, qui égalise à la 29e minute. Après le changement de côté, Bobby De Cordova-Reid décidait du triomphe de l’outsider. Bournemouth, en grande forme, s’est retrouvé invaincu après sept matches, s’inclinant 1-3 à Tottenham.

Les visiteurs prenaient l’avantage dès la cinquième minute. Gabriel Martinelli reprenait le ballon de la tête au milieu du terrain et tirait vers le second poteau, le gardien détournait le tir, mais il était trop court sur la finition de Bukay Saka. Jiménez avait la possibilité d’égaliser sur une action directe, mais son tir était couvert par David Raya. L’attaquant mexicain a eu l’occasion de répliquer à la 29e minute lorsqu’il s’est précipité au second poteau et a repris victorieusement un centre de Tom Cairney pour le mettre au fond des filets.

Martinelli tentait de faire pencher la balance en faveur des Gunners avant la fin de la mi-temps, mais sa tête passait juste à côté du point de penalty. De Cordova-Reid complétait le retournement de situation en faveur de l’équipe locale, profitant d’une petite surface de réparation pour placer une balle déviée au-delà de l’impuissance de Raya. Saka a eu une réaction fulgurante lorsqu’il s’est retrouvé seul au second poteau, mais son tir n’était pas du tout cadré.

Les joueurs d’Arteta ne se procuraient guère d’autres occasions, mais ils auraient même pu marquer eux-mêmes après que la frappe lointaine de Cairney ait été repoussée du bout des doigts par Raya, juste à côté des trois poteaux. Le coup franc direct d’Andreas Pereira a ensuite été repoussé par l’œil du gardien espagnol sur la barre transversale. En fin de compte, les visiteurs ont gardé le ballon plus souvent, mais n’ont pas réussi à égaliser.

C’est Rodrigo Bentancur qui ouvrait le score. A la 9e minute, il reprenait un mauvais centre du gardien local et Pape Matar Sarr s’emparait du ballon et ouvrait le score d’un centre à l’entrée de la surface. Les Roosters ont continué à se procurer des occasions, notamment sur le côté gauche du terrain. Heung-Min Son a tiré sur le but à la 26e minute, mais il n’a pas réussi à conclure. Les visiteurs ont également failli marquer lorsque Marcus Tavernier a enroulé un coup de pied direct juste à côté du poteau gauche.

La frappe lointaine de Dominic Solanke en première mi-temps a de nouveau frôlé la barre transversale. Après le changement de côté, le gardien de but Guglielmo Vicario devait intervenir pour dégager la tête de Solanke. Après une série de coups de pied de coin ratés par Bournemouth, Son s’est lancé dans une contre-attaque rapide et, grâce à une excellente passe en profondeur, a encouragé Richarlison à marquer, mais ce dernier a tout gâché en ratant sa finition.

Les Spurs se rassuraient en inscrivant un deuxième but à la 72e minute, lorsque Son s’enfonçait à nouveau dans le dos de la défense sur le côté gauche du terrain, ne commettant cette fois aucune erreur et décochant une frappe au second poteau. Après quelques occasions manquées, Richarlison a finalement réussi à marquer en trompant Neto à bout portant à 10 minutes de la fin. Les visiteurs ont obtenu un but bien mérité après une belle combinaison qui s’est terminée par une frappe au sol précise d’Alex Scott.

A lire également