Braga se qualifie pour la Ligue des champions après 11 ans, Galatasaray et YB Bern vont plus loin

Braga fête sa qualification en Ligue des Champions après 11 ans, Galatasaray et YB Bern vont aussi plus loin

Après 11 ans, les footballeurs de Braga se sont qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. L’équipe portugaise, avec le gardien tchèque Lukáš Horníček (21) sur le banc, a battu le Panathinaikos 1:0 dans le remake de la finale du 4e tour préliminaire à Athènes et a enchaîné avec une victoire 2:1 à domicile. Le Galatasaray Istanbul et les Young Boys de Berne ont également assuré leur participation à la phase principale de la compétition d’élite mardi, en éliminant respectivement Molde et le Maccabi Haïfa.

Si l’ambiance survoltée de la Grèce a propulsé ses chouchous vers la victoire, les Trois Trèfles ont été trahis par la fin de match à plusieurs reprises. Une performance exemplaire du gardien des visiteurs, Matheus, a assuré leur progression, mais il a été soigné en première mi-temps, ce qui a conduit à un échauffement intensif de Lukáš Horníček. Cependant, le Brésilien s’est remis de sa blessure et le talentueux gardien tchèque a passé tout le match sur le banc des remplaçants. Pour son plus grand bonheur, Bruma a assuré la progression des archevêques en marquant un but.

Mauro Icardi, dont le nom, ces dernières années, a été davantage associé à des scandales en dehors du terrain qu’à ses exploits footballistiques, a permis au club turc de prendre l’avantage grâce à un penalty converti en toute confiance. Ces dernières semaines, cependant, il est revenu en forme et a marqué lors de quatre matches compétitifs consécutifs. Les Nordistes ont réussi à égaliser grâce à Eirik Hestad, mais Angeliño a marqué sur un coup de pied direct dans les arrêts de jeu pour calmer la nervosité grandissante dans le stade.

Dans la capitale suisse, le rapide ailier Meschack Elia a été fantastique en première mi-temps et a largement contribué aux deux buts marqués entre la 23e et la 28e minute. Il a d’abord contribué au but de Cédric Itten, puis sa frappe a curieusement été repoussée par le gardien Abdoulaye Seck. Le défenseur sénégalais a donc contribué par son propre but à ce que les visiteurs n’aient pas l’occasion d’imiter la performance de l’année dernière dans le groupe de la mort avec le PSG ou Benfica.

A lire également