L’arbitre a porté préjudice à Karviná lors du match contre Olomouc, il leur a retiré le but à tort. Wiesner aurait dû être expulsé

L’arbitre a porté préjudice à Karviná lors du match contre Olomouc, il a retiré le but à tort. Wiesner aurait dû être expulsé

Karviná a été lésé par l’arbitre Tomáš Klíma lors du match de samedi de la 16e journée de FORTUNA:LIGA contre Olomouc, qui a sifflé à tort une faute sur le gardien visiteur Tomáš Diganja et refusé un but d’Amar Memic. Les arbitres ont également commis deux autres erreurs lors du dernier tour, le Spartan Tomáš Wiesner et Petr Kodeš de Hradec Králové auraient dû être expulsés pour des interventions grossières.

Memic, de Karviná, a marqué de la tête à la 31e minute du match 0:1 contre Olomouc, mais il n’a pas pu fêter l’égalisation car Klíma a jugé à tort que le duel entre Digani et Patrik Čavoš était une faute du milieu de terrain local. Hanaks s’est finalement imposé 2:0 dans le stade du nouveau venu silésien.

« À la 31e minute du match, l’arbitre a interrompu la partie par erreur et a ordonné un coup franc direct pour l’équipe visiteuse pour avoir prétendument heurté le gardien de but de l’équipe visiteuse. Il y a eu contact entre le gardien de but et le joueur attaquant dans la lutte pour le ballon, mais il n’y a pas eu d’infraction dans ce cas. C’était une situation difficile pour l’arbitre », a déclaré la Commission.

Les arbitres ont également commis des erreurs lors du match du Sparta contre Zlín dimanche. A la 58e minute, alors que le score était de 2-0 pour l’équipe pragoise, Wiesner aurait dû être expulsé pour un coup de poing au cou du visiteur Lukáš Bartosák. Le demi des Spartiates n’a même pas reçu de carton jaune.

« L’arbitre aurait dû expulser le joueur local pour comportement antisportif grossier. D’après les images disponibles, il s’agit d’une violente bousculade au niveau du cou en dehors d’une mêlée pour le ballon dans un jeu ininterrompu ». a déclaré la commission.

« Le joueur de l’équipe visiteuse qui a provoqué l’incident aurait dû recevoir un carton jaune pour comportement antisportif. La situation était difficile pour le VAR (arbitre vidéo), car il ne disposait que d’un seul plan de caméra, sans possibilité de zoomer sur la situation en détail. Néanmoins, il aurait dû intervenir ». a ajouté la commission.

Kodeš (Hradec Kralove) aurait également dû être expulsé après avoir commis une faute sur Tomáš Chorý (Plzeň) à la 90e minute. L’arbitre Ondřej Berka n’a donné qu’un carton jaune au milieu de terrain local. « C’était un match brutal. Le joueur de l’équipe locale a frappé un joueur de l’équipe visiteuse avec une forte intensité par derrière dans la jambe debout. La VAR aurait dû intervenir » a décidé la commission. Hradec Kralove Hradec Kralove a fait match nul avec Plzeň 1:1.

Dans le match entre Jablonec et Pardubice, l’arbitre Stanislav Volek a refusé à juste titre un but de Heiderson Hurtado à la 50e minute (1:1). Le milieu de terrain colombien a attrapé le ballon avec son long pied lors d’une tentative de centre du gardien Viktor Budinski et a frappé le but vide depuis le coin de la balustrade.

« Le joueur local a activement empêché le gardien de but de l’équipe adverse de jouer le ballon. Il n’y a pas d’infraction si un joueur se tient devant le gardien de but et reste debout sans bouger. » a expliqué la commission qui, selon le manuel, commente publiquement à partir de cette saison quatre situations de la série sélectionnée par les médias.

A lire également