Le combat pour le nord de Londres sans vainqueur. La passe décisive de Coufal n’a pas rapporté de points, les Magpies ont marqué huit buts.

La lutte pour le nord de Londres sans vainqueur. La passe décisive de Coufal n’a pas rapporté de points, les Magpies ont marqué huit buts.

Le derby du nord de Londres, très suivi, n’a pas trouvé de vainqueur, Arsenal et Tottenham se contentant d’un match nul 2-2. La deuxième passe décisive de Vladimir Coufal n’a pas permis à West Ham de marquer, les Canaries s’inclinant 1:3 face à Liverpool. Chelsea a subi sa troisième défaite de la saison, s’inclinant à domicile face à Aston Villa. Le programme de la sixième journée de Premier League a été clôturé par le duel entre Sheffield United et Newcastle, au cours duquel les Magpies ont éliminé l’équipe locale 8-0.

Les deux équipes voulaient se présenter d’emblée avec un jeu de possession de balle. La première grosse occasion survenait suite à une imprudence d’Yves Bissouma, mais la reprise de Gabriel Jesus était dégagée par réflexe par Guglielmo Vicario. Quelques instants plus tard, le portier italien doit se montrer vigilant lorsque son compatriote Destiny Udogie effectue une mauvaise passe et qu’Eddie Nketiah se retrouve seul face au but. Mais les Gunners ont marqué pour la troisième fois. Une contre-attaque lancée par Oleksandr Zinchenko était conclue par Saka, dont la frappe enroulée au second poteau était repoussée par Cristian Romero sur le poteau du gardien.

James Maddison ratait un gros coup dans sa propre surface, mais Jesus compensait son excellent travail sans le ballon par une finition ratée. Les Roosters réagissaient finalement sur une contre-attaque superbement jouée par Brennan Johnson, mais David Raya parvenait à se déplacer assez rapidement pour désamorcer une énorme occasion d’égaliser. Les visiteurs ont réussi à égaliser en fin de mi-temps. Le capitaine Heung-Min Son a terminé une passe du coup de pied de Maddison à l’aveugle sous lui. La malchance a continué à s’abattre sur Romero en seconde période.

Après un coup de pied de coin, Ben White tirait de la main dans la balayette, ce qui donnait aux Canaris l’avantage d’un coup de pied de réparation. Sur le point de penalty, Saka, l’homme fort de l’équipe, ne commettait aucune erreur, envoyait Vicario sur le côté et dégageait le ballon dans l’axe. Mais les Spurs égalisaient rapidement grâce à un nouveau but de Son, assisté par Maddison après une faute de Jorginho. Dejan Kulusevski s’imposait alors comme le passeur par excellence, dont la fabuleuse passe en profondeur trouvait le Coréen, qui, cette fois, ne trouvait que le filet latéral. Les supporters n’ont pas vu d’autres buts.

Le début de match rêvé de West Ham aurait pu se produire à la 7e minute lorsque Lucas Paqueta trouvait Tomas Soucek avec un magnifique lob, mais la tête du milieu de terrain tchèque était sauvée au dernier moment par le grand Alisson. À la 16e minute, Liverpool a pris l’avantage sur un penalty. Mohamed Salah est à l’origine du ballon et envoie le tir d’Alphonse Areola dans le filet opposé. Les Reds se lancent à la poursuite de leur deuxième but, mais la défense visiteuse parvient à résister aux assauts des visiteurs.

Salah trouvait encore de la place pour tirer à la 38e minute lorsqu’il préparait un ballon sur le côté droit de la barrière de sécurité. Mais sa frappe technique passait de peu à côté du poteau arrière. Quatre minutes plus tard, les Hammers procédaient à une combinaison rapide, après quoi Coufal ratait son centre et une tête non conventionnelle de Jarrod Bowen remettait les deux équipes à égalité. Curtis Jones réagissait rapidement, mais malheureusement pour l’équipe locale, le milieu de terrain était hors-jeu.

Au début de la seconde période, Darwin Nunez se créait une occasion en or. A la 53e minute, il se retrouvait dos au but dans une petite surface, mais sa tentative de retournement de situation passait à côté du poteau droit. L’attaquant uruguayen s’est rattrapé quelques instants plus tard avec une belle reprise de volée. Les espoirs de match nul ont été anéantis à la 83e minute par Diogo Jota, qui a profité d’une défense désorganisée pour battre Areola de l’intérieur de la surface.

Chelsea connaît son pire début de saison en championnat depuis 1978/1979. Ils n’ont toujours qu’une seule victoire et n’ont pas marqué de but pour la troisième fois consécutive. Les Blues ont vu leurs chances d’obtenir un bon résultat réduites à néant à la 58e minute par l’expulsion de Malo Gusto, dont le tacle inutile a été sanctionné par Ollie Watkins en dehors des règles. L’homme à tout faire des Villans ces dernières années a fait sa première apparition dans la plus haute compétition anglaise cette saison.

Les Seagulls ne démarraient pas le match de la meilleure des manières, une erreur du gardien Bart Verbruggen étant sanctionnée par Dominic Solanke à la 25e minute. Cependant, un but contre son camp à la fin de la première mi-temps a permis d’égaliser et Kaoru Mitoma a renversé la situation en marquant deux buts en deuxième mi-temps. L’équipe locale a bien réagi à son revers sur la scène européenne, en s’inclinant de manière inattendue face à l’AEK Athènes plus tôt dans la semaine.

Les Magpies ont décidé de faire le plein de points en première mi-temps lorsque trois buteurs différents leur ont donné une confortable avance de trois buts. Deux d’entre eux étaient aidés par Kieran Trippier, qui ajoutait une dernière passe réussie après le changement de côté. Pour l’expérimenté Anglais, il s’agissait de sa première entrée dans les statistiques offensives de la saison, avec style. Le match a également permis de réécrire les annales du championnat, puisque huit buteurs différents ont contribué à la démolition des Blades par huit buts, un record historique dans la compétition.

A lire également