La carrière de Pogba touche-t-elle à sa fin ? L’Autorité antidopage demande une peine de quatre ans pour le Français

La fin de la carrière de Pogba est-elle proche ? L’Autorité antidopage réclame une peine de quatre ans pour le Français

L’autorité antidopage italienne réclame une interdiction maximale de quatre ans pour le milieu de terrain de la Juventus Paul Pogba (30 ans). Le footballeur français, qui a été contrôlé positif à la testostérone en août après un match de championnat, a rejeté un accord de plaidoyer et de pénalité et passera devant un tribunal du sport, selon la Gazzetta dello Sport. Une éventuelle condamnation à quatre ans de prison pourrait sonner le glas de la carrière du champion du monde 2018.

Pogba a été contrôlé positif lors d’un contrôle antidopage aléatoire le 20 août après un match contre Udine au cours duquel il n’est pas intervenu. Il a ensuite débuté les deux matches suivants pour la Juventus, mais est provisoirement suspendu depuis le 11 septembre à la suite de la publication de son échantillon A positif. Une analyse de suivi de l’échantillon B en octobre a confirmé le résultat positif.

Une interdiction de quatre ans est la sanction habituelle pour l’utilisation de stéroïdes selon les règles de l’Agence mondiale antidopage. Toutefois, si un joueur peut prouver qu’il a utilisé la substance de manière non intentionnelle, il peut obtenir une réduction de la sanction en coopérant avec les enquêteurs ou en plaidant coupable. Selon un rapport publié en septembre par la Gazzetta dello Sport, un complément alimentaire prescrit à Pogba par un ami et un médecin de Miami serait à l’origine du résultat positif.

A lire également