Naples goûtera à la finale de la Supercoupe d’Italie sous une nouvelle forme. Barak n’a joué que quelques minutes

Naples va goûter à la finale de la Supercoupe d’Italie sous une nouvelle forme. Barak n’a joué que quelques minutes

Naples n’a pas apporté sa mauvaise forme en championnat en Arabie Saoudite et a battu la Fiorentina 3-0 en demi-finale de la Super Coupe d’Italie, qui était disputée par quatre équipes pour la première fois. Les moments décisifs ont eu lieu dans le premier acte, lorsque l’ancien attaquant de la Fiorentina Giovanni Simeone a ouvert le score, puis que l’équipe toscane n’a pas réussi à convertir un penalty. Alessio Zerbin a donné la forme finale en marquant deux buts sans assistance. Antonin Barak, qui intéresse le champion d’Italie, n’est entré en jeu qu’à la 88e minute.

Les Gli Azzurri auraient pu prendre l’avantage à la 9e minute, mais la frappe de Matteo Politano était repoussée par Pietro Terracciano sur les trois poteaux. Simeone a eu beaucoup plus de succès à la 22e minute, lorsque Juan Jesus lui a présenté le ballon et que l’ancien joueur des Violets a marqué de la tête sans compromis. Quelques minutes plus tard, l’équipe toscane égalisait par l’intermédiaire de Lucas Beltrán, mais le but était refusé pour cause de hors-jeu, ce que l’arbitre vidéo confirmait par la suite.

Les spectateurs devaient attendre la 44e minute pour assister à une autre situation intéressante, lorsqu’un des joueurs de la Fiorentina tombait dans la zone de vérité après un contact avec Mario Rui et que l’arbitre de tête sifflait un penalty très discutable. La Viola ne profitait cependant pas de l’occasion, Jonathan Ikoné tirant à quelques mètres au-dessus du but de Naples depuis le point de penalty.

Après une heure de jeu, Arthur Melo récupérait un ballon dévié dans une position intéressante, mais son tir passait au-dessus et ne menaçait donc pas Pierluigi Gollini. Le reste du match ne se déroulait pas sur un rythme très élevé, les supporters pouvaient constater des fautes assez fréquentes de part et d’autre et le flottement des joueurs de Naples.

Les joueurs de Walter Mazzarri parvenaient tout de même à marquer pour la deuxième fois, lorsque Zerbin marquait de la tête peu après son entrée en jeu, mais il se blessait en frappant la barre. L’ancien des Partenopei se remettait rapidement et deux minutes plus tard, il se retrouvait seul face à Terracciano, qui manquait sa frappe au second poteau.

Résultats de la Super Coupe d’Italie

A lire également