Dortmund n’a pas poursuivi sur sa lancée en LM, ne prenant qu’un point à Augsbourg. L’Union a subi un coup dur à Bochum

Dortmund ne confirme pas son succès en LM et ne prend qu’un point à Augsbourg. L’Union s’est inclinée à Bochum

Dortmund a fait match nul 1-1 à Augsbourg lors de la 15e journée de Bundesliga, confirmant qu’il ne vit pas sa meilleure saison sur le terrain de son adversaire, où il n’a pas gagné pour la quatrième fois d’affilée en championnat. Le Borussia ne s’est même pas qualifié pour la Ligue des champions et compte désormais 10 points de retard sur le leader du classement après sa troisième défaite consécutive, le leader Leverkusen étant à un match derrière. L’Union, avec Alex Král comme remplaçant, a perdu 0:3 à Bochum, Wolfsburg sans Vaclav Cerny a surclassé Darmstadt 1:0 et Heidenheim a réussi le même résultat à Mayence. Hoffenheim s’est incliné 1:3 à Leipzig, Pavel Kadeřábek a joué 89 minutes.

Les visiteurs auraient pu prendre rapidement l’avantage grâce à Marco Reus, mais sa tentative au second poteau était détournée par le gardien Finn Dahmen. Sur le corner qui suivait, le ballon parvenait à Ramy Bensebaini, qui le plaçait astucieusement au fond des filets, mais le ballon rebondissait juste à côté. À la 23e minute, Ermedin Demirovic, dans un duel acharné, se débarrasse de son gardien, qui était également le dernier homme devant le gardien, et s’élance vers le but. Il a ensuite donné l’avantage à l’équipe locale d’un tir plein de sang-froid.

Les Black and Yellows ont pu répondre à cette attaque en première mi-temps. Donyell Malen se heurtait idéalement à Niclas Füllkrug et envoyait ensuite une belle frappe au sol directement sur la barre. L’équipe locale a entamé la seconde période de manière plus active. Phillip Tietz, en particulier, s’est montré menaçant, tirant d’abord juste au-dessus de la barre et, quelques minutes plus tard, envoyant un tir du pied gauche sous la barre transversale, mais le gardien Gregor Kobel s’est interposé par réflexe.

Demirovic aurait pu ajouter le deuxième but de la partie, en battant le gardien de but d’un tir lointain, mais le ballon lent était dégagé par l’un des défenseurs avant la ligne de but. Malen aurait pu faire basculer le score en faveur des visiteurs à la 78e minute, mais son tir entre les jambes du gardien était repoussé par Dahmen. Quelques instants plus tard, Füllkrug a eu une mauvaise passe et a pu frapper de la tête dans le but ouvert, mais il a raté sa cible. Finalement, Dahmen a repoussé du pied une tentative de Malen à bout portant et les deux équipes se sont quittées à l’amiable.

Bochum n’avait pas perdu trois fois de suite à domicile, et Kevin Stöger aurait pu contribuer à prolonger cette série flatteuse dès le début du premier acte. Sans surveillance, il s’échappait pour frapper de la tête, mais ne parvenait pas à viser juste sur une bonne occasion. Takuma Asano voulait oublier l’occasion manquée par son coéquipier, mais sa tentative équilibrée avec les ciseaux n’a pas été couronnée de succès. Ensuite, le tir de Patrick Osterhage a eu la chance de dévier sur Goncalo Paciencio, avant d’être sauvé par Frederik Rönnow d’un arrêt réflexe fantastique.

Dans les arrêts de jeu, l’équipe locale était récompensée de son activité. Sur un coup de pied de coin, Asano s’emparait d’un ballon dévié et effectuait une volée sans compromis à bout portant. Même après le changement de camp, Bochum n’a pas relâché ses efforts offensifs. Tout a commencé avec Manuel Riemann, dont les passes rapides ont permis à ses coéquipiers de le déborder au milieu du terrain. Christopher Antwi-Adjei a ensuite adressé une passe en retrait à Paciencia, qui a eu la chance de dégager le ballon au poteau droit.

La performance édentée du club de Berlin-Est ne pouvait pas être relancée, même par le remplaçant King. Asano aurait pu couronner son excellente performance en inscrivant son deuxième but de la partie, mais son coup de tête suivant s’envolait dans les tribunes. Ensuite, Matúš Bero était victime d’une faute dans la surface de réparation adverse et l’arbitre désignait le point blanc après avoir consulté la vidéo. Stöger a tiré le penalty et a confortablement augmenté l’avance de son équipe à trois buts d’écart.

Un début de match prudent offrait le premier moment sérieux à la 27e minute lorsque Maxence Lacroix arrêtait illégalement l’un des attaquants de l’équipe locale après une erreur de sa part. Comme il était également le dernier joueur de son équipe, il a reçu un carton rouge direct de l’arbitre principal et est parti prématurément aux douches. Sur le coup de pied direct qui suivait, Fabian Schnellhardt tirait, mais le milieu de terrain allemand ne faisait qu’adresser une tête au gardien des Wolves, qui était prêt à intervenir. Clemens Riedel aurait pu donner l’avantage à Darmstadt à la 39e minute, mais sa tête passait au-dessus de la barre.

Un Wolfsburg affaibli commençait la seconde période plus activement, mais ne parvenait pas à convertir ses occasions prometteuses. A la 57e minute, Yannick Gerhardt tentait un tir depuis le milieu de terrain, mais il n’était pas trop court et aurait pu être récompensé par un Puskás. Les Loups ont manqué de justesse à la 63e minute lorsque Lovro Majer s’est emparé d’un ballon dévié et a tiré sur Marcel Schuhen. À la 76e minute, Koen Casteels a sauvé les visiteurs en réalisant deux grands arrêts, d’abord en repoussant un méchant tir de loin, puis en désamorçant un tir de Luka Pfeiffer. L’équipe locale n’égalisait pas malgré les derniers assauts.

Le nouveau venu d’Heidenheim a pris trois points pour la deuxième fois consécutive. Bien que les visiteurs aient été menés tout au long du match, le but décisif de Marvin Pieringer à la 12e minute a suffi à assurer la victoire. Cette victoire est également très précieuse pour l’équipe visiteuse, qui s’éloigne de la zone de relégation. Cependant, le premier match de compétition entre les deux clubs a eu un goût amer pour Mayence, qui n’a pas réussi à gagner pour la cinquième fois d’affilée et reste avant-dernier au classement.

L’équipe locale a réussi à profiter d’une large avance en première mi-temps pour marquer l’unique but grâce à un but du défenseur Lukas Klostermann à la demi-heure de jeu. Cependant, les Blues égalisaient avant la pause grâce à une tête précise d’Ozan Kabak. Après une heure de jeu, la légende du club, Emil Forsberg, est entré en jeu et a marqué le but de la victoire pour les Saxons après seulement quelques minutes sur le terrain. L’attaquant suédois a peut-être symboliquement fait ses adieux à Leipzig, d’où il devrait partir cet hiver pour les Etats-Unis, où il rejoindra les Red Bulls de New York.

A lire également