Le club de football Slavia va-t-il changer de propriétaire ? Le milliardaire Tykač devrait l’acheter aux Chinois

Le Slavia va-t-il changer de propriétaire ? Le milliardaire Tykač devrait l’acheter aux Chinois

Selon l’hebdomadaire Euro, le milliardaire Pavel Tykač (59 ans) souhaite racheter le Slavia à ses propriétaires chinois. Ni le club pragois, ni l’un des Tchèques les plus riches n’ont commenté cette éventuelle transaction. Le propriétaire majoritaire actuel du Slavia est le groupe CITIC.

« Le club n’a ni le droit, ni l’opportunité, ni les informations nécessaires pour commenter toute spéculation liée à la propriété et à la prise de décision de son actionnaire », a déclaré le Slavia dans un communiqué adressé aux médias. « Il s’agit d’une spéculation et nous n’avons aucun commentaire à faire pour le moment ». Jan Chudomel, porte-parole de Tykač, a déclaré aujourd’hui à l’agence de presse tchèque.

Le club de Vršovice a des propriétaires chinois depuis septembre 2015, lorsque le CEFC a été remplacé par CITIC trois ans plus tard. Ce dernier détient une participation de pratiquement 100 % dans le Slavia depuis juin 2021.

Selon Eura, Tykač devrait acquérir 99,98 % des actions du club. Le site inFotbal.cz a rapporté que le prix avoisine les 2 milliards de couronnes tchèques. Même après l’arrivée du propriétaire de la société d’énergie et de charbon Sev.en Energy, le président du conseil d’administration Jaroslav Tvrdík doit rester à la direction de Slavija.

Tykač est le quatrième Tchèque le plus riche avec une fortune de 183,3 milliards de couronnes tchèques, selon l’édition d’octobre du magazine Forbes.

Qui est Pavel Tykač ?

Pavel Tykač est principalement impliqué dans l’énergie et l’exploitation du lignite, mais aussi dans l’immobilier et la finance. Selon la version tchèque du magazine Forbes, il est l’un des Tchèques les plus riches, avec une fortune de 183,3 milliards de couronnes.

Il contrôle notamment le deuxième producteur d’électricité de la République tchèque, Sev.en Energy, qui comprend les mines de lignite de Vrašany et de ČSA en Bohême du Nord, les centrales électriques de Chvaletice et de Počerady, ainsi que les centrales de chauffage de Zlín et de Kladno. Tykač achète des parts dans d’autres entreprises, telles que Moneta et ČEZ. Elle est également présente à l’étranger.

Jusqu’à présent, Tykač s’est impliqué dans le sport principalement en tant que supporter – il soutient le club de football Slavia et assiste souvent à ses matchs à Eden – ou en tant que sponsor de certaines activités dans les régions où ses entreprises opèrent.

Récemment, par exemple, le quatrième tournoi annuel Sev.en Hockey Cup pour les équipes d’enfants de Litvínov, Pardubice, Zlín et Kladno s’est tenu au stade Ivan Hlinka de Litvínov. Outre le hockey pour les jeunes, les entreprises de Tykač ont soutenu cette année le club de handball féminin Most.

Aperçu des propriétaires majoritaires du Slavia depuis 1991 :

1991 à 1993 – Homme d’affaires américain d’origine tchèque Boris Korbel

Juin à décembre 1993 – Slavia Football Club

1994 à 1997 – actionnaires multiples sans propriétaire majoritaire ; par exemple, První privatizační fond (PPF), Fotbalový oddělení Slavia, WIKA, Benzina, Česká pojišt’ovna et d’autres.

1997 à 2006 – Société d’investissement britannique ENIC

2006 à 2011 – Petr Doležal (PDG) et Tomáš Rosen (membre du conseil d’administration de la société anonyme)

Mars à mai 2011 – Antonín Franc (selon les spéculations de la presse, le véritable propriétaire était l’homme d’affaires controversé Petr Sisák)

Mai à août 2011 – Société d’investissement et de financement Natland Group

2011 à 2014 – ancien ministre des transports Aleš Řebíček

2014 à 2015 – Aleš Řebíček et Vinet (propriétaire du stade Eden).

De septembre 2015 à l’automne 2018 – Société financière et énergétique chinoise CEFC

en date de novembre 2018 – Le promoteur immobilier chinois Sinobo, qui a pris une participation majoritaire auprès de l’entreprise publique chinoise CITIC Group, qui avait précédemment racheté le club à la CEFC.

A lire également