Le Sparta a tranquillement pris trois points contre le Dynamo. Baník a profité d’un long jeu de puissance

Le Sparta a tranquillement pris trois points contre le Dynamo. Baník a profité d’un long jeu de puissance

Le Sparta a réagi à la victoire du Slavia sur le Slovácko lors du match à domicile de la 12e journée de la FORTUNA:LIGA et, après un triomphe 4:0, a repris la tête du classement, avec deux points d’avance sur son éternel rival. Les buts ont été marqués par Kaan Kairinen, Jakub Pešek, Asger Sörensen et Michal Ševčík, le premier sous le maillot rouge. Baník a joué toute la deuxième mi-temps à Teplice avec une supériorité numérique et l’a utilisée à la 76e minute grâce à Ladislav Almási. Grâce à cette victoire 1:0, Ostrava se hisse à la cinquième place, à un point de Plzeň, troisième.

Wale Musa Alli a eu la première grande occasion, et après avoir travaillé le ballon, il a tiré rapidement, mais le ballon est passé à quelques centimètres de la cible. A la 17e minute, l’équipe locale remportait la victoire. Kairinen a tiré de l’extérieur de la surface de réparation des seize mètres et le ballon est allé se loger au fond des filets. Sur l’action suivante, Jan Kuchta s’est retrouvé seul devant le but après une passe de Matej Ryneš, mais il a manqué son tir.

A la fin du premier acte, Kuchta passait le ballon dans le dos de la défense à Jakub Pesek qui, dans une échappée indépendante, contournait le gardien et envoyait le ballon au fond des filets. Le deuxième acte commençait par un autre but. Kairinen a trouvé un centre fantastique pour Sörensen, qui a marqué de la tête. À la 65e minute, le défenseur danois aurait pu marquer à nouveau sur un ballon centré provenant d’un coup de pied direct, mais cette fois, Dávid Šípoš est intervenu.

Sur l’action suivante, le remplaçant Qazim Laci sautait le plus haut, mais la tentative du milieu de terrain albanais passait de peu à côté de l’espace entre les trois poteaux. Le quatrième but a été ajouté par Michal Ševčík, qui a envoyé le ballon dans le filet ouvert après une excellente passe de Veljko Birmančević pour clore le match.

Les deux équipes ont joué la première mi-temps avec prudence et les spectateurs ont vu un minimum d’occasions. Ce n’est qu’à la 35e minute que David Buchta se créait une belle occasion, son tir dans la surface de réparation manquant de peu le poteau gauche. Quelques instants plus tard, Ewerton se créait une occasion encore plus grande, mais au lieu d’ouvrir le score, il frappait la barre transversale. Quelques minutes avant la fin de la mi-temps, Abdullahi Tanko a eu une échappée, il a été envoyé par Nemanja Micevic et après un contrôle vidéo, l’arbitre Ondrej Pechanec lui a donné un carton rouge.

Le score était de 0-0, et aucune des deux équipes n’avait tiré au but jusqu’à ce moment-là. Ce retard n’entamait cependant pas l’enthousiasme offensif des Sklářs. A la 53e minute, Tadeáš Vachoušek se présentait avec une belle opportunité, mais il échouait complètement face à Jiří Letáček et ne touchait pas du tout le but. Plus d’un quart d’heure plus tard, Ewerton aurait pu rendre les supporters de Baník heureux à nouveau, mais il manque le but à l’entrée de la surface.

A la 76e minute, les Silésiens étaient déjà heureux, Almási récupérait le ballon suite à une passe de Filip Kubala et avec de la chance tirait sur Grigar. Les Jaune et Bleu auraient pu avoir une chance de marquer lorsque Štěpán Chaloupek a obtenu une tête après un centre, mais le gardien des visiteurs Jiří Letáček s’est bien débrouillé face à lui. L’équipe locale aurait pu bénéficier d’un penalty ordonné après une main d’Almási, mais l’arbitre principal l’a annulé après avoir regardé la vidéo et Teplice n’a pas obtenu le penalty.

A lire également