L’acrobate Aubameyang signe un triplé et Marseille domine l’Ajax lors d’une séance de tirs au but passionnante

Acrobat Aubameyang réalise un triplé et Marseille domine l’Ajax lors d’une séance de tirs au but passionnante

Marseille a battu l’Ajax 4:3 à domicile lors de la cinquième journée du Groupe B de l’Europa League. Une bataille palpitante au Stade Vélodrome a offert aux spectateurs quatre tirs précis en première mi-temps, lorsque Brian Brobbey (21) a fait exploser l’avance de l’équipe locale à deux reprises. Mais le dénouement du spectacle est intervenu après le changement de camp, lorsque Chuba Akpom (28) a égalisé pour la troisième fois à la 80e minute après un ciseau acrobatique de Pierre-Emerick Aubameyang (34). L’attaquant gabonais a cependant marqué le deuxième penalty dans le temps additionnel pour sceller le triomphe des Olympiens. L’équipe néerlandaise se battra pour la Conference League lors du dernier tour, tandis que l’équipe française jouera contre Brighton pour le championnat du groupe.

Marseille et l’Ajax se sont quittés sur un match nul 3-3 au premier tour de l’Europa League de cette année, mais les deux clubs ont depuis changé d’entraîneur. Les Français ont rappelé Marcelino la veille du début de la phase de groupes et ont nommé Gennaro Gattuso une semaine plus tard, ce qui a suscité des sentiments mitigés chez les supporters. Les Olympiens étaient en difficulté dans leur Ligue 1, mais dans le Groupe B, ils étaient en tête du classement. C’est l’équipe néerlandaise qui s’est légèrement reprise après avoir connu le pire début de saison de son histoire, ne perdant qu’une seule fois lors de ses cinq derniers matches de compétition sous la direction de John van ‘t Schip. Cependant, ils sont toujours derniers au classement.

Les visiteurs d’Amsterdam ont eu de gros problèmes avec l’entrée en jeu active de l’équipe française, qui s’est manifestée dès la neuvième minute de jeu, lorsque Ismail Sarr, en pleine course, a été arrêté illégalement dans sa propre surface de réparation par Jorrel Hato. Le penalty a été transformé par Aubameyang, qui a permis à l’Olympique de prendre l’avantage d’un tir dans la lucarne opposée. L’avantage ne durait toutefois qu’une minute, car après un bon centre, Brobbey se retrouvait seul face à Pau López, qui dégageait le ballon sur le poteau gauche. Marseille reprenait l’avantage à la 26e minute lorsque Chancel Mbemba reprenait de la tête un coup de pied de coin. Cependant, Brobbey a de nouveau réagi de manière fulgurante, faisant taire les bruyants supporters des Olympiens après une deuxième passe décisive de Steven Berghuis.

Le moment le plus fort du duel survenait trois minutes après la pause, lorsqu’un centre d’Amine Harit était repris en ciseau par Aubameyang pour permettre aux Français de prendre l’avantage pour la troisième fois du match. La réaction des Néerlandais n’a pas eu lieu cette fois-ci, mais l’Ajax s’est procuré une nouvelle occasion après une heure de jeu. Berghuis a été contraint de prendre une douche après une faute aveugle, qui a été signalée par la VAR. Malgré cette infériorité numérique, de Godenzonen ne baissait pas les bras et parvenait à égaliser pour la troisième fois à la 80e minute. Akpom déposait un centre de la droite et, peu après son entrée sur le terrain, il fendait les filets d’une tête. Mais c’est encore Aubameyang qui a le dernier mot et qui, sur son deuxième penalty du match, fait pencher la balance en sa faveur.

Marseille a réussi à remporter le match à domicile et à assurer sa participation aux playoffs. La dernière journée de la phase de groupes est prévue le 14 décembre. Les Marseillais joueront contre Brighton, tandis que l’Ajax affrontera l’AEK le même jour.

A lire également