La peine de huit mois de prison de Toney expirera bientôt. Je ne veux pas le vendre, dit l’entraîneur de Brentford

La peine de huit mois de Toney expire bientôt. Je ne veux pas le vendre, dit l’entraîneur de Brentford

L’entraîneur de Brentford, Thomas Frank (50 ans), est impatient de voir revenir Ivan Toney (27 ans), condamné à huit mois de suspension pour paris. L’entraîneur danois a déclaré qu’il ne voulait pas vendre son meilleur attaquant en janvier.

Toney a marqué 20 buts en championnat pour Brentford la saison dernière, derrière Erling Haaland et Harry Kane. Mais il a été banni en mai après avoir plaidé coupable de 232 infractions aux règles de la Fédération anglaise de football en matière de paris. L’attaquant n’est pas autorisé à jouer en club ou en sélection jusqu’au 16 janvier 2024, mais il a été autorisé à reprendre l’entraînement en septembre.

Malgré son absence tout au long de la saison, les médias britanniques l’ont associé à un départ du club pour une grosse somme d’argent. « Est-il prêt à partir ? Je suis sûr qu’il l’est. Le retour d’Ivan sera comme la signature d’un très bon attaquant de Premier League qui a déjà fait ses preuves. Nous avons hâte de le voir ». Frank a déclaré aux journalistes.

L’entraîneur expérimenté connaît bien les qualités de Toney et ne veut pas entendre parler d’un transfert. « J’aimerais le garder. En tant qu’entraîneur, j’aimerais avoir mes meilleurs joueurs avec moi en permanence. De mon point de vue, je ne veux pas le vendre parce que je pense qu’il est fantastique. a-t-il ajouté.

Brentford est en difficulté sans son joueur fétiche et a chuté à la 16e place du classement, dans une crise également causée par les blessures. En outre, l’équipe a perdu son meilleur buteur de la saison, Bryan Mbeum, qui a dû être opéré d’une blessure à la cheville.

« La saison dernière, il y avait trois joueurs en Premier League qui avaient marqué 20 buts ou plus, et il était l’un d’entre eux. J’ai hâte de le voir tous les jours et de l’utiliser enfin. Ivan est un joueur de Brentford. Pas d’offre, je veux le garder ». Frank a déclaré sans équivoque.

A lire également