Kadeřábek a contribué au retournement de situation avec un but, Černý et Král ont également célébré. Hložka surpasse son concurrent

Kadeřábek a marqué un but pour aider au retournement de situation, Černý et Král célèbrent. Hložka a surpassé son concurrent

Le nouveau venu de Heidenheim en Bundelsliga n’était pas loin d’obtenir son premier point en Budesliga, mais il est reparti bredouille du match contre Hoffenheim. Les visiteurs ont réussi un retournement de situation parfait, passant de 0:2 à 3:2 dans le dernier quart d’heure, grâce à un but de Pavel Kadeřábek. Václav Černý avec Wolfsburg et Alex Král avec Union ont également célébré des victoires, tandis que Jiří Pavlenka a marqué à la sixième minute à Fribourg et que le Werder a subi une nouvelle défaite. Tomáš Čvančara n’a pas marqué et Mönchengladbach s’est incliné face à Leverkusen, pour qui Adam Hložek est entré en jeu en fin de match.

L’équipe locale a frappé après seulement une minute de jeu lorsque Tim Kleindienst a placé sa tête juste à côté du poteau gauche. Mais le club de Kraichgau prenait ensuite l’initiative et prenait l’ascendant, notamment sur le ballon. Cependant, à la 16e minute, l’équipe locale a bénéficié d’un coup de pied de réparation suite à une main des visiteurs dans la surface de réparation. Jan-Niklas Beste a exécuté le tir, mais l’a envoyé exactement là où Oliver Baumann avait sauté, manquant ainsi l’occasion de devenir le premier buteur du club en Bundesliga.

A la 26e minute, l’équipe locale ouvrait le score. C’est Beste, déjà malchanceux, qui reprenait un coup de pied direct depuis le côté et frappait dans la lucarne gauche. À la 56e minute, Florian Grillitsch a tiré à l’entrée de la surface, mais son tir a heurté le gardien de but. Trois minutes plus tard, l’équipe locale a marqué pour la deuxième fois. Marvin Pieringer a repris de la tête un ballon dans la surface de réparation et l’a placé sur la barre. Les visiteurs auraient pu réduire le score sur une frappe à bout portant de Wout Weghorst, qui n’a pas été cadrée.

A la 77e minute, Hoffe marquait après un centre de la gauche de Maximilian Beier. Hoffenheim continuait de presser et égalisait trois minutes plus tard. L’équipe locale était d’abord sauvée par la barre après un tir du Finlandais Ole Becker, mais personne ne pouvait arrêter le tir de Kadeřábek dans le but vide. Quelques instants plus tard, l’équipe locale subissait un nouveau choc. Les visiteurs bénéficiaient d’un penalty, qu’Andrej Kramaric gaspillait en effectuant un tour fantastique.

Les footballeurs de Die Lilien, pour la première fois devant leurs propres supporters après la promotion, ont manqué le début du match et ont capitulé à la quatrième minute. Après plusieurs rebonds, le ballon tombait dans les mains de Robin Gosens, la treizième recrue de l’Inter, qui parvenait à diriger son tir de l’extérieur des seize mètres vers le poteau gauche. Les autres nouvelles recrues de la capitale n’ont pas fait un aussi bon match. Brenden Aaronson a reçu son deuxième carton jaune de la partie après la fin des 20 premières minutes et a été envoyé aux douches prématurément par l’arbitre.

Le penalty suivant intervenait trois minutes plus tard lorsque Marvin Mehlem s’enfonçait dans la défense des visiteurs, se retrouvait face à face avec Frederik Rönnew et égalisait. Mais à la 34e minute, Gosens revenait à la charge, sa tête trouvant Josip Juranovic d’un centre précis et l’arrière gauche de l’Union fendait les filets pour la deuxième fois. Les Eisernen rentraient même aux vestiaires avec un avantage de deux buts lorsque Kevin Behrens ajoutait son quatrième tir précis de la saison en fin de mi-temps.

Peu après le changement de côté, les visiteurs, à court d’effectif, auraient pu ajouter un quatrième but, mais la tête de Diogo Leite, suite à un coup de pied de coin, finissait sa course sur la barre. Les joueurs d’Urs Fischer se repliaient ensuite sur un bloc défensif et laissaient les rênes à Darmstadt. Mais ils n’en profitaient pas pour marquer, et encaissaient à nouveau à la 65e. Danilho Doekhi s’élevait plus haut que tout le monde sur un centre en provenance du drapeau de coin et, d’une touche de santé, envoyait le ballon hors de portée de Marcel Schuhen. Les visiteurs n’ont pas eu de mal à tenir le reste du match et ont prolongé l’attente des Die Lilien pour obtenir leurs premiers points de la saison.

La première occasion est venue de la tête du visiteur Joakim Maehle. Le joueur prêté par l’Atalanta Bergame se plaçait brillamment au second poteau à la 9e minute, mais le ballon atterrissait dans les gants du gardien Marvin Schwäbe. Le portier local était à nouveau présent à la 16e minute, lorsqu’il repoussait deux tentatives de Jonas Wind après un centre de Maehle. Le reste de la mi-temps voit le jeu se calmer et se déplacer vers le milieu de terrain. Les joueurs rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge.

A la 55e minute, le score changeait pour la première fois, en faveur de l’équipe locale. Luca Waldschmidt, en visite à Cologne en provenance de Wolfsburg, marquait de l’extérieur de la surface d’une belle frappe au poteau gauche. Mais sept minutes plus tard, le but de Wynd remettait les deux équipes à égalité. À la 73e minute, l’attaquant danois a réussi à battre Schwäbe à deux reprises et a permis à son équipe de prendre l’avantage grâce à son quatrième but de la saison. Wolfsburg, pour lequel Cerny a joué 84 minutes, a tenu bon.

L’équipe locale se créait la première occasion après cinq minutes de jeu, mais la tête de Lucas Hoeller manquait non seulement de punch mais aussi de précision, puisqu’elle passait juste au-dessus de la barre transversale. Peu de temps après la fin du premier quart d’heure, Mitchell Weiser finissait à plusieurs reprises son action de l’autre côté, mais même le milieu de terrain visiteur manquait l’espace entre les trois poteaux. À la 24e minute, Roland Sallai était tout près d’ouvrir le score à la suite d’une erreur de la défense du Werder, mais le centre violent du joueur de canon hongrois et la reprise à bout portant de Vincenzo Grif étaient tous deux bloqués par l’excellent Pavlenka.

Baden était plus actif pendant le reste de la première mi-temps, mais les joueurs de Christian Streich ne se créaient pas d’autres occasions. A la 61e minute, Sallai prenait l’avantage d’une volée au centre de la surface. Mais Pavlenka, qui déviait le tir par réflexe, se distinguait pour la deuxième fois du match dans un duel avec l’attaquant local. Le gardien tchèque a également réussi à repousser miraculeusement le tir de Lucas Hoeller qui a suivi. Niclas Füllkrug a pu frapper de l’autre côté quelques instants plus tard, après un centre depuis le drapeau de coin.

Cependant, un excellent tacle défensif de l’un des joueurs locaux permettait de dégager le ballon dans le dos de Noah Atubolu, déjà dépassé. A la 76e minute, le tir de Michael Gregoritsch après un coup de pied de coin était l’une des occasions manquées, mais il passait au-dessus. Le but de Brême a été sauvé par la barre transversale au début des arrêts de jeu sur une tête de Nicolas Höfler. Mais l’équipe locale a finalement réussi à faire la différence lorsque Maximilian Philipp a marqué sur un coup franc à la fin des arrêts de jeu.

La neuvième minute du match offrait la première opportunité aux visiteurs au Borussia-Park. Florian Wirtz transmettait le ballon à Victor Boniface, le rival de Hložek, dont le tir n’était pas cadré en raison d’une course. Six minutes plus tard, le même joueur menaçait d’ouvrir le score en faisant passer le ballon entre les jambes de Ko Itakura, mais il ne parvenait pas à tromper Jonas Omlin. La troisième fois est la bonne pour l’attaquant nigérian. A la 18e minute, Alejandro Grimaldo détournait le ballon et la tête de Boniface au premier poteau fendait les filets.

Les Colts subissaient une forte pression pendant pratiquement toute la mi-temps, mais le match aurait pu être équilibré trois minutes avant la pause. Franck Honorat cherchait un Čvančara isolé devant Lukáš Hradecký, mais il ne parvenait pas à suivre le rythme et ne luttait pas pour la finition. De l’autre côté, après une passe de Jonas Hofmann, Jonathan Tah obtient un tir à l’intérieur de la surface et tire à travers le mur de corps devant lui pour envoyer les Pharmaceuts vers une avance de deux buts.

Huit minutes après le changement de côté, la défense de Gladbach prenait un nouveau congé et encaissait un troisième but mérité. Wirtz envoyait Boniface vers le but d’Omlin et le Nigérian creusait l’écart d’un tir rapide. Itakura aurait pu égaliser de la tête sur un coup de pied de coin, mais Hradecky s’est interposé avec brio. Le remplaçant Hložek a inscrit le quatrième but de son équipe après son entrée sur le terrain, mais Omlin n’a pas permis une autre évolution du score.

Seul Donyell Malen, qui marquait son 11e but en championnat en 2023, trouvait une réponse à la magnifique frappe de Kevin Stöger en première mi-temps. Cependant, le VfL a fait jeu égal avec la deuxième équipe de la saison dernière, révélant la mauvaise forme du BVB en ce début de saison. Depuis la promotion de Bochum dans l’élite, ils ont enregistré leur quatrième défaite en cinq matches de championnat contre cet adversaire.

A lire également