Benzema défend sa réputation et porte plainte contre le ministre français de l’Intérieur pour diffamation.

Benzema défend sa réputation. Il a porté plainte contre le ministre de l’Intérieur français pour diffamation.

Karim Benzema (36 ans) a déposé une plainte pour diffamation contre le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ce mardi. Ce dernier avait affirmé l’année dernière que l’ancienne star du Real Madrid avait des liens avec les Frères musulmans, un groupe islamiste sunnite originaire d’Égypte.

M. Darmian, un homme politique de droite qui envisage de se présenter à la présidence, a critiqué M. Benzema après que l’ancien attaquant de l’équipe de France et lauréat du Ballon d’Or 2022 a publié un message sur X (anciennement Twitter) à la mi-octobre pour soutenir les habitants de Gaza victimes des « bombardements injustes » menés par Israël en représailles à l’attaque du Hamas du 7 octobre.

Darmanin a répondu au post de Benzema en affirmant que le joueur « a un lien notoire avec les Frères musulmans ».

La plainte de Benzema, déposée par l’avocat Hugues Vigier et consultée par l’AFP, indique que ces déclarations « portent atteinte » à l’honneur et à la réputation du joueur. Benzema, qui joue pour le club saoudien d’Al Ittihad et qui est musulman, a déclaré dans sa plainte que « n’a jamais eu le moindre lien avec l’organisation des Frères musulmans, ni, à sa connaissance, avec quiconque y adhère ».

« Je sais à quel point je suis utilisé dans des jeux politiques en raison de ma notoriété, ce qui est d’autant plus scandaleux que les événements dramatiques survenus depuis le 7 octobre méritent tout autre chose que ce type de déclaration ». poursuit le document.

En octobre, M. Darmanin a déclaré qu’il n’avait rien contre Benzema, mais qu’il était frappant que le footballeur n’ait pas tweeté son soutien à l’Israélien tué dans une attaque du Hamas ou à l’enseignant français poignardé à mort par un ancien élève islamiste au début du mois. « Je l’ai publiquement exhorté à tweeter en faveur de l’enseignante morte inutilement à cause du terrorisme islamiste, et il ne l’a pas fait », a déclaré le président de l’Union européenne. a déclaré le ministre lors d’une visite à Abu Dhabi.

M. Darmanin a également mentionné le refus de M. Benzema de chanter l’hymne national lorsqu’il jouait pour la France et son « prosélytisme sur les médias sociaux ». La plainte a été déposée auprès de la Cour de justice, la seule juridiction française habilitée à poursuivre les membres du gouvernement pour les actes illégaux qu’ils ont commis dans l’exercice de leurs fonctions.

A lire également