En route vers le Super Bowl LVIII : les 49ers de San Francisco

Quatre ans après leur dernière participation au Super Bowl, les San Francisco 49ers sont de retour sur la plus haute scène. Comme il y a quatre ans, ils ont pour adversaire les Kansas City Chiefs. Les San Francisco 49ers espèrent que ce Super Bowl se déroulera dans de meilleures conditions. Mais comment les Niners sont-ils parvenus à se hisser jusqu’à la finale ? L’histoire d’une saison qui a commencé par des décisions importantes concernant le quarterback, une baisse de régime à mi-parcours, mais qui s’achève aujourd’hui sur un nouvel exploit.

Lors des derniers playoffs, les 49ers ont été battus sans ménagement par les Eagles lors du NFC Championship Game. Cela s’explique principalement par le fait que la recrue de l’époque, le Mr. Irrelevant Brock Purdy a été blessé très tôt. Purdy est entré sur le terrain suite aux blessures successives de Trey Lance et Jimmy Garoppolo. Au début de cette saison, Garoppolo est parti pour les Raiders de Las Vegas. Il a fallu un certain temps pour clarifier qui est devenu le quarterback titulaire n°1.

Fin août, Lance a été envoyé aux Dallas Cowboys, après avoir été nommé troisième ( !) quarterback quelques jours auparavant, derrière Purdy et la nouvelle acquisition Sam Darnold. La voie choisie par les 49ers est alors claire : celle de Purdy. Cela a marqué la fin de la carrière éphémère de Lance à SF. Plusieurs autres picks ont été cédés pour lui en 2021, mais il n’a jamais connu le succès. Par ailleurs, les 49ers ont réussi à conserver leurs joueurs clés. Ainsi, le edge rusher Nick Bosa a signé un méga-contrat de 170 millions de dollars sur cinq ans. Il devient ainsi le défenseur le mieux payé de l’histoire de la NFL.

Un départ en trombe

Les 49ers sont sortis des starting-blocks lors des cinq premiers matches de la saison. Emmenés par van Purdy, le running back Christian McCaffrey et une défense à toute épreuve, seul le match de la semaine 2 contre les Los Angeles Rams a été vraiment passionnant (30-23). Les quatre autres matchs ont été remportés par au moins 18 points d’écart. La victoire la plus importante a eu lieu lors de la semaine 5. C’est à ce moment-là que San Francisco a été testé pour la première fois, pensaient d’avance les connaisseurs. En effet, c’est à ce moment-là que les Dallas Cowboys se sont rendus au Levi’s Stadium.

Le match, qui s’annonçait passionnant, n’a rien donné. Les 49ers se sont imposés de manière convaincante 42-10 et ont montré qu’ils voulaient à nouveau jouer pour les marbres cette saison. CMC a réussi à marquer un TD. À ce stade de la saison, il avait déjà inscrit huit touchdowns (sept à la course, un à la réception). L’attaque des 49ers a fonctionné comme un train sur le dos de McCaffrey.

Le repêchage est dû aux blessures

Une saison NFL dure longtemps, et un départ parfait après cinq semaines ne donne aucune garantie. Les 49ers en ont fait l’expérience en semaine 6, lorsqu’ils se sont inclinés face aux Cleveland Browns. Plus que la défaite, ce sont les blessures qui ont pesé sur les 49ers. Le meilleur tackle de la NFL, Trent Williams, et l’arme polyvalente Deebo Samuel se sont tous deux blessés contre Cleveland. Cela s’est avéré être un signe avant-coureur de semaines difficiles pour les 49ers. La Baie.

La semaine suivante, les 49ers s’inclinent à Prime Time De Kirk Cousins et des Minnesota Vikings. Purdy a joué un match très difficile sans Williams et a terminé avec 2 interceptions. Il se peut donc qu’après un départ parfait, les 49ers se retrouvent « soudainement » à 5-2. La semaine suivante, ils s’inclinent pour la troisième fois consécutive contre les Bengals de Cincinnati. Contre les Bengals, les 49ers ont même été assez désespérés, et ce dans leur propre stade.

Le train est de nouveau sur les rails, six victoires d’affilée

Avec le retour des joueurs de soutien Williams et Samuel, le train s’est immédiatement remis en marche chez les 49ers. En semaine 10, les Jaguars de Jacksonville ont été battus de manière très convaincante 34-3. Un signe des qualités de San Francisco. Chase Young a fait ses débuts contre les Jaguars. L’ancien rookie défensif de l’année est arrivé en provenance des Washington Commanders.

Les victoires s’enchaînent. Jusqu’à la semaine 15, tous les matchs ont été remportés par les Niners. La victoire la plus convaincante a été remportée contre un rival de la NFC. Les Philadelphia Eagles ont été laissés sans espoir par des 49ers déchaînés. Le match à Philadelphie s’est soldé par une victoire 42-19. Purdy a signé pour 314 yards et pas moins de 4 touchdowns.

Demasqué contre les Ravens, deux victoires laborieuses en playoffs

La 16e semaine a été marquée par une affiche de Monday Night Football dont beaucoup ont dit qu’elle était un avant-goût du Super Bowl. Les deux têtes de série se sont ensuite inclinées l’une contre l’autre. Les Ravens de Baltimore sont venus rendre visite aux 49ers. Cette visite s’est révélée être une déception pour San Francisco. La défense et l’attaque de Baltimore pouvaient faire ce qu’elles voulaient. Purdy s’est surtout distingué dans le mauvais sens du terme : il a lancé pas moins de quatre interceptions. De quoi inquiéter les 49ers à l’approche des playoffs. Quelle est leur force aujourd’hui ?

Le tour de la Wild Card a pu être sauté en tant que tête de série n°1. Dans le Divisional Round, les surprenants Green Bay Packers ont visité le Levi’s Stadium. Les 49ers ont eu du mal à s’imposer. Au début du quatrième quart-temps, l’équipe est en déficit. Les Niners, sous la houlette de Kyle Shanahan, sont connus pour leur incapacité à se reprendre les uns les autres. Mais cela a fonctionné : dans le quatrième quart-temps, les Packers ont été maintenus sans marquer et les 49ers ont marqué 10 points, arrachant une victoire 21-24. Mais elle n’a pas été convaincante.

Dans le NFC Championship Game, les Niners ont dû se sortir d’un trou encore plus profond. A la mi-temps, San Francisco était mené 24-7 par des Lions de Detroit déchaînés. Mais en deuxième mi-temps, les Niners se concentrent à nouveau. Le match a été complètement renversé et a finalement été remporté 31 à 34. Pour la première fois depuis 2020, les Niners vont au Super Bowl.

Une revanche sur les Chiefs ?

Et qui attend là ? Le même adversaire qu’il y a quatre ans. Les Chiefs semblent être arrivés à pleine vapeur au bon moment. La défense des 49ers saura-t-elle arrêter Patrick Mahomes ? Après le démasquage contre les Ravens, Purdy pourra-t-il le faire cette fois-ci face à une défense solide ? On l’espère à San Francisco. Après tout, la dernière victoire des géants au Super Bowl remonte à 30 ans.


Pour tout savoir sur la NFL avant le Super Bowl, cliquez ici !

A lire également