Les temps forts du week-end : un recordman blessé, un tireur itinérant et du football comme dans un conte de fées hivernal

Les temps forts du week-end : un recordman blessé, un tireur itinérant et le football comme dans un conte de fées hivernal

Le football a connu un week-end enneigé mais extrêmement coloré par endroits. Des buts glorieux ont été marqués et des records intéressants ont été battus, même si les célébrations ne se sont pas toujours déroulées comme prévu. VBC Foot News vous présente une fois de plus les événements les plus intéressants qui ne devraient pas échapper à l’œil des connaisseurs du football dans sa rubrique hebdomadaire régulière.

But du week-end

Une frappe à la Rooney, une célébration à la Ronaldo… bref, un but qui a réchauffé le cœur des supporters de Manchester United. Mais pas seulement. Le magnifique ciseau d’Alejandro Garnacha, le Madrilène représentant l’Argentine, a pris le monde d’assaut et de nombreux fans le considèrent comme le but de l’année.

Cette semaine, nous sommes heureux de faire une exception et d’annoncer les deux meilleurs buts du week-end. Outre le but acrobatique, nous devons également saluer la fantastique fusée de loin. Le projectile du vétéran Antonio Candreva a fait la différence lors de la victoire de Salernitana sur la Lazio. Il était lui-même au club romain depuis cinq ans, mais n’a tout simplement pas assisté aux célébrations…

L’outsider du week-end

Barcelone a perdu de précieux points ce week-end, n’obtenant qu’un nul face à Vallecano. Tout aurait pu être différent si les arbitres avaient regardé l’écran de la VAR de temps en temps. Par exemple, ce tacle judo de Florian Lejeune sur Robert Lewandowski dans la surface de réparation est passé totalement inaperçu.

Sur les réseaux sociaux

Alors que la série Red Dwarf s’est battue pour la vérité avec une campagne massive de tracts, les fans d’Everton ont choisi une voie un peu plus grandiose. Ils ont payé un avion qui affichait le message « La Premier League est corrompue » pendant le match de Manchester City contre Liverpool au-dessus de l’Etihad Stadium. Logiquement, ils n’apprécient pas que leur club se soit vu retirer des points pour une infraction au fair-play financier, alors que les Citizens n’ont reçu aucune sanction, bien qu’il y ait plus d’une centaine de cas autour d’eux.

Statistiques du week-end

Quand on demande à Justin Kluivert ce qu’il fait, il pourrait tout aussi bien dire voyageur en plus de joueur de football. Le fils de l’emblématique attaquant Patrick Kluivert est passé par de nombreux clubs dès son plus jeune âge. Aujourd’hui, il a obtenu un prix intéressant. Son but victorieux pour Bournemouth contre Sheffield United a fait de lui le premier joueur de l’histoire à marquer dans les six meilleurs championnats du monde selon le coefficient actuel.

Avant la Premier League, il a connu la Bundesliga avec Leipzig, la Serie A avec l’AS Roma, la Liga avec le maillot de Valence, la Ligue 1 avec Nice et bien sûr l’Eredivisie avec l’Ajax, dont il est un pur produit. « Je suis très heureux d’avoir réussi un tel exploit, même si je n’ai que 24 ans. Je suis impatient de connaître d’autres exploits », a souri l’international néerlandais en repassant son but historique.

L’histoire du week-end

Il arrive parfois qu’une célébration ne se déroule pas comme on l’aurait souhaité. L’arbitre allemand Felix Brych en a fait l’expérience samedi. La défaite 1:2 de Francfort face à Stuttgart a été sa 344e en Bundesliga, ce qui le place à égalité avec Wolfgang Stark. Lors du prochain match, il prendra la tête du classement historique des arbitres… mais Dieu seul sait quand cette « prochaine fois » aura lieu.

Brych s’est blessé au genou pendant le match et a dû déclarer forfait à la mi-temps. Le quintuple arbitre allemand de l’année devra donc prendre une pause plus longue et récupérer avant de mener les équipes à un record de 345 matches. La seconde mi-temps a d’ailleurs été arbitrée par le jeune arbitre Patrick Schwengers à la place de Brych, dont c’était le premier match de Bundesliga en tant qu’arbitre principal.

Photo du week-end

Au lieu d’une photo, nous choisissons l’ensemble de l’histoire de la photo. Un thème commun ? L’hiver ! Le week-end dernier a montré que même dans des conditions glaciales, il est possible de jouer.

Olomouc a triomphé sur un terrain enneigé à Karviná et s’est amusé à jouer au ballon avec les supporters après le match. Ce n’est pas un hasard si les deux buts ont été marqués par le défenseur Zmrzlý…

Pour pouvoir jouer en Roumanie, les supporters et les officiels d’Otelul Galati ont participé au déneigement du terrain. Dorinel Munteanu, l’entraîneur principal de l’équipe locale et détenteur du record du nombre de matches joués en équipe nationale, était également présent, pelle à la main.

À Razgrad, en Bulgarie, même les pelles n’ont pas suffi. Le match entre Ludogorets et Slavia Sofia a été reporté à lundi, le terrain de l’équipe locale ayant été recouvert d’un mètre cinquante de neige dimanche.

A lire également