Capitaine Soucek : La Pologne reste un grand rival. La blessure était désagréable, mais l’équipe avait besoin de moi.

Capitaine Soucek : La Pologne est toujours un grand rival. La blessure était désagréable, mais l’équipe avait besoin de moi.

Bien qu’il ait pris un coup de pied malheureux à la tête du défenseur Jan Bednark à la 65e minute et qu’il ait dû être soigné deux fois, le capitaine tchèque Tomáš Souček (28 ans) a terminé le match de qualification européenne en Pologne avec un bandage et une coupure sanguinolente. Dans une interview accordée à CT Sport, l’auteur du but égalisateur de la finale (1-1) a déclaré que l’équipe avait besoin de lui. Le sélectionneur Jaroslav Šilhavy pense pouvoir compter sur Soucek pour le dernier match de groupe, lundi à Olomouc, face à la Moldavie.

Soucek a été longuement soigné après avoir été frappé par Bednarko, qui a tenté de dégager le ballon. Le milieu de terrain de West Ham, âgé de 28 ans, saignait et les médecins lui ont posé un bandage à la tête. Le capitaine tchèque a été soigné une nouvelle fois par la suite, mais a finalement terminé le match.

« Ma blessure a été très désagréable. Je voulais jouer le ballon avec la tête, mais Bednarek a frappé le ballon avec ma tête. J’ai mal maintenant, mais les médecins ont fait du bon travail. Je voulais rester sur le terrain parce que mes coéquipiers avaient besoin de moi. Je pense que ce n’est pas grave ». Soucek a déclaré lors d’une interview télévisée.

Šilhavý a apprécié la résistance du capitaine. « Si c’était plus grave, nous le remplacerions bien sûr. Je lui ai dit moi-même que s’il n’était pas bien ou s’il avait des vertiges, il devait descendre. Mais les médecins nous ont assuré que tout irait bien. Son bandage est tombé et ils ont dû le refaire », a déclaré Šilhavy lors de la conférence de presse.

« Son front est assez déchiré, ils doivent le recoudre. Je pense qu’il sera disponible lundi. Ce serait dommage qu’il ne le soit pas. Le connaissant, c’est un dur à cuire. Il s’en sortira,« , a ajouté le sélectionneur tchèque.

Souček a égalisé avant la blessure à la 49e minute après un centre du côté droit. Le but a été précédé d’une courte situation standard. « Cela n’a pas été répété. Il est important que les garçons puissent improviser sur le terrain et voir différents espaces ouverts. Ils méritent d’être félicités pour cela, car sinon il aurait fallu faire un coup de pied à partir de la moitié du terrain et il aurait été difficile de marquer. C’est ainsi que le ballon est arrivé jusqu’à moi et que j’ai pu le dégager », a déclaré Soucek à propos de son onzième but en équipe nationale.

Il a salué la performance de l’équipe à Varsovie. « Je pense que la première mi-temps a été prudente des deux côtés, personne ne voulait marquer le premier but. Nous avons eu quelques occasions avant de concéder le but, mais c’est finalement nous qui avons marqué le premier but. À la mi-temps, nous nous sommes dit que nous ne pouvions pas et ne voulions pas perdre ici, que nous voulions aller à l’Euro. Et nous avons fait de notre mieux ». a-t-il déclaré.

« Je dois féliciter toute l’équipe pour la seconde mi-temps, car nous l’avons parfaitement jouée. Nous aurions pu ajouter d’autres buts. J’espère que nous pourrons continuer sur cette lancée lors du prochain match », a ajouté Soucek.

Son équipe a manqué sa première occasion de se qualifier pour l’Euro, mais reste en position favorable. Il leur suffit d’obtenir au moins un point à domicile contre la Moldavie. « Nous voulions tous avancer après ce match, mais nous avons joué à l’extérieur en Pologne, donc nous prenons ce point. La Pologne ne va pas très bien, mais c’est un adversaire de taille. Je pense que nous réussirons à nous qualifier lundi et que nous serons présents à l’Euro comme nous le souhaitons tous. Souček a ajouté.

A lire également