Les Autrichiens ont confirmé leur qualification pour l’Euro, les Slovaques sont proches. Ronaldo marque le but n° 40

Les Autrichiens ont confirmé leur qualification pour l’Euro, les Slovaques sont proches. Ronaldo marque le but n°40

L’Autriche a remporté le match de qualification pour l’Euro en Azerbaïdjan 1-0 et a assuré sa place en Allemagne, grâce à un but sur penalty du remplaçant Marcel Sabitzer (29) peu après le changement de côté. La tâche sur le banc a été complétée par l’entraîneur Ralf Rangnick (65), qui peut se réjouir de participer au Championnat d’Europe dans son pays natal. Les Autrichiens sortent du Groupe F en tant que deuxième équipe après la Belgique et participeront à leur troisième Championnat d’Europe d’affilée. La Slovaquie est également proche de l’Euro après sa victoire au Luxembourg, tandis que la Bosnie-Herzégovine a subi une débâcle à domicile contre le Portugal, avec un doublé de Cristiano Ronaldo (38 ans).

L’équipe locale se défendait honnêtement dès le début du match et ne laissait aucune occasion majeure aux visiteurs. La première fois que la défense azerbaïdjanaise vacillait, c’était à la 18e minute, lorsque Konrad Laimer se retrouvait seul face au gardien de but après une belle passe. Cependant, il n’a pas su gérer la situation et a manqué le poteau gauche. Xaver Schlager a tiré après la demi-heure de jeu, mais son tir est passé juste au-dessus de la barre transversale. Shahrudin Mahammadaliyev a dû pousser un soupir de soulagement, car il n’a pas fallu beaucoup de temps aux visiteurs pour célébrer leur premier but.

Après une belle action individuelle de Toral Bayramov et un centre à la 40e minute, l’Azerbaïdjan passait également près du but adverse, mais Ramil Sheydayev envoyait le ballon haut et à côté du but d’Alexander Schlager. Peu après le début de la seconde mi-temps, Sabitzer a touché la main d’un des joueurs de la Terre de Feu sur un coup franc direct. L’arbitre a accordé un coup de pied de réparation et Sabitzer a cette fois-ci placé le ballon au point de penalty.

Après avoir tiré sur le poteau gauche et marqué son quatrième but dans les qualifications, il a permis à l’équipe autrichienne de prendre une avance d’un but. L’attaquant du Borussia Dortmund tirait à nouveau dangereusement à la 75e minute dans une position similaire à celle du début de la seconde période, mais cette fois il manquait le mur et le gardien de but local devait réaliser un bel arrêt. Bayramov s’est procuré une belle occasion en seconde période, mais il a frappé le poteau gauche depuis la petite surface, ce qui l’a empêché de partager les points.

Les visiteurs dominaient déjà le premier acte en marquant les cinq buts. Deux d’entre eux ont été marqués par Ronaldo, qui, avec neuf buts, s’est rapproché de Romelu Lukaku, qui a marqué dix fois, en tant que meilleur buteur de l’ensemble des qualifications. En outre, la légende portugaise a inscrit son 40e but au cours de cette année civile, ce que personne d’autre dans cette section n’a réussi à faire jusqu’à présent.

Les Nordistes ont clairement surpassé les outsiders du groupe tout au long des 90 minutes, avec une excellente performance de Gylfi Sigurdsson, de retour sous le maillot national, qui a contribué à leur nette victoire. Après une longue pause, l’ancien pilier a disputé sa 80e rencontre avec l’équipe nationale et a contribué à la nette victoire grâce à deux buts précis.

Grâce à cette courte victoire, les Slovaques se sont rapprochés du Championnat d’Europe. Leur succès a été décidé à la 77e minute par l’attaquant de Žilina, Dávid Ďuriš, qui a marqué son premier but en équipe nationale, évitant ainsi un nouveau match nul et vierge lors de la rencontre de mars à Bratislava. L’équipe du sélectionneur Francesco Calzona n’est plus qu’à un point d’assurer sa place à l’Euro, puisqu’elle accueillera l’Islande lors de son prochain match de qualification à la mi-novembre.

Les visiteurs ont longtemps été gênés par les bonnes prises de balle d’Odysseas Vlachodimos, qui a également réussi à se défaire d’un penalty de Wout Weghorst en première mi-temps. Les Oranjes ont finalement dû être sauvés par un deuxième penalty sur lequel le défenseur Virgil van Dijk a marqué le but de la différence à la 93e minute. Les Néerlandais reviennent à un point de leurs adversaires et se rapprochent de la promotion grâce au nombre réduit de matches joués.

La domination de l’équipe des îles britanniques s’est traduite par deux buts avant la pause. Tout d’abord, l’attaquant de Brighton Evan Ferguson, qui s’était battu avec l’incroyable Roy Chipolina (22 ans) pendant presque tout le match, était tout près de marquer, et à la 28e minute, Michael Johnston ajoutait l’un des buts d’assurance. Le nain du sud de la péninsule ibérique n’a pas réussi à marquer un point ou un but à la sixième tentative.

Le match au Stade Roi Baudouin a été interrompu à la fin de la première mi-temps en raison d’une fusillade à Bruxelles qui a fait deux morts parmi les citoyens suédois.

Résultats des qualifications pour l’Euro 2024

A lire également