En route vers les play-offs européens : le Sparta a l’EL en main, le Slavia atteint le huitième tour

La route vers les éliminatoires européens : le Sparta a la qualification pour l’EL entre ses mains, le Slavia atteint les 8èmes de finale

Qui aurait pu imaginer que le Sparta aurait encore la possibilité de participer à la fenêtre de transfert de printemps de l’Europa League après sa défaite 1:2 à Glasgow ? Les Letenans ont gagné leur place grâce à leur victoire 1-0 à domicile contre le Betis, mais le match nul 1-1 des Rangers contre Limassol a également joué en leur faveur. Même une qualification directe pour les quarts de finale de la deuxième plus prestigieuse compétition de la Coupe de l’UEFA est à la portée du Slavia. Ce dernier a assuré sa position en tête du Groupe G contre Sheriff (3:2) et conservera sa première place au dernier tour en cas de victoire à domicile contre Servette. Cependant, un match nul ou une défaite peuvent également suffire.

Sparta

Les joueurs du Leten étaient dans une situation difficile, mais ils s’en sont sortis d’une manière ou d’une autre. La victoire à domicile contre le Betis (1:0) n’a pas été facile, mais elle pourrait valoir de l’or pour l’équipe de l’entraîneur Brian Priske en finale. Le Sparta est troisième du Groupe C, grâce au match nul 1-1 des Rangers contre Limassol, mais l’écart avec les places de promotion est minime. C’est pourquoi le champion tchèque en titre a toutes les cartes en main avant le match de décembre contre l’Aris. Quels sont les scénarios possibles ?

Une victoire contre Limassol signifie la promotion de la deuxième ou théoriquement de la première place du groupe (en cas de match nul du Betis et de victoire des Spartiates par trois buts ou plus) et donc le maintien en Europa League.

Attache avec Limassol signifie le maintien à la troisième place du groupe et la « relégation » un niveau plus bas au printemps. Ligue de conférence européenne.

Défaite d’un but contre Limassol signifie également le maintien de la troisième place et de la Le printemps en Europe.

Perdre de deux points et plus de buts contre Limassol signifie fin de cette saison Coupes d’Europe.

Slavia

Les chiffres sont encore plus simples dans le cas du Slavia. Les Susians sont même directement qualifiés pour les demi-finales de l’Europa League, puisqu’ils occupent actuellement la première place du groupe en concurrence avec Tiraspol, Servette et l’AS Roma. Le vice-champion en titre de la FORTUNA:LIG est resté en tête du groupe G grâce à sa victoire 3-2 sur Tiraspol en Moldavie, tandis que sa position a été renforcée par le match nul 1-1 de l’équipe de Mourinho en Suisse. Le deuxième club de Prague est donc maître de son destin avant le dernier match à domicile contre Genève.

Gagner face à Servette permet de conserver la première place et de une qualification directe pour les demi-finales de l’Europa League.

Tirage au sort avec Servette signifie probablement, grâce au meilleur score, le maintien de la première place (actuellement Slavia 13:4, AS Rome 9:4) et le maintien de la deuxième place (actuellement Slavia 13:4, AS Rome 9:4). d’accéder directement aux demi-finales de l’Europa League. Cependant, il pourrait y avoir un scénario dans lequel les Romains obtiendraient un meilleur score – par exemple, un match nul 0-0 pour le Slavia et une victoire de l’équipe italienne par cinq buts ou plus.

Perdre avec Servette signifie qui se poursuivent dans la phase de printemps de l’Europa League, en cas de défaillance de l’AS Roma (peut obtenir au maximum un point) même en conservant la première place et accéder directement au huitième tour de l’Europa League. En revanche, si les Romains l’emportent, le Slavia entrera en action un tour plus tôt, parmi les 32 qualifiés pour les playoffs.

Pilsen

Plzeň se débrouille plutôt bien en Coupe d’Europe jusqu’à présent. Les Victoriens ont fait leur cinquième apparition dans la phase de groupes de la Conférence Europa League, s’imposant 1:0 sur le terrain de Ballkani au Kosovo, et restent à 100 %. Cependant, même avant le match dans l’asile peu conventionnel de Tirana, il était certain que l’équipe de l’entraîneur Miroslav Koubek terminerait l’automne à la première place en Europe et à la deuxième place au classement général de l’UEFA. et qu’elle disputerait les huitièmes de finale de l’ECL au printemps..

A lire également