Hložek a marqué le but de la victoire de Leverkusen en coupe, le Bayern s’est incliné face à un club de troisième division

Hložek marque la victoire de Leverkusen en coupe, le Bayern s’incline face à un club de troisième division

Leverkusen a confirmé son statut de grand favori en remportant le deuxième tour de la DFB Pokal 5-2 sur le terrain de Sandhausen, club de troisième division. Les visiteurs ont réussi à transformer une première mi-temps dominante en un seul but, marqué par Ezequiel Palacios (25) sur penalty à la 21e minute. Cependant, après le changement de côté, une avalanche de buts a éclaté sur le terrain, au cours de laquelle les noirs et blancs ont réussi à égaliser à deux reprises. La qualification du Bayer a été décidée à la 85e minute grâce à un but d’Adam Hložek (21). Pour la plus grande joie des supporters tchèques, il a été titularisé aux côtés de Matěj Kovář (23). A la surprise générale, le Bayern Munich s’est incliné 1:2 face à Saarbrücken, un club de troisième division.

Le leader de l’élite allemande a commencé activement et Amine Adli aurait pu ouvrir le score dès la première minute, mais Nikolaj Rehnen a fait un grand arrêt sur sa volée. Les visiteurs, plus actifs, prenaient l’avantage à la 21e minute lorsque l’arbitre accordait un penalty suite à une faute d’Alexander Fuchs.

Palacios le transformait d’un tir tonitruant au poteau gauche, ajoutant son troisième but précis de la saison. Les favoris étaient satisfaits de ce but et le bloc défensif compact de l’équipe de troisième division n’a pas permis aux visiteurs de se procurer d’autres occasions en première mi-temps.

La grande surprise du Hardtwaldstadion est survenue peu après le changement de camp. Après une contre-attaque rapide des Noirs et Blancs, le ballon parvenait à Christoph Ehlich, qui effaçait sa frappe de la lucarne sur la barre, ne laissant aucune chance à Kovář. L’équipe locale n’a bénéficié de l’égalisation que pendant quatre minutes, lorsque Jonathan Tah s’est emparé d’un centre de Nadiem Amiri et a redonné l’avantage à Die Werkself d’une tête précise. Mais le score de 1:2 n’a pas duré longtemps.

Yassin Ben Balla faisait la même chose que le capitaine de Leverkusen de l’autre côté et séparait également le filet pour la deuxième fois derrière le gardien tchèque. Finalement, le favori ne se laissait pas surprendre et Hložek inscrivait le but décisif à cinq minutes de la fin. Adli a suivi le joueur tchèque avec deux autres buts et a permis aux invités de terminer le duel en toute sérénité.

L’équipe locale n’avait pas peur du favori et présentait une performance sympathique dans les premières minutes, mais le géant bavarois résolvait toutes les situations désagréables dans sa propre surface de réparation. Munich, en revanche, a profité de sa première occasion lorsque Thomas Müller a placé une tête précise dans le coin inférieur gauche du but local depuis l’extérieur des seize mètres à la 16e minute. Les rides sur le front de Thomas Tuchel sont apparues peu après lorsque Matthijs de Ligt s’est blessé.

Sarrebruck continuait à être actif après le but et parvenait à égaliser dans les arrêts de jeu. Lukas Boeder se débarrassait d’un défenseur des visiteurs et arrivait devant Manuel Neuer. Il transmettait le ballon à Patrick Sontheimer, qui n’avait aucun mal à placer le ballon dans le but ouvert.

Les Roten tentaient de reprendre l’avantage par l’intermédiaire de Leroy Sane, mais son tir violent n’était pas assez cadré et le gardien Schreiber s’en chargeait. L’ailier allemand se procurait également une autre occasion lorsqu’il réduisait brillamment son angle de tir dans un duel en tête-à-tête. Tuchel a fait entrer un trio de nouveaux joueurs après une heure de jeu, mais les nouveaux venus Jamal Musiala et Serge Gnabry se sont tous deux fait les dents sur un Schreiber en forme. Il a ensuite réalisé l’arrêt de la soirée sur un tir de Kingsley Coman qui se dirigeait vers le poteau gauche.

L’immense pression du Bayern s’intensifiait dans les dix dernières minutes, mais le gardien de Sarrebruck, toujours prêt, s’interposait. L’incroyable duel entre David et Goliath était finalement achevé par Gaus, qui inscrivait un but sensationnel dans les arrêts de jeu.

Résultats de la Coupe d’Allemagne

A lire également