MNF : Première victoire des Bengals, les Eagles restent invaincus

Les Bengals de Cincinnati ont enregistré leur première victoire de la saison. Les Los Angeles Rams se sont difficilement imposés. Au cours de cette doubleheader de MNF beaucoup moins de problèmes avec les Bucs toujours invaincus.

LA DÉFENSE DES BENGALS S’ILLUSTRE DANS LA VICTOIRE

Los Angeles Rams @ Cincinnati Bengals | 16-19

Les Bengals de Cincinnati ont gardé l’espoir d’une bonne saison. Dans un match contre les Los Angeles Rams, ils se sont imposés 19-16. Le quarterback Joe Burrow est entré en jeu malgré une blessure au talon. Ce n’est pas encore impressionnant ce qu’il a montré, mais c’était juste assez pour la victoire.

En première mi-temps, les deux équipes ont eu du mal à entrer dans le match. Dans les deux équipes, la défense a dominé. Fait révélateur, Burrow et Matthew Stafford ont tous deux réalisé plus d’interceptions que de touchdowns dans le camp adverse des Rams. Le match s’est donc longtemps résumé à des field goals. Evan McPherson a manqué le premier pour les Bengals, mais a ensuite été touché à quatre reprises.

Menés 9-6, les Bengals ont inscrit leur seul touchdown. C’est Joe Mixon qui a couronné un rush de 14 yards par le score. C’est le seul véritable exploit de l’attaque. La défense des Bengals, en revanche, a joué comme prévu. Les Rams n’ont pas pu faire grand-chose en retour et deux passes de Stafford ont été interceptées. La seule bonne action des visiteurs n’intervient qu’en fin de match. A un peu plus d’une minute de la fin, Tutu Atwell a marqué sur une passe de Stafford. Mais cela ne fait que creuser un écart de 19-16, qui sera le score final peu de temps après.

LES EAGLES DOMINENT LE DUEL DES ÉQUIPES INVAINCUES

Philadelphia Eagles @ Tampa Bay Buccaneers | 25-11

Les Philadelphia Eagles ont également remporté leur troisième match de la saison lors de MNF. Après deux victoires étriquées, l’équipe de Nick Sirianni était cette fois-ci clairement trop forte pour son adversaire, les Tampa Bay Buccaneers. Un touchdown en fin de match a permis au club local de rendre le score un peu plus supportable (25-11), mais en fait Tampa a été complètement démuni et a subi sa première défaite de l’année.

Dans une première mi-temps brouillonne, les Eagles n’ont pas vraiment réussi à exprimer la différence de force dans le score. La défense des Eagles a rapidement pris le dessus sur Baker Mayfield et l’attaque des Bucs. En conséquence, les visiteurs ont eu le ballon plus longtemps, mais n’ont pas réussi à le convertir en beaucoup de points, en partie à cause d’un turnover sur les downs et de deux field goals. Jalen Hurts a toutefois lancé un touchdown à Olamide Zaccheaus dans l’intervalle, ce qui a porté le score à la mi-temps à 13-3.

La deuxième mi-temps se déroule de la même manière. Les Eagles sont beaucoup plus forts, totalisant 472 yards, contre seulement 174 pour les Bucs. Dont 75 sur le dernier drive qui a permis au club local d’inscrire son seul touchdown. Les Eagles l’ont emporté au sol et ont une nouvelle fois dépassé les 200 yards. Cela a non seulement permis de gagner du temps, mais aussi de marquer plus de points. Après la mi-temps, l’équipe n’a réalisé que quatre drives : un touchdown, un field goal, une interception sur la ligne des 1 yards suivie d’un safety un peu plus tard et le dernier drive de 15 jeux pendant 9,22 minutes qui s’est terminé par des kneeldowns à la fin du temps imparti. Les Eagles sont donc restés invaincus lors du troisième match de la nouvelle saison.


Lisez également les récapitulatifs des matchs de dimanche en début et en fin de saison dans la NFL.

A lire également