Le productif Janosek, le gardien anglais et l’as de la Slovaquie. À qui Hašek pourrait-il donner sa chance ?

Le productif Janosek, le gardien anglais et l’as de Slovácko. A qui Hašek pourrait-il donner sa chance ?

L’une des tâches d’Ivan Hašek (60 ans), qui a été nommé jeudi nouveau sélectionneur de l’équipe nationale, devrait être de relancer l’équipe. Il y a à la fois des joueurs qui ont déjà fait partie de l’équipe nationale mais qui l’ont abandonnée pour diverses raisons et de nouveaux visages. VBC Foot News présente des joueurs intéressants qui mériteraient d’avoir une chance sous le maillot des lions.

Gardien de but, Ipswich

Il a connu l’année de sa vie. Il a été promu de la League Three au Championship avec Ipswich cet été et bien que les Tractor Boys se soient essoufflés ces dernières semaines, ils restent étonnamment deuxièmes au classement et en lice pour la promotion en Premier League. Le mérite en revient en grande partie à Hladky, qui est le leader inébranlable de l’équipe. L’ancien gardien de Brno et de Liberec a joué toutes les minutes du championnat cette saison et ne s’est reposé qu’en EFL Cup.

Il a gardé une cage inviolée dans plus d’un tiers de ses 26 matches, et il joue bien au pied. De nombreux fans de l’équipe nationale s’attendaient à ce qu’il soit appelé à l’automne, mais Hladký a été négligé par l’ancien sélectionneur Jaroslav Šilhavy. Il mérite cependant sa chance, surtout lorsque l’équipe nationale ne dispose pas d’un numéro un incontestable entre les trois baguettes.

Milieu de terrain, Slovácko

Un pilier du championnat qui a su convaincre de ses qualités depuis plusieurs saisons. La forme de Havlik n’a pas toujours été idéale, mais la partie automnale de la FORTUNA:LIGA lui convenait parfaitement. L’entraîneur Martin Svědík l’a fait passer au poste de numéro dix. Et peut-être que lui-même n’a pas cru à la réussite de ce changement. Depuis, Havlik dirige les attaques de Slovácko. Et le plus important, c’est qu’il les termine, ce qu’il ne savait pas faire depuis la profondeur.

Il est très dangereux près du but, sa frappe du pied gauche est l’une des meilleures du championnat. En fait, avec 10 buts, il est actuellement le meilleur buteur du championnat. De plus, il ne se gâte pratiquement pas et, à son âge, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il soit nerveux. Au moment du coronavir, il avait déjà fait ses débuts en équipe nationale, c’était dans l’équipe B en octobre 2020 contre l’Ecosse (1:2). Il pourrait en ajouter un autre au printemps. Non seulement il le mérite, mais surtout il pourrait vraiment aider l’équipe.

Milieu de terrain, Breda

Ce milieu de terrain habile est passé par de nombreux clubs en République tchèque à un jeune âge, mais n’a jamais réussi à s’imposer. Ce n’est que la saison dernière à Pardubice, sous la direction de Radoslav Kovac, qu’il s’est épanoui. Ils s’entendaient tous les deux, ils savaient ce qu’ils voulaient. Janošek surclasse Pardubice depuis longtemps, comme en témoignent ses neuf buts en championnat et l’intérêt estival de Baník et Slovácko. Cependant, l’habile milieu de terrain a opté pour une solution inhabituelle, la deuxième division néerlandaise.

Breda s’est avéré être une cible de choix. Après 20 matches, Janosek a inscrit huit buts et délivré cinq passes décisives. Il est le troisième étranger le plus productif de l’Eerste Divisie et fait partie des meilleurs joueurs de cette division, puisque sa note moyenne sur VBC Foot est actuellement de 7,6. Il a été titularisé à 15 reprises avec les U21, mais n’a pas encore été nommé dans l’équipe A. Il n’a pas encore été nommé dans l’équipe A, mais il n’a pas encore été nommé dans l’équipe A. Dans sa forme et son état d’esprit actuels, il mériterait pourtant une invitation.

Milieu de terrain, Plzeň

Le milieu de terrain de Plzeň est un sujet brûlant en rapport avec l’équipe nationale depuis l’automne. Il a tiré l’attaque de Viktoria vers le haut et a enfin commencé à ajouter des chiffres à ses solides performances. Jaroslav Šilhavý ne l’a toutefois pas désigné. « Nous ne voulons pas passer d’une réunion à l’autre dans la nomination, qu’un joueur joue pendant un mois et qu’il y ait ensuite un changement immédiat », avait-il déclaré à l’époque. Šulc a pris ses paroles au pied de la lettre et a maintenu sa forme constante pratiquement tout au long de l’automne.

À l’automne, il a joué 27 matches toutes compétitions confondues, marqué huit fois en championnat et délivré deux passes décisives, marqué deux fois en deux matches de Coupe MOL et enregistré un bilan de 2+2 en Ligue de conférence européenne lors de la belle saison de Plzen.

Trois retours possibles

Jakub Jankto (27), Antonín Barák (29), Pavel Kadeřábek (31)

Il ne s’agit pas de nouveaux visages, mais ils ont disparu de l’équipe nationale ces derniers mois. Tous trois ont cependant joué dans deux des cinq ligues d’élite européennes et étaient présents lors des éliminatoires de l’Euro et des quarts de finale qui ont suivi. Le défenseur central ou milieu de terrain d’Hoffenheim, Kadeřábek, est absent de la sélection par choix, puisqu’il s’est retiré de l’équipe nationale après le dernier Euro. Le milieu de terrain de Cagliari, Jankto, a été écarté pour des raisons de performance et le milieu de terrain de la Fiorentina, Barak, à la suite de désaccords avec l’équipe de mise en œuvre.

A lire également