Majorque a enfin marqué à l’extérieur, l’Athletic a perdu son unique série d’invincibilité

Mallorca marque enfin à l’extérieur, l’Athletic perd son unique série d’invincibilité

Villarreal a fait match nul 1-1 avec Majorque lors de la 21e journée de Liga et n’a pas réussi à terminer son quatrième match de compétition en janvier. Ils ont pourtant longtemps eu une longueur d’avance grâce à un but d’Alexander Sörloth (28), qui marquait pour la première fois depuis le début du mois de novembre, mais Javi Llabrés (21) a tranché en toute fin de match. L’équipe des Baléares en est donc à son cinquième match de championnat dans un stade extérieur. L’Athletic Bilbao a perdu sa série de 14 matches sans défaite en s’inclinant 0-1 face à Valence.

L’équipe locale était très active dans la moitié de terrain de ses adversaires dès le coup d’envoi, ce qui se traduisait par la première grande occasion du match. Álvaro García recevait une passe directement sur le ballon et tirait rapidement au milieu du filet. Cependant, Álvaro Valles était prêt et a réalisé un arrêt important.

Ironiquement, l’équipe visiteuse, qui n’avait pas eu beaucoup d’occasions jusqu’alors, a frappé la première. A la 35e minute, Moleiro profitait d’une erreur de centre de Dimitrievski pour envoyer le ballon au fond des filets depuis l’entrée de la surface de réparation.

Vallecano était tout proche d’égaliser à la 50e minute lorsque Unai López se frayait un chemin jusqu’à une frappe dangereuse. Cependant, sa tentative manquait de précision et le ballon passait de peu à côté du but. Le même joueur a ensuite tiré vers le poteau droit, mais le ballon n’a pas trouvé le gardien Valles. García n’a pas non plus réussi, sa tentative étant bloquée par un défenseur.

Après une heure de jeu, le Rayo parvenait enfin à marquer, mais le but était annulé pour cause de hors-jeu. La quête de l’égalisation était rendue plus difficile par l’expulsion de García, qui recevait deux cartons jaunes en cinq minutes. Javi Muñoz profitait rapidement de la supériorité numérique, capitalisant sur un ballon précis dans la surface de réparation.

Le match appartenait davantage à l’équipe locale dès le début, mais elle n’exprimait sa supériorité que par la possession du ballon, et non par un grand nombre de tentatives de tirs dangereux. Álex Baena tentait de changer la donne après 20 minutes sur un coup franc direct, mais son tir passait de peu à côté de la barre supérieure.

Quelques instants plus tard, Gerard Moreno tentait une belle action individuelle en tirant à bout portant. Predrag Rajkovic, cependant, captait son intention et sauvait son équipe du désastre grâce à un arrêt exemplaire. À la première minute du temps additionnel, Baena a envoyé un centre dans la surface de réparation qui a été frappé dans le but de Majorque par Sörloth.

Majorque se créait la première occasion prometteuse de la seconde période. Matija Nastasic aurait pu marquer après avoir joué une situation standard, mais son tir frôlait le filet latéral. De l’autre côté, Moreno marquait de l’extérieur de la surface, mais sa tentative n’augmentait pas l’avance de Villarreal.

Le tir de Goncalo Guedes était identique, mais il manquait de peu le poteau gauche. Alors que l’on pensait que le Sous-marin jaune allait remporter une courte victoire, le remplaçant Llabrés plaçait une reprise de volée sans opposition sous la barre transversale.

L’équipe basque, favorite, commençait le match avec moins d’énergie que ses adversaires, mais aucune des deux équipes ne parvenait à se créer une occasion de but importante pendant longtemps.

Ainsi, la meilleure occasion de la première mi-temps était le tir de Nico Williams à la 28e minute, lorsqu’il trouvait une passe en profondeur et finissait au poteau gauche du but de Giorgi Mamardashvili, mais ce dernier ne laissait pas passer le ballon derrière lui.

Quatre minutes après le début de la deuxième mi-temps, les Basques étaient à deux doigts d’ouvrir le score, mais la tête d’Oihan Sancet passait juste à côté du poteau gauche de la grande balustrade. La première tentative d’Hugo Dur ne faisait pas mouche, mais l’attaquant espagnol reprenait un centre venu de la gauche et plaçait le ballon derrière Unaia Simón.

Le jeune milieu de terrain Unai Gómez aurait pu permettre aux visiteurs d’égaliser, mais Mamardashvili était vigilant. L’international géorgien a fait de même jusqu’à la fin du match, enregistrant un précieux zéro pointé pour ses statistiques.

Le jeu offensif de la Sociedad avait des lacunes jusqu’à présent, mais cela n’a pas été le cas samedi à Vigo. En effet, les visiteurs ouvraient le score à la 11e minute lorsque Méndez guidait le ballon sur sa gauche et l’enroulait magnifiquement vers le poteau gauche depuis une distance respectable. Son coéquipier Umar Sadiq a rapidement réussi à s’infiltrer, mais depuis une position idéale sur la ligne de touche, il n’a touché que le centre du but et donc l’expérimenté Vicente Guaita.

Les Basques se sont donc infligés le coup le plus dur lorsqu’Aihen Muñoz s’est blessé en glissant et a dû être remplacé, les larmes aux yeux.

Même après le changement de côté, l’équipe de Benítez sortait rarement de sa moitié de terrain. A la 52e minute, Méndez manquait d’inscrire son nom sur la feuille de match pour la deuxième fois, frappant la barre sur un coup de pied direct.

Quelques instants plus tard, Jon Magunazelaia ne parvenait pas non plus à mettre le ballon au fond des filets, malgré la coopération de Robin Le Normand. L’équipe locale a accéléré le rythme, mais n’a pas obtenu le résultat escompté.

Tableau de la Liga

A lire également