Cerny marque à nouveau pour donner un point à Wolfsburg, Leverkusen s’en sort à merveille

Cerny marque à nouveau pour donner un point à Wolfsburg, Leverkusen réalise une fin de match écrasante

Wolfsburg a fait match nul 1-1 à Heidenheim lors de la 18e journée de Bundesliga. Les Loups se sont souvenus de leur dernier match contre Mayence, où ils avaient pris l’avantage en début de match grâce à Vaclav Cerny (26), mais comme il y a une semaine, ils ont rapidement perdu leur avance grâce à un but de Moritz Jenz en première mi-temps. Dortmund, de son côté, a remporté le match 4:0, ne laissant aucune chance à Cologne. Leverkusen est toujours en tête du championnat grâce à sa victoire 3-2 à Leipzig.

A la septième minute, Cerny poursuivait sur la lancée de son but du match précédent. Il était sollicité par un lob réussi sur le défenseur local Jonas Wind et l’ailier tchèque dirigeait le ballon avec précision au second poteau sur sa première touche. Heidenheim a pris l’initiative après le but.

Alors que Patrick Mainka manquait de peu le cadre à bout portant, Jan Schöppner mettait le ballon au fond des filets peu après. La joie du milieu de terrain de 24 ans était toutefois annulée par l’arbitre vidéo pour cause de hors-jeu. Les Wolves ont également eu de la chance à la 26e minute lorsque la tête de Benedikt Gimber est passée juste à côté. Mais les Reds ont égalisé dans les arrêts de jeu de la première mi-temps lorsque Jenz a envoyé un centre dans ses propres filets.

Tim Kleindienst donnait même l’avantage aux nouveaux venus après une heure de jeu. Cependant, l’attaquant allemand plaçait sa tête en position de hors-jeu et n’inscrivait donc pas son septième but en championnat. Pour le reste, après le changement de camp, les occasions significatives se sont considérablement réduites et les spectateurs ont assisté à une bataille pour le milieu de terrain. Les Loups se mettent plus souvent en position de tir, mais la plupart de leurs tentatives manquent de précision.

Le derby de Hesse entre Darmstadt et Francfort s’est soldé par un match nul 2-2. Les Aigles ont longtemps été proches du succès, avec une avance de deux buts grâce à des réalisations de Niels Nkoun et Ansgar Knauff, assistés par le revenant Sasa Kalajdžić.

Cependant, ils ont peu à peu gâché cette avance et se sont contentés d’un match nul. Ce n’est qu’à la cinquième minute que l’attaquant suédois Oscar Vilhelmsson, âgé de 20 ans, a ouvert le score.

Dortmund s’est imposé 4-0 à Cologne. Ils ont ainsi mis fin à leur série de défaites au RheinEnergieStadion, où ils n’ont plus gagné depuis trois ans. Les deux premières mi-temps du match ont été cruciales.

Tout d’abord, Donyell Malen a finalement réussi à percer à la 12ème minute avec deux buts et après le changement de côté, les noirs et jaunes ont finalement brisé la résistance des Chèvres, qui continuent à s’incliner à l’avant-dernière place du tableau, avec deux buts sans assistance.

Freiburg a perdu une avance prometteuse de deux buts, mais grâce à un but en toute fin de match, Hoffenheim et Pavel Kadeřábek les ont battus 3:2. Vincenzo Grifo s’est distingué sous le maillot local, en passant d’abord le ballon pour l’ouverture du score, puis en portant le score à 2-0 après le changement de côté.

Maximilian Beier a imité la performance de l’attaquant italien dans l’autre camp, mais tous deux ont finalement été éclipsés par Roland Sallai. Dans les dix dernières minutes, il inscrivait un but qui donnait la victoire aux Brésiliens de Breisgau, malgré le fait que son équipe était en infériorité numérique à ce moment-là.

Bochum a battu Stuttgart 1-0 et s’est éloigné des places de relégation. L’international slovaque Matúš Bero a inscrit l’unique et décisif but de ce duel, qui a été interrompu pendant près d’une demi-heure par des supporters des visiteurs qui ont bloqué la sortie avec une banderole, au début de la seconde période.

Cette victoire prolonge la série d’invincibilité des Bleus et Blancs à domicile à six matches, et ils ont également surpassé leurs rivaux en match de championnat pour la première fois depuis 2005.

A la septième minute, Xavi Simons marquait d’un tir précis après un excellent dégagement pour permettre aux Roten Bullen de prendre l’avantage de manière méritée. Le coup dur pour Leverkusen survenait après une demi-heure de jeu lorsque Jérémie Frimpong devait être remplacé sur blessure.

La pression de Leipzig s’est alors légèrement relâchée et les visiteurs ont eux aussi commencé à se montrer plus offensifs. Cependant, ils manquaient de précision dans la finition, ce qui les amenait à entrer dans la surface de réparation sans aucun tir cadré.

La situation changeait presque immédiatement après la pause lorsqu’Alejandro Grimaldo adressait une passe millimétrée dans la petite surface à Nathan Tell, qui égalisait confortablement d’un tir dans le but ouvert. Florian Wirtz était sur la feuille de match, mais la frappe dangereuse du jeune Allemand était détournée en corner par Janis Blaswich. Le centre de Janis Blaswich était raté par le Bayer, ce qui envoyait les Bulls en contre-attaque, que Lois Openda terminait sur une passe de Dani Olmo.

Cependant, les joueurs de Xabi Alonso trouvaient à nouveau une réponse au but de l’équipe locale. Cette fois, le coup de pied de coin était excellent, et le centre de Jonas Hofmann était repris de la tête par Jonathan Tah. Leverkusen ne voulait pas se contenter d’un point et, au terme d’une fin de match écrasante, il s’adjugeait la victoire. Dans les arrêts de jeu, Piero Hincapié s’est frayé un chemin jusqu’au centre depuis le drapeau de corner et a marqué le but de la victoire pour le Bayer.

Tableau de la Bundesliga

A lire également