Leverkusen a repris l’avantage. Les espoirs du nouveau venu ont été gelés par le calme glacial de Boniface

Leverkusen a repris l’avantage. Les espoirs du nouveau venu gelés par le calme glacial de Boniface

Leverkusen s’est imposé 4-1 à domicile face à Heidenheim lors de la cinquième journée de Bundesliga. Victor Boniface s’est taillé la part du lion en inscrivant un but en première période et en transformant un penalty après le changement de côté, ce qui a permis à l’équipe locale de prendre confortablement les trois points. Adam Hložek est entré en jeu alors que la rencontre était décidée en fin de match, Matěj Kovář a suivi le match depuis le banc de touche et Patrik Schick, blessé, était toujours absent de l’équipe. Le programme du cinquième tour s’est achevé sur un match nul et vierge entre Francfort et Fribourg.

Hložek a de nouveau dû accepter le rôle de remplaçant et a assisté aux premières occasions de ses coéquipiers depuis le banc de touche. L’une d’entre elles survenait à la 9e minute et se transformait immédiatement en but. Exequiel Palacios trouvait Boniface d’un magnifique tir perpendiculaire, qui se servait de son corps pour repousser son gardien, se tournait face au but et décochait une frappe dans le filet.

Le Bayer continuait à presser ses adversaires. Jeremie Frimpong s’échappait rapidement sur la droite, mais son centre était bloqué par Kevin Müller. Peu avant de rentrer aux vestiaires, Boniface réalisait une nouvelle prouesse footballistique en faisant passer le ballon entre les jambes de l’un des défenseurs, mais cette fois, il ne battait pas Müller d’une frappe au second poteau.

Les supporters de la BayArena avaient une mauvaise surprise après le changement de côté, puisque le nouveau venu dans la compétition égalisait. Jan-Niklas Beste tirait le ballon dans la surface de réparation, où il lançait Eren Dinkci, et l’ailier allemand plaçait son tir de la tête juste à côté du poteau droit. À la 63e minute, Palacios adressait une nouvelle passe fantastique depuis le rond central à Jonas Hofmann, qui s’interposait bien dans le but.

Quelques minutes plus tard, Lennard Maloney commettait une faute sur Alejandro Grimaldo dans ses propres seize mètres et l’arbitre désignait à juste titre le point de penalty. Boniface tirait le penalty et d’un tir au milieu du terrain, il augmentait l’avance de son équipe. En fin de match, Amine Adli a encore amélioré le score pour Die Werkself en contournant Muller qui se précipitait sur lui.

Bien que l’avantage du terrain ait poussé les Aigles à dominer le match, Noah Atubolu a réalisé de grands arrêts dans le but de l’équipe visiteuse pour permettre à Baden d’obtenir un match nul. Finalement, même Vincenzo Grifo ne parvenait pas à inverser la tendance, sa belle occasion étant repoussée par Kevin Trapp, qui n’était pas en reste avec son art dans le match, et assurait ainsi la quatrième division de points d’affilée de Die Adler.

A lire également