Liberec s’est effondré à Boleslav, Teplice a volé Ďoliček. Hradec a arraché un point à Pilsen

Liberec s’effondre à Boleslav, Teplice braque Ďoliček. Hradec a pris un point à Plzeň

Un effondrement en fin de match à Mladá Boleslav a privé Liberec de sa deuxième victoire dans la nouvelle saison de FORTUNA:LIGA. Le Slovan menait 2:0 et était en supériorité numérique depuis la 36e minute, mais l’équipe locale a égalisé à 2:2. De manière surprenante, Teplice est toujours à cent pour cent, ayant gagné 2:1 chez les Bohemians et ayant ainsi suivi leur victoire sur Plzeň. Dans le dernier match du deuxième tour de la compétition de haut niveau, ces derniers ont à nouveau fait preuve d’une performance terne. Bien qu’ils aient mené 1:0 contre Hradec Králové et que Jindřich Staněk ait obtenu un penalty à la 87e minute, les Votroci ont finalement pris un point.

Le public avait à peine eu le temps de se calmer que les locaux bénéficiaient d’un penalty suite à une faute d’Olivier Vliegen. Kushei en profitait pour tirer des onze mètres, mais son tir était repoussé par le gardien, qui se rattrapait ainsi de son erreur précédente. L’ouverture du score est cependant précoce, les Nord-Américains profitant d’une situation standard à la huitième minute. Matěj Chaluš saute plus haut que tout le monde et ouvre le score d’une tête précise. Après un début de match en trombe, le rythme de la rencontre a baissé en raison de nombreuses fautes.

A la 36e minute, Dominik Kostka quittait prématurément les vestiaires, écopant d’un carton rouge pour un coup de pédale sur Mohamed Doumbia. Avant la pause, Kulenovic parvenait à doubler l’avance des visiteurs grâce à une action individuelle qui se terminait par une belle frappe du bord des seize mètres. Après le changement de côté, les visiteurs auraient pu augmenter leur avance, à la 67e minute, l’auteur du deuxième but s’est retrouvé à la tête, mais cette fois Matouš Trmal a fait un bon arrêt.

L’équipe locale marquait un but de contact à la 78e minute après un centre de Žitný, qui trouvait Matěj Pulkrab avec précision. Ce dernier plaçait la balle de la tête dans le dos de Vliegen, impuissant, et fendait le filet. Les supporters de la Lokotrans Arena ont attendu l’égalisation jusqu’à la 89e minute. Středoces se réjouissait d’une situation standard où Marek Suchý devenait le héros. Le club de la ville des voitures a donc gagné un point bien mérité pour une performance nettement améliorée par rapport à l’acte d’ouverture.

Le match de jeudi a été marqué par l’équipe locale dès le début de la rencontre, les Glassmen prenant un départ plus actif. Néanmoins, les Kangourous ont marqué la première occasion de but. Robert Hrubý a dirigé le ballon vers la tête de Lukáš Hůlka, mais celui-ci l’a placé juste à côté de la barre. À la 28e minute, le visiteur Abdallah Gning a tiré, mais sa tentative a été déviée sous la barre transversale par le gardien Michal Reichl. Peu avant le changement de côté, Teplice se réjouissait.

Après une passe de Gning, Daniel Trubač tirait du bord du sixième, touchait la barre, courait lui-même le ballon et le tapait au fond des filets. Les joueurs de Prague voulaient répondre rapidement lorsque Jan Kovařík envoyait un tir dur de volée, mais Tomáš Grigar intervenait brillamment. L’équipe de Vršovice a commencé la seconde mi-temps en tant que remplaçants et a menacé avec des pénétrations dangereuses. Cependant, aucune occasion n’a été saisie et les visiteurs ont ajouté un autre but. Daniel Fila faisait une passe entre les défenseurs à Robert Jukl, qui envoyait le ballon au-dessus de Reichl.

L’équipe locale ne baissait pas les bras et voulait renverser la vapeur. Jan Matoušek s’enfonçait dans les seize mètres et tirait à bout portant, mais Grigar s’interposait à nouveau. A la 83e minute, David Puskáč parvenait à ramener l’équipe locale dans le match sur un coup de pied de réparation après une faute sur Matyáš Kozák. Cependant, l’attaquant de Bohême a raté son tir. Puškáč a pu réduire le déficit à bout portant dans le temps additionnel.

Le Viktoria a dominé le début de la rencontre. Les centres dangereux dans la surface de réparation manquaient de justesse, et à la 18e minute, le stade de Štruncové sady commençait à être arrosé par une pluie battante, ce qui émoussait considérablement la pression de Plzeň. Tomáš Chorý, à la pointe de l’attaque locale, n’a pas manqué son coup, mais sa capacité à garder le ballon n’a pas été suivie par des passes précises de ses coéquipiers.

De l’autre côté, Petr Juliš était actif, faisant sa première apparition dans le onze de départ d’un match de première division, mais même ses actions ne débouchaient pas sur des occasions de but. Peu après une heure de jeu, Staněk, qui avait failli offrir un but à l’attaquant Matěj Koubek grâce à ses passes trop calmes, voulait faire monter l’ambiance dans le stade. L’effort du jeune attaquant n’aboutit pas et la plupart des 8 000 personnes présentes peuvent pousser un soupir de soulagement, mais les huées des tribunes se font de plus en plus fréquentes.

A la 81e minute, Hejda, profitant d’une erreur de David Heidenreich dans la zone de vérité, marquait le premier but de la saison des Victorians dans la chute. Quelques minutes plus tard, l’arrière du Hradecky s’écroulait à son tour dans l’autre surface de réparation, mais il était aidé par le coude de Jhon Mosquera et obtenait un penalty. Daniel Vasulin s’élevait à 11 mètres, mais son tir au poteau droit ne laissait aucune chance à Staňek. Les Votroci parvenaient à égaliser sur le terrain du favori lorsque le remplaçant Ondřej Šašinka frappait de la tête dans les dernières secondes.

A lire également