L’affaire Onana : erreurs d’empilage et chiffres horribles. Chaque but a une histoire, défend le gardien Ten Hag

L’affaire Onan : des erreurs qui s’empilent et des chiffres terribles. Chaque but a une histoire, défend le gardien Ten Hag

Alors que l’entraîneur Erik ten Hag (53 ans) ne tarit pas d’éloges sur les joueurs de Manchester United pour leur jeu actif, les supporters secouent la tête. En effet, le dernier match à Istanbul a une nouvelle fois montré les grandes faiblesses des Red Devils, qui sont encore plus clairement illustrées par les horribles statistiques. La cible des critiques est surtout le gardien André Onana (27 ans), pour lequel le grand club anglais a déboursé 50 millions d’euros cet été.

L’international camerounais est devenu cet été le troisième gardien le plus cher de l’histoire du football, après Kepa Arrizabalaga et Alisson Becker. Et même si l’équipe d’Old Trafford avait devancé des joueurs comme Dean Henderson et Matej Kovar dans ses académies depuis des années, le choix s’est porté sur l’extravagant Africain lors de la pré-saison. L’entraîneur Ten Hag, qui a travaillé avec succès avec Onana à l’Ajax Amsterdam, lui a demandé de rejoindre United.

Mais l’engagement dans le grand club néerlandais ou à l’Inter Milan, d’où le Camerounais est parti pour l’Angleterre, est très différent à bien des égards de son temps à Manchester United. La pression beaucoup plus forte, qui ne fait qu’augmenter au fur et à mesure que la crise s’aggrave, place le gardien de but dans un rôle difficile. Et Onana n’est pas encore en mesure d’y faire face. Il commet des erreurs flagrantes.

Mais il serait facile de tout mettre sur le dos d’Onana. Le célèbre club, qui a dominé la Ligue des champions à trois reprises, cherche en vain le chemin du succès depuis le départ du légendaire Sir Alex Ferguson. La question défensive semble être le plus gros problème. Les chiffres ne se sont pas améliorés, même sous Ten Hagem, et la défense actuelle des Red Devils est la pire depuis 61 ans. L’équipe de l’entraîneur néerlandais a encaissé 33 buts lors des 20 premiers matches de la saison, le pire bilan depuis 1962/63. – United a marqué 43 fois au cours de la même période.

Pour revenir à la réalité, le bilan défensif en Ligue des champions est encore plus effrayant – seul le nouveau venu dans la compétition millionnaire, le Royal Antwerp, a encaissé plus de buts (15) que Manchester (14). De plus, Manchester est la deuxième équipe à ne pas avoir mené deux fois de suite au score dans cette prestigieuse compétition européenne.

La carte de visite de la défense tient en grande partie à son chef d’orchestre. Le malaise d’Onan n’a été qu’accentué par le dernier match à Istanbul. United menait de deux buts et était en passe de prendre les trois points. Mais comme il y a trois semaines à Copenhague (3:4), ils se sont effondrés. Le match nul 3-3 les a laissés à la dernière place du groupe A et, avec leur dernier match à domicile contre le Bayern, les choses ne semblent pas prometteuses pour leur participation aux Coupes d’Europe de printemps.

Onana a contribué à la défaite contre Galatasaray en commettant d’horribles erreurs. « Les trois buts sont à mettre au crédit d’Onana ». Paul Scholes, ancien milieu de terrain de United, a déclaré lors d’une interview avec TNT Sports, qui a retransmis le match pour un public anglais.

Pendant ce temps, l’entraîneur Ten Hag défend son homme avec les gants, même si la situation dans les seize de United devient intenable. « Chaque but a une histoire. L’essentiel, c’est que lorsque nous avons deux buts d’avance, nous devons mieux défendre en tant qu’équipe et contrôler le jeu. Et ce n’est pas si facile quand nous baissons au milieu de terrain, que nous commettons des fautes inutiles et que nous donnons à nos adversaires des occasions de menacer à partir de situations standard,« , a déclaré l’entraîneur de 30 ans. « Je ne veux pas parler d’un seul joueur. Même si des erreurs personnelles affectent le football, la responsabilité incombe toujours à l’ensemble de l’équipe, il s’agit d’être cohérent et de croire en nous », a-t-il ajouté.

Opta a publié une statistique selon laquelle le Camerounais est, de loin, le gardien qui a commis le plus d’erreurs au cours des cinq dernières éditions de la Ligue des champions. En 44 matches, il a commis sept erreurs fatales qui se sont soldées par des buts. Son dauphin, Manuel Neuer, n’en a commis que trois, la plupart du temps à cause de ses passes souvent hasardeuses. Malheureusement, Onana commet également des erreurs dans le domaine où il devrait être en confiance : sur la ligne de but et dans la petite surface.

D’autre part, en Premier League anglaise, Onana a de bons chiffres dans le paramètre statistique qu’il a empêché plus de huit buts par rapport au ratio attendu des tirs qui lui ont été adressés. A cet égard, il est le meilleur gardien de la célèbre compétition. Cependant, il a déjà reçu trois cartons jaunes, ce qui fait de lui le deuxième joueur le plus sanctionné de l’équipe.

En résumé, Manchester United dispose d’un gardien de but numéro un très cher, mais qui n’a jusqu’à présent pas remboursé son investissement. Après les ventes de Henderson (à Crystal Palace) et de Kovar (Leverkusen), le triple vainqueur de la Ligue des champions ne dispose plus que du vétéran Tom Heaton (37 ans) et du Turc Altay Bayindir (25 ans), qui a rejoint United en septembre en provenance de Fenerbahçe, comme doublures.

A lire également