Collina a été choqué par l’attaque contre l’arbitre : C’est dégoûtant, c’est le cancer qui va tuer le football.

Collina choqué par l’attaque contre l’arbitre : C’est dégoûtant, c’est le cancer qui va tuer le football.

Pierluigi Collina (63 ans), président de la Commission des arbitres de la FIFA, a condamné dans un communiqué l’agression d’un arbitre turc par un officiel à l’issue d’un match de championnat. Il a décrit un tel comportement comme un cancer qui va tuer le football.

La cible de l’attaque était l’arbitre Halil Umut Meler, qui a reçu un coup de poing au visage sur le terrain par le président d’Ankaragücü, Faruk Koca, après un match nul 1-1 avec Rizespor. De plus, d’autres personnes ont ensuite donné des coups de pied à l’arbitre sur le sol.

« J’ai vu les images et c’est dégoûtant. Et le pire, c’est que des milliers d’arbitres de compétitions inférieures ont été la cible d’attaques verbales et physiques, » Collina. « Et il s’agit pour la plupart de jeunes arbitres qui débutent », a-t-il ajouté.

Collina a de nouveau qualifié de cancer l’agressivité à l’égard des arbitres. « Tous ceux qui aiment le football devraient s’y opposer. Et commencer à faire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard et que ce cancer ne tue le football », a-t-il déclaré.

« On ne peut pas s’en prendre à l’arbitre même s’il siffle quelque chose de mal. Vous ne pouvez pas mettre le feu à sa voiture ou y placer une bombe à cause d’un penalty. Je n’exagère pas. Il n’est pas rare que des voitures brûlent ou explosent dans certains pays ». a déclaré l’Italien de 63 ans.

La fédération turque a immédiatement suspendu toutes les compétitions de football dans le pays à la suite de l’attentat contre Meler et elles devraient reprendre mardi. Des mesures similaires ont été prises par le passé en Grèce et à Chypre, où un arbitre a été la cible d’un attentat à la bombe il y a trois ans.

A lire également