L’AFC en avant-première : Les Texans et les Chiefs peuvent-ils surprendre ?

Patrick Mahomes et les Chiefs ont été trop forts pour Josh Allen et les Bills à deux reprises en playoffs. Pourront-ils enfin prendre leur revanche, d’autant plus que le match se déroulera dans leur propre stade ? Et combien de temps le conte de fées des Texans durera-t-il ? Ou bien Lamar Jackson parviendra-t-il à faire taire les critiques selon lesquelles il n’est pas à la hauteur en playoffs ? Autant de questions que nous approfondirons dans AFC Preview.

Houston Texans @ Baltimore Ravens

M&T Bank Stadium | Samedi | 22.30

Lamar Jackson est 1-3 en playoffs. C’est une statistique souvent utilisée pour indiquer que le style de jeu du quarterback des Ravens ne peut réussir qu’en saison régulière. En réalité, c’est surtout à cause d’il y a quatre ans. Cette année-là, Jackson est devenu le MVP unanime de la saison régulière. Il avait connu une année record en tant que QB et avait mené les Ravens à la première place de l’AFC. Dans le Divisional Round, cependant, les choses se sont immédiatement gâtées. L’équipe s’est inclinée 28 à 12 face aux Titans du Tennessee.

Une histoire est née. Une histoire qui hante encore Jackson, car pendant la dernière semaine d’attente, il était encore (ou de nouveau) question de cette expérience. « Je n’ai pas encore tout à fait digéré cette expérience », a admis l’attaquant Ronnie Stanley lors d’une conférence de presse. « On n’a pas souvent l’occasion de vivre ce genre d’expérience.

DALVIN COOK AUX RAVENS

Les Ravens affirment avoir appris de cette expérience. A l’époque déjà, l’équipe était assurée d’un bye au premier tour avant la dernière journée de jeu. Par conséquent, les joueurs ont eux aussi passé deux semaines sans match (de compétition). Bien que l’approche de John Harbaugh ne soit pas très différente, à savoir reposer certains joueurs et ne s’entraîner que pendant trois jours pendant le bye, les choses sont différentes aujourd’hui, dit-on à Baltimore. « L’année 2019 nous a permis de mieux comprendre l’état d’esprit que nous devons avoir pour le match », a-t-il déclaré.

L’équipe insiste sur l’importance de bien commencer le match et d’être affûté, malgré la période de repos prolongée. C’est particulièrement vrai pour l’attaque des Ravens. Celle-ci était presque inarrêtable dans la seconde moitié de la saison. Lors des 11 derniers matches, Jackson et ses coéquipiers ont marqué en moyenne 33,1 points par match. On a surtout sous-estimé le jeu de course des Ravens, qui s’est avéré être l’un des meilleurs de la ligue. De plus, les Ravens récupèrent Dalvin Cook. Le vétéran a été autorisé à quitter les Jets et a opté pour une chance de participer au Super Bowl avec les Ravens. Il figure sur la liste active, mais la question est de savoir s’il peut encore apporter ce qu’il a fait à Minneapolis et quelle sera l’ampleur de son rôle à Baltimore.

Les Texans ont une défense qui s’est améliorée au cours de la saison, notamment contre la course. Cela convient donc parfaitement à l’équipe de DeMeco Ryans. Par ailleurs, les Texans ont également montré contre les Browns qu’ils étaient capables de tenir leur rang par la voie des airs, avec deux picks cruciaux. Des arrêts seront également nécessaires pour avoir une chance dans ce match, car les Ravens ont non seulement une attaque facile à marquer, mais aussi l’une des meilleures défenses de la ligue. Par exemple, ils ont réalisé le plus grand nombre de sacks cette saison avec 60.

C’est à la recrue C.J. Stroud de montrer qu’elle est à la hauteur. Les deux équipes se sont déjà affrontées lors du premier match de la saison. Les Ravens s’étaient alors imposés 25-9 et les Texans n’avaient pas réussi à marquer le moindre touchdown. Mais ce match n’aura rien à voir avec le premier. Stroud s’est trop développé pour cela. On remarque surtout à quel point il est économe en ballon. Stroud n’a lancé que cinq interceptions. D’un autre côté, il possède un bras fantastique et est capable de réaliser de grands jeux.

LES GRANDS JEUX DE C.J. STROUD

Cela semble être la recette pour que les Texans réussissent une cascade dans ce match. Stroud doit réaliser quelques gros coups, la défense doit provoquer une ou deux pertes de balle et le conte de fées texan peut alors continuer pour un moment. Mais est-ce que c’est aussi le plan d’action le plus réaliste ? Il ne semble pas que ce soit le cas. Ce n’est pas pour rien que les Ravens ont été la meilleure équipe de la saison régulière et que Lamar est en route vers son deuxième titre de MVP. En fin de compte, Baltimore a trop de qualités des deux côtés du ballon pour qu’une surprise se produise.

Pronostic : Texans 17 – Ravens 28

Kansas City Chiefs @ Buffalo Bills

Highmark Stadium | Dimanche soir | 00.30

Avec six victoires consécutives, les Bills sont l’équipe en forme du moment. De plus, grâce à leur victoire tardive sur les Dolphins, ils jouent à domicile devant leurs propres supporters enragés. Cela fait des Bills les favoris du match contre le vainqueur du Super Bowl de l’année dernière, mais les blessures dans le secteur secondaire des Bills donnent aux Chiefs une chance sérieuse de faire un ou plusieurs coups d’éclat.

Si une victoire de Mahomes peut encore être appelée une cascade. Remarquablement, ce ne sera que le premier match de Mahomes en playoffs en dehors de Kansas City. Sans compter les Super Bowls en terrain neutre, bien sûr. Cela en dit long sur la domination des Chiefs dans l’AFC ces dernières années, mais aussi sur les problèmes rencontrés par l’équipe cette année.

RASHEE RICE EXCEPTIONNEL

Le plus gros problème : des receveurs décevants. Des joueurs qui lâchent des ballons de tous les côtés. Résultat, les Chiefs se sont régulièrement retrouvés menés et Mahomes a dû trop forcer. La semaine dernière, face aux Dolphins, les Chiefs ont joué un football sobre avec un Rashee Rice excellent en tant que receveur. L’équipe n’a perdu aucun ballon, ce qui lui a permis de s’imposer facilement 26-7.

Les Bills ont également connu une soirée relativement facile. Cependant, en raison des fortes chutes de neige à Buffalo, le match a dû être reporté à lundi. Les Bills ont donc eu deux jours de repos en moins avant le match du Divisional Round. Deux jours précieux, car les Bills sont sortis du match loin d’être indemnes. Gabriel Davis (WR), Taylor Rapp (S), Christian Benford (CB) et Baylon Spector (LB) ne seront certainement pas de la partie face aux Chiefs.

Il incombait à la défense des Bills de stopper Mahomes, Rice et Travis Kelce. Cela avait déjà réussi à Kansas City lorsque les Bills avaient remporté le match mutuel 20-17. Il s’agit du fameux match au cours duquel Kadarius Toney était hors-jeu sur l’action qui aurait pu être gagnante. Les Bills ont donc battu les Chiefs trois fois de suite en saison régulière.

En revanche, en playoffs, c’est une autre histoire. Là, Josh Allen et les Bills ont perdu deux fois contre les Chiefs. La dernière fois de manière spectaculaire. Les Bills semblaient vouloir remporter la victoire avec 13 secondes au compteur, mais Mahomes a fait durer le suspense, en obtenant le ballon et en menant le touchdown victorieux. Reste à savoir si ce sera à nouveau le cas. La défense des Chiefs a surtout été leur point fort cette année, et il n’est donc pas évident qu’il y ait à nouveau une fusillade. Surtout si les Chiefs parviennent à limiter le jeu de course d’Allen. Ce dernier a parcouru 74 yards et un touchdown lundi dernier et fera tout son possible pour porter son équipe sur son dos dimanche également.

Pronostic : Chiefs 24 – Bills 23


Lire les récapitulatifs de la semaine dernière ici et ici.

A lire également