La Ligue 1 a vu du spectacle, l’attaquant brestois Kamory Doumbia a marqué quatre buts en première mi-temps

La Ligue 1 a vu du spectacle, l’attaquant de Brest Kamory Doumbia marque quatre buts en première mi-temps

L’attaquant Kamory Doumbia a marqué quatre buts en première mi-temps lors de la 17e journée de Ligue 1 pour permettre à Brest de s’imposer 4-0 à domicile face à Lorient. Il est devenu le deuxième joueur des 60 dernières années à réaliser un tel exploit, le premier étant Edinson Cavani sous le maillot du PSG contre Caen en septembre 2016. Le PSG, champion en titre, a battu Méty 3-1 pour prendre la tête du classement avec cinq points d’avance sur Nice.

L’ouverture du score a été entièrement confiée à Doumbia, qui n’a fait que sa deuxième apparition dans le onze de départ des Pirates en championnat. Le jeune international malien, prêté pour un an par Reims à la Bretagne, ouvrait le score à la 22e minute en plaçant une belle tête dans les filets à partir d’une position difficile.

Il a ensuite réalisé un triplé en sept minutes et a terminé une mi-temps de rêve en inscrivant un quatrième but dans les arrêts de jeu. Il a ainsi surpassé d’un tir l’excellente performance de Patrik Schick lors du match de Bundesliga. L’équipe locale s’est hissée à la quatrième place du classement grâce à la performance de l’attaquant de 20 ans.

Les champions en titre, longtemps à la peine, n’ont pas réussi à s’imposer longtemps malgré leur nette domination sur le ballon. La malédiction n’a été brisée que par Vitinha, qui s’est illustré dans la surface de réparation à la 49e minute et a fendu les filets des visiteurs d’une tête. Le créatif portugais a montré son penchant pour les matches contre les nouveaux venus, puisqu’il a été l’homme du match contre Le Havre au début du mois de décembre.

Mais c’est Kylian Mbappé qui a marqué le but décisif après sa passe décisive, d’une frappe parfaite dans la lucarne droite après une heure de jeu. Le meilleur buteur de la compétition a ensuite fêté son 25e anniversaire en inscrivant un autre but en fin de match.

Le duel commençait brillamment pour l’équipe locale, Shamar Nicholson lui donnant l’avantage dès la troisième minute. Mais peu avant la pause, Maximiliano Caufriez commettait une erreur et était expulsé pour sa faute. En seconde période, l’équipe bretonne visiteuse a utilisé le powerplay pour renverser le score. Le but décisif a été inscrit à la 88e minute par Désiré Doué, entré en jeu après le changement de côté, qui a joué un rôle déterminant dans l’égalisation.

L’équipe locale a appris de l’expérience de la plupart de ses matches depuis le début de la saison et a commencé à s’appuyer sur ses solides performances défensives de ces dernières semaines. Alexandre Lacazette a ajouté un but à son troisième match consécutif sans encombre.

Le capitaine lyonnais a enchaîné avec son précédent match de championnat à domicile, au cours duquel il avait fait chuter Toulouse, en réalisant un triplé. L’Olympique s’éloigne ainsi de la zone de relégation grâce à une nouvelle victoire et revient à deux points des Canaris.

Les visiteurs motivés se sont fait surprendre à la 14e minute lorsque Khalil Fayad, milieu de terrain de 19 ans, a donné l’avantage à l’équipe locale. Cependant, le deuxième but en championnat du prometteur Français était effacé par Jordan Veretout à l’autre bout du terrain, peu après son retour des vestiaires.

Ce dernier, en revanche, a marqué pour la première fois de la saison. Après quatre victoires consécutives, les Olympiens ont été légèrement ralentis. Les supporters de la Paillade se sont habitués aux matches nuls à domicile, puisque le partage des points a sauté pour le sixième match.

Pendant longtemps, le moment le plus intéressant du match a été le bref arrêt provoqué par la visibilité réduite des engins pyrotechniques des supporters indisciplinés. L’action sur le terrain n’était relancée que par l’arrivée de Terem Moffi, qui convertissait un penalty et marquait le résultat d’une tête précise pendant ses cinq minutes de présence sur le terrain.

L’attaquant nigérian a marqué deux buts en un match de compétition pour les Eagles pour la quatrième fois dans l’année civile en cours et a aidé l’équipe locale à rester deuxième au classement. Les Eagles ont également confirmé leur rôle de meilleure équipe défensive de la compétition après trois matches sans le moindre but marqué.

Les protégés du jeune entraîneur Will Still ont été grandement aidés par le milieu de terrain visiteur Rassoul Ndiaye, expulsé à la 21e minute. Les Rouge et Blanc ont profité de la supériorité numérique grâce à Keita Nakamura.

Et ils conservent cette situation favorable jusqu’au coup de sifflet final. L’équipe locale a ajouté un autre attaquant japonais prometteur après que Junja Ito ait été un élément important de leur ligne offensive pour la deuxième saison consécutive.

Le match ne s’est pas bien déroulé pour les locaux, puisque la tête d’Abakar Sylla, 20 ans, dans ses propres filets à la 20e minute a permis à l’équipe adverse de prendre l’avantage. Cependant, les Alsaciens égalisaient à la fin de la première mi-temps, également grâce à un but contre son camp de Leny Yoro, de deux ans son cadet.

Après le changement de côté, un autre talent prometteur, Junior Mwanga, achevait le retournement de situation d’une superbe frappe. Le quadruple champion de France en visite est reparti bredouille après une série de 15 matches d’affilée sans défaite.

Les locaux avaient pourtant bien entamé la rencontre, Frank Magri ouvrant le score dès la cinquième minute, mais le club princier parvenait à renverser la vapeur avant la mi-temps grâce à deux buts de Wissam Ben Yedder. Mais le boulet de canon français n’a pas célébré son but par respect.

En effet, c’est Toulouse qui l’a fait entrer dans le football professionnel et il a marqué 63 premiers buts en championnat sous ses couleurs. Le carton rouge d’Aleksandr Golovin a ensuite compromis le maintien des visiteurs à la troisième place, mais les Violets n’ont pas su profiter de leur supériorité numérique pendant la quasi-totalité de la seconde mi-temps.

A lire également