Exclusion inutile et critique sévère. Dest s’est emparé de l’entraîneur et de ses coéquipiers pour obtenir un rouge rapide.

Exclusion inutile et critiques sévères. Dest a pris la place de l’entraîneur et de ses coéquipiers pour un rouge rapide.

Le défenseur américain Sergio Dest (23 ans) a été expulsé lors d’un quart de finale de la Ligue des Nations de la CONCACAF après avoir reçu deux cartons jaunes en 30 secondes. Ce carton rouge sans signification a ensuite conduit à une défaite 1-2 des États-Unis contre Trinité-et-Tobago. Si ce résultat a suffi aux États-Unis pour se qualifier pour les demi-finales, le comportement du Néerlandais a provoqué une certaine agitation sur le terrain de Port of Spain.

Dest a été expulsé après avoir donné un coup de pied dans le ballon pour exprimer sa frustration, puis avoir sarcastiquement envoyé des baisers en l’air à l’arbitre. Son comportement et l’expulsion qui s’en est suivie ont été immédiatement critiqués par ses coéquipiers et son entraîneur. Le défenseur de Fulham, Tim Ream, a fait connaître bruyamment son opinion sur le terrain. Après le match, il a exprimé son indignation plus calmement, tout en soulignant qu’il s’agissait selon lui d’une erreur de la part de l’arbitre. « un manque total de respect ».

Un autre joueur travaillant en Angleterre, le gardien de Nottingham Forest Matt Turner, a également accompagné son coéquipier d’une bousculade et de cris après le carton rouge. Après le match, l’entraîneur américain Gregg Berhalter a qualifié le comportement de Dest de « inexcusable ». Le latéral gauche de Fulham, Antonee Robinson, a lui aussi ouvertement critiqué le manque de professionnalisme de Dest.

Après l’incident, le défenseur du PSV s’est excusé sur Instagram, qualifiant son comportement de… « inacceptable, égoïste et immature ». Il a admis qu’il avait laissé tomber son équipe et a promis de tirer les leçons de cette expérience.

Lors du match, les Etats-Unis ont pris l’avantage grâce à un but de Robinson. Cependant, Reon Moore égalisait après un carton rouge infligé à Desta et Alvin Jones complétait le retournement de situation sur un coup de pied direct.

Dest, qui est actuellement prêté par Barcelone à Eindhoven, sera suspendu pour les demi-finales de la Ligue des Nations en mars. Il avait déjà manqué la finale de la précédente édition de la compétition après avoir été expulsé lors de la demi-finale contre le Mexique.

A lire également