Le favori marocain condamné à sa première hésitation en Coupe d’Afrique par Silas, Zwane redistribue les cartes

Le favori marocain condamné à une première hésitation en Coupe d’Afrique par Silas, Zwane bat les cartes

Le Maroc a fait match nul 1-1 avec la République démocratique du Congo lors de son deuxième match de la Coupe d’Afrique des Nations dans le Groupe F. Les Lions Berbères ont bien commencé le match en marquant le premier but à la 6e minute par Achraf Hakimi (25), mais l’outsider du duel s’est battu vaillamment pour égaliser et malgré un penalty manqué par Cédric Bakamba (32), il a finalement réussi à le faire. Le match entre la Zambie et la Tanzanie s’est soldé par un match nul 1-1. D’autre part, des buts ont été marqués entre l’Afrique du Sud et la Namibie, Themba Zwane (34) ayant inscrit deux buts lors d’une victoire 4-0.

A la fin de la première minute, le joueur canon de Séville, Youssef En Nesyri, s’élançait sur un centre en hauteur et, d’un bond fantastique, mettait la tête sur le ballon. Mais le tacle réflexe de Lionel Mpasi-Nzau était sauvé par le plus rapide des arrêts.

Quelques instants plus tard, l’équipe nord-africaine fêtait l’ouverture du score. Hakimi s’en chargeait d’une volée précise, qu’il plaçait sous le corps du gardien congolais. Au fil du temps, les joueurs de l’ancienne colonie belge sont devenus plus sages, mais ils n’ont pas vu l’égalisation en première mi-temps, Bakambu n’ayant touché que la barre sur un penalty.

Au retour des vestiaires, les Congolais se procurent une autre bonne occasion sur un coup de pied de coin, mais une tête pleine d’espoir manque le but de Bono de quelques décimètres. Après une heure de jeu, les occasions se multiplient pour les joueurs au maillot blanc, mais la défense des Lions Berbères parvient à intercepter les passes rapides dans le dos de la défense, tout en surveillant de près les nombreux centres venant du côté droit du terrain.

A la 76e minute, cependant, l’activité du Congo était récompensée. Un centre de la droite du terrain arrivait directement à Silas, dont la frappe passait entre les jambes de Bono.

A la 11e minute, Mbwana Samatta pimentait l’action rapide avec une passe sur la droite pour Msuva, qui trompait Lawrence Mulenga d’une frappe souveraine. Fashion Sakala aurait pu ramener la Zambie dans le match après une demi-heure de jeu, mais le jeune milieu de terrain de Bologne n’a pas réussi à placer sa tête dans les filets et c’était encore pire pour son équipe avant de rentrer dans les cabines.

Kabwe recevait un deuxième carton jaune dans le dispositif après un accrochage de routine avec un joueur adverse et devait prendre une douche.

La deuxième mi-temps débutait avec la domination territoriale attendue des Tanzaniens, mais ils n’allaient nulle part et s’efforçaient plutôt de maintenir une courte avance. Au fur et à mesure que le temps passait, les Chipolopolo, qui défendaient de manière désintéressée, commençaient à s’essouffler, ce qui se traduisait par des failles dans leur défense.

Les Taifa Stars n’ont pas su en profiter et l’ont regretté quelques minutes avant la fin. Sur un coup de pied de coin de Clatous Chama, Daka s’est retrouvé au premier poteau et a égalisé d’une tête puissante au dernier moment.

Mais ce sont les Namibiens qui menaçaient les premiers. Prins Tjiueza récupérait le ballon à l’entrée de la surface et testait le gardien Ronwen Williams d’un tir vif. Ce dernier devait être vigilant quelques instants plus tard lorsque Peter Shalulile bousculait un défenseur dans la surface de réparation, mais le capitaine namibien ne parvenait pas à conclure. Les joueurs du pays le plus méridional d’Afrique se voient offrir une occasion en or à la 14e minute lorsque, après un long examen vidéo, l’arbitre accorde un penalty en leur faveur. Une main illégale dans la surface de réparation a été sanctionnée par Tau.

L’Afrique du Sud prenait rapidement deux buts d’avance. Une passe du côté droit était dégagée dans le filet par un Zwane très attentif à la défense. Le même joueur couronnait ensuite une mi-temps malchanceuse pour la Namibie avec un but à la 40e minute, terminant une action individuelle par un tir au second poteau.

Au retour des vestiaires, les Brave Warriors tentent de réduire l’écart, mais souffrent d’imprécisions en fin de match qui les privent d’occasions de but. A la 67e minute, une occasion prometteuse se présentait pour les Namibiens lorsque Shalulile s’élançait dans le dos de la défense pour récupérer un ballon, mais sa course était contrée par le gardien de but Williams.

Quelques instants plus tard, les Sud-Africains ajoutaient un quatrième but. Thapelo Maseko recevait une passe millimétrée dans le dos de la défense namibienne et terminait sa course en solitaire par une frappe féroce qui avait la chance de trouver le chemin des filets.

A lire également