Díaz a laissé tomber une pierre de son cœur. Le père de la Colombienne a été libéré après deux semaines de captivité.

Une pierre est tombée du cœur de Díaz. Le père colombien libéré après deux semaines de captivité

Après deux semaines de captivité en Colombie, le père du footballeur de Liverpool Luis Díaz (26 ans), qui avait été enlevé par la guérilla de gauche de l’Armée de libération nationale (ELN), a été libéré, a annoncé le gouvernement colombien.

Luis Manuel Díaz a été enlevé à l’ELN par des représentants de l’Église catholique et des Nations Unies près des montagnes de la Serranía del Perijá. Après un examen médical, il a été transporté par hélicoptère à l’aéroport de Valledupar.

Les parents de Díaz ont été enlevés le 28 octobre dans une station-service de leur ville natale de Barrancas, dans le nord du pays. La mère de l’international colombien aux 34 sélections a été libérée lors d’une opération de sauvetage.

L’ELN a revendiqué l’enlèvement, mais l’a qualifié d’erreur, affirmant que les ravisseurs ne savaient pas qu’ils étaient les parents de la star nationale. Toutefois, l’ELN a déclaré que la libération rapide avait été compliquée par des opérations militaires dans le nord de la Colombie.

Díaz a retroussé son maillot après avoir marqué un but lors du match de championnat anglais de dimanche à Luton, sous lequel il portait un T-shirt portant l’inscription « Freedom for Dad » (liberté pour papa). Aujourd’hui, il peut pousser un soupir de soulagement. Il a été titularisé à Toulouse et a joué 81 minutes lors de la défaite 2-3 de Liverpool.

« Il était terriblement heureux, bien sûr. Cela ne pouvait pas mieux tomber », a déclaré l’entraîneur Jürgen Klopp avant le match.

A lire également