Krulich, de Jablonec, a été élu meilleur senior tchèque, le deuxième étant le Russe.

Krulich de Jablonec élu meilleur senior du football tchèque, deuxième pour la Russie

Matouš Krulich a été élu meilleur jeune joueur tchèque senior l’année dernière. Le joueur de 18 ans de Jablonec a remporté le sondage de la Fédération tchèque de football (FAČR) devant un autre attaquant, Daniel Rus du Sparta Prague, tandis que Viktor Baier, le gardien de but de Plzeň, a terminé troisième. Chez les juniors, c’est le milieu de terrain du Slavia, Marek Naskos, qui a régné en maître. Les résultats ont été annoncés lors du 22e gala annuel de football non professionnel Grassroots, qui s’est tenu pour la première fois en Moravie, à Zlín.

Krulich est revenu du FC Torino en République tchèque au cours de l’été et s’est progressivement fait une place dans le onze de départ de Jablonec. A l’automne, il a été titularisé à 12 reprises et a inscrit deux buts en championnat. En octobre, il a également aidé l’équipe nationale des moins de 19 ans à se qualifier pour la phase d’élite du Championnat d’Europe.

« C’est un grand honneur de remporter un tel prix, compte tenu des joueurs qui l’ont déjà gagné par le passé. Bien sûr, mes coéquipiers de Jablonec et l’ensemble de l’équipe de mise en œuvre y sont pour beaucoup ». Krulich a déclaré sur scène. « Dans ma carrière, j’ai des objectifs à court terme. Au printemps, nous aimerions remonter au classement avec Jablonec et nous qualifier pour l’Euro avec l’équipe nationale des moins de 19 ans », a-t-il ajouté.

Le Russe de 17 ans a remporté deux fois de suite le scrutin chez les jeunes et a fait cette fois-ci sa première apparition dans la catégorie senior. Le troisième Baier a remplacé avec succès le gardien de but de Pilsen à l’automne lorsque Jindřich Stanek, alors numéro un du Viktoria, s’est blessé.

Le meilleur jeune joueur, Naskos, joue pour l’équipe nationale des moins de 19 ans, avec laquelle il s’est qualifié pour la phase d’élite du Championnat d’Europe à l’automne. Le talent dans la catégorie féminine est Albina Goretkiová, une joueuse tribale du Slavia actuellement en visite à Liberec.

Parmi les entraîneurs féminins, l’entraîneur de l’équipe nationale, Karel Rada, n’a pas gagné cette fois-ci et ne s’est même pas classé parmi les trois premiers. Le triomphe est revenu à l’entraîneur de l’équipe slave, Karel Piták. Marek Kopecký, qui a récemment succédé à Tomáš Neumann à la tête de l’équipe nationale, a été élu entraîneur de futsal de l’année pour la troisième fois consécutive.

Le Gala Grassroots récompense traditionnellement les meilleurs joueurs et entraîneurs dans les catégories des jeunes, des femmes et du football non professionnel, y compris le futsal. Les meilleurs joueurs professionnels sont désignés par l’association dans le cadre de l’élection du footballeur de l’année.

A lire également