Manchester United a perdu une avance de 3-1 et ses espoirs de promotion sont gelés. Arsenal et le PSV sont les prochains

Manchester United a perdu son avance de 3 à 1 et ses espoirs de promotion sont gelés. Arsenal et le PSV sont les prochains

Les footballeurs de Manchester United ont une nouvelle fois vu s’éloigner leur espoir d’accéder aux barrages de printemps de la Ligue des champions. Après le cinquième match du groupe régulier, ils sont derniers au classement, ayant une fois de plus perdu un match prometteur. Ils menaient 3-1 sur le terrain d’un Galatasaray Istanbul enthousiaste, mais ils se sont finalement contentés d’un match nul 3-3. Arsenal, quant à lui, a pris un peu plus de distance en battant Lens 6-0 à domicile et le PSV Eindhoven après avoir fait basculer Séville de 0-2 à 3-2. Cinq des huit matches de la journée se sont soldés par un match nul.

Six buts, 34 tirs au total, et un infarctus dramatique pour les supporters des deux équipes. Le club anglais a marqué trois buts lors du troisième match à l’extérieur de la Ligue des Champions de cette saison, mais cette fois-ci, cela a suffi pour obtenir un point. Après avoir gaspillé une avance de 2-0 à Copenhague, les joueurs d’Erik ten Hag ont fait la même chose.

Les Diables Rouges ont fait preuve d’une précision sans précédent dans la finition, transformant leurs trois premiers tirs cadrés en buts. Cependant, l’équipe d’Istanbul prenait le match à son compte, Hakim Ziyech se montrant le plus efficace avec deux coups de pied arrêtés précis. Le gardien André Onana, en bonne forme en championnat mais qui continue de se morfondre dans l’élite européenne, a été fautif sur les deux tirs.

Même un scalp du Bayern Munich lors du dernier match pourrait ne pas suffire aux visiteurs pour se qualifier. Cela se produira si le match Copenhague – Galatasaray ne se termine pas par un match nul.

Séville n’a pas su gérer le duel très disputé qui l’opposait à Eindhoven et a perdu l’avantage 2-0 dans les 25 dernières minutes. La nette domination des Rojiblancos a été démontrée par Sergio Ramos, qui a marqué son 16e but, égalant ainsi le record de buts par un défenseur, détenu par Roberto Carlos et Gerard Piqué. Les visiteurs ont de nouveau marqué après la pause, mais grâce à l’expulsion inutile de Lucas Ocampos, ils ont renversé la situation. Tous les buts ont été marqués par des remplaçants. Les vainqueurs en titre de l’Europa League ont ainsi perdu leur chance de se qualifier après un effondrement total.

Arsenal s’est définitivement assuré la première place du Groupe B. Kai Havertz a donné le coup d’envoi de la performance de l’équipe locale à la 13e minute, et quatre autres de ses coéquipiers offensifs des Canaries ont fait de même avant la pause. Les Canaris sont ainsi devenus la première équipe de l’histoire de la compétition à avoir cinq buteurs différents en première mi-temps. Les visiteurs, qui étaient portés par une série de cinq matches consécutifs sans défaite en Ligue 1 avant le match, ont perdu leur chance d’accéder au huitième tour après la débâcle dans les îles britanniques et le retournement de situation du PSV à Séville la veille au soir.

Le Bayern a fait un surprenant match nul 0-0 avec Copenhague dans son propre stade. Le sélectionneur Thomas Tuchel, dont la rotation minimale lors des matches individuels a fait l’objet de nombreuses discussions dans les médias, a fait entrer quatre nouveaux joueurs sur le terrain par rapport au duel de championnat à Cologne.

Mais les joueurs n’ont pas su lui rendre sa confiance et Après une performance soporifique, le géant allemand a perdu une série impressionnante dans les phases de groupe de la compétition des millionnaires. Il n’a pas réussi à s’imposer pour la première fois en 17 victoires consécutives. depuis début décembre 2020, date à laquelle il avait partagé les points avec l’Atlético Madrid.

Benfica a pris son premier point au classement en faisant match nul 3-3 avec l’Inter, mais ses joueurs sont repartis déçus. Le club lisboète a pris une avance de trois buts sur ses adversaires, avec un triplé de l’ancien joueur des Nerazzurri, Joao Mário, tandis que son coéquipier danois, Casper Tengstedt, était à l’origine de la quasi-totalité des buts.

L’équipe italienne a riposté après le changement d’équipe et, bien qu’elle n’ait pas réussi à renverser la vapeur, elle a porté sa série d’invincibilité à 11 matches. Le défenseur de l’équipe nationale tchèque, David Jurasek, a passé le match sur le banc des remplaçants.

Braga a fait match nul 1-1 avec l’Union Berlin malgré une longue période de temps additionnel. Après seulement une demi-heure de jeu, Sikou Niakaté, le pécheur défensif de Braga, a reçu un carton rouge, son cinquième expulsion dans l’année civile 2023. Die Eisernen a profité de la supériorité numérique avant la pause, passant tout près de sa première victoire depuis plus d’un quart d’année.

Après le changement de côté, Álvaro Djaló égalisait en inscrivant son cinquième but dans la compétition actuelle et l’équipe locale conservait une meilleure position de départ pour les Coupes d’Europe d’hiver. Le gardien remplaçant de l’équipe locale, Lukáš Horníček, a suivi le match depuis le banc des remplaçants, tandis que le milieu de terrain Alex Král est entré en jeu pour l’Union à la 79e minute.

Rodrygo et Jude Bellingham ont fait leurs débuts pour le Ballet blanc dans la première demi-heure, et le premier a déjà contribué à 10 buts lors des quatre derniers matches. Cependant, l’avance d’un but du Real a été effacée en un clin d’œil par Frank Anguissa après le changement de côté et le match se dirigeait vers un match nul, ce qui aurait été suffisant pour les visiteurs pour s’emparer de la deuxième place de promotion. Mais c’est Nico Paz, 19 ans, qui les a privés d’un point précieux à la 84e minute, pour ses débuts dans l’équipe A des Blancos.

La Real Sociedad n’a pas réussi à marquer contre Salzbourg malgré un avantage important. Les buteurs ont été gênés par l’excellent Alexander Schlager, qui a détourné une pléthore d’occasions dans le but adverse. Les Autrichiens se battront donc pour la promotion à la phase de printemps de l’Europa League lors du dernier tour contre Benfica.

A lire également