Kuchta a mis fin à la misère des tirs, la frappe suscite des émotions. Hors-jeu pour moi, dit l’expert Rajnoch

Kuchta a mis fin à la misère des tirs, la frappe suscite des émotions. Hors-jeu pour moi, dit l’expert Rajnoch

Le malheur de l’attaquant Jan Kuchta (26 ans) est terminé. A la 12e minute, le canon du Sparta a inscrit son premier but depuis le 8 octobre, date à laquelle il avait marqué à Hradec Králové. Je veux dire « célébrer ». Le gars avec le numéro 9 sur le dos n’a pas applaudi, il a marché lentement sur la pelouse. Il n’était pas sûr lui-même que son coup contre Jablonec soit pris en compte. L’arbitre a fini par l’admettre, mais le but était embarrassant. Jan Rajnoch, expert dans le studio d’O2 TV Sport, a été clair : « Hors-jeu pour moi ». Au final, le Sparta a remporté une nette victoire 3-0.

Il s’est battu, il s’est battu pour chaque ballon, mais il ne voulait pas marquer. Jan Kuchta ne pouvait pas marquer, quoi qu’il fasse. Mais son heure de gloire est arrivée contre Jablonec. A la douzième minute, son tir du pied droit a fini dans les filets. Mais le geyser de joie n’est pas venu. Kuchta accepte les félicitations, mais selon les caméras de télévision, il secoue légèrement la tête. Il craint que le but ne soit annulé pour cause de hors-jeu.

Mais ce n’est pas le cas et l’attaquant enlève son gant gauche et lui baise la main. Le soulagement qu’il a dû ressentir était immense, car il avait attendu douze matches de compétition pour obtenir un tir précis. Même s’il entendait de tous côtés qu’il allait finir le match, que ce n’était qu’une question de temps, la pause était longue et elle hantait certainement l’attaquant. Kuchta rééditait ainsi son but contre Jablonec de la saison dernière, où Letenji s’était également imposé 3-0.

Selon Rajnoch, il s’agissait d’un hors-jeu

« C’était une belle action, mais pour moi c’était un hors-jeu. Rajnoch, l’expert de O2 TV, a clairement indiqué que le but du favori n’aurait pas dû être accordé. « La dernière fois à Pardubice, ce n’était pas aussi clair, » l’expert revenait sur une situation vieille d’une semaine dans le studio de télévision, lorsque Pardubice avait envoyé le ballon au fond des filets mais que le but n’avait pas été marqué. « Ici, le but a été reconnu et le Sparta a dominé », a-t-il déclaré.

Radoslav Látal, l’entraîneur de Jablonec, n’a pas voulu commenter la situation sur le premier but après le match. « Je ne sais pas, je ne peux pas juger. Je n’ai pas encore vu le match. J’ai quelques commentaires, mais je ne sais pas », a déclaré l’entraîneur devant les caméras de télévision. Le milieu de terrain Tomas Hübschman a eu une réaction similaire. « Je n’ai pas bien vu le premier but, il y a eu des spéculations sur le hors-jeu. Mais les deuxième et troisième buts sont des erreurs de notre part ». le joueur expérimenté n’a pas cherché d’excuses après la victoire du Sparta.

Hübschman après le match contre Letná à Prague.

O2 TV Sport

Kuchta, le tireur lui-même, a admis avoir ressenti une grande joie et un grand soulagement. « J’ai probablement ressenti les deux. La dernière fois que j’ai marqué un but comme celui-là à Pardubice, il a été refusé. Là, c’était la même chose, donc je n’étais même pas content ». Kuchta a déclaré après son sixième but de la saison. « Ici, le but a payé à la fin et j’en suis heureux », a-t-il ajouté, sans s’étendre sur la situation limite dans laquelle il a fait une passe à la hauteur d’un joueur de Jablonec en défense.

La vidéo devait également intervenir à la 58e minute lorsque le stoppeur des Spartans, Vitik, arrêtait un débordement de Cernak à la limite de la surface de réparation. A première vue, il s’agissait d’un penalty et le joueur qui avait commis la faute s’en tirait avec un carton jaune. Cependant, sur recommandation des arbitres utilisant le système VAR, l’arbitre Pechanec a finalement revu le moment controversé. Il a retiré le tacle en dehors de la surface de réparation et Vitík a dû passer aux cabines plus tôt que prévu. Le joueur de Jablonec, Kratochvíl, qui s’apprêtait à tirer un penalty, a fini par tirer un coup de pied de réparation, qui n’a pas trouvé le chemin des filets des Spartans.

A lire également