L’adolescent Pisilli a réalisé le rêve de sa vie en marquant un but pour son club de cœur, Mourinho l’a applaudi.

L’adolescent Pisilli réalise le rêve de sa vie en marquant un but pour son club de cœur, Mourinho l’applaudit

Des larmes de bonheur brillent dans ses yeux. Niccolo Pisilli (19 ans), milieu de terrain de l’AS Roma, n’en avait pas honte, bien au contraire. Jeudi soir, il s’est retrouvé au paradis du football. Le jeune homme, qui est passé par toutes les catégories de l’académie du club romain avec le brassard de capitaine sur la manche, a marqué un but en Europa League dans les filets du Sheriff Tiraspol.

Ce talent, fan de l’AS Roma depuis son plus jeune âge, a réalisé le rêve de sa vie. « Je rêvais de ce moment depuis que j’étais enfant. Je ne peux pas décrire les émotions que j’ai ressenties. Je vis ici depuis l’âge de neuf ans, Rome est ma deuxième famille. Cela signifie beaucoup pour moi, l’AS Roma est ma vie », a-t-il déclaré à la chaîne de télévision du club lors d’une interview d’après-match. « C’était un grand mélange d’émotions. J’ai pensé à tous les gens qui ont fait partie de mon parcours et qui m’ont amené jusqu’ici. Au sommet », a-t-il ajouté après avoir fait ses débuts dans le monde du football adulte.

Le chaudron romain invoquait le nom de Pisilli, ajoutant à l’émotion. L’adolescent a tout simplement impressionné pour son premier match avec l’équipe A en Coupe d’Europe. « C’était quelque chose de fou. Quelque chose que je n’aurais jamais pu imaginer dans mes rêves. Mais tout le monde sait que les supporters de l’AS Roma sont fanatiques, ils sont fous », a déclaré le jeune homme, qui est né et a grandi à Rome. Jusqu’à récemment, il possédait un abonnement pour les matches de l’AS et ne manquait pas les matches à l’extérieur.

Le jeune Italien a la chance d’avoir été recruté par le sympathique manager José Mourinho. Il s’agit donc de savoir quels conseils Pisilli a reçus de l’un des professionnels les plus respectés. « J’essaie toujours de jouer au maximum de mon potentiel. Il ne faut pas avoir peur. Quand vous faites quelque chose dans la peur, c’est la pire chose que vous puissiez faire. Mon entraîneur m’a dit de rester calme avant tout, j’espère que c’est ce que j’ai fait », a-t-il expliqué.

L’histoire de ce garçon qui porte AS dans son cœur a touché le sélectionneur portugais lui-même. « Ce qu’il a fait est un rêve devenu réalité. Tous les garçons qui jouent dans l’académie rêvent de quelque chose comme ça. En même temps, les jeunes joueurs partent aujourd’hui en Arabie Saoudite, il est donc très important de se souvenir d’histoires comme celle-ci. La relation avec le club, avec la ville, avec les gens d’ici, rien ne remplace l’argent.

Mourinho souligne d’ailleurs souvent qu’il aime donner leur chance aux joueurs de la Primavera dans l’équipe première. Depuis qu’il a rejoint l’AS Roma en 2021, 13 jeunes issus du centre de formation du club ont déjà fait leurs débuts sous ses ordres. Le premier a été Felix Afena-Gyan, qui a fait ses débuts en Serie A à l’âge de 20 ans. Ils ont été suivis par Filippo Missori, Cristian Volpato, Dimitrios Keramitsis, Giacomo Faticanti, Benjamin Tahirovic, Jordan Majchrzak, Riccardo Pagano, Francesco D’Alessio, Luigi Cherubini, Joao Costa et Mattia Mannini.

A lire également