Naples s’est incliné de manière inattendue à Turin, tandis que l’AC Milan a remporté sa première victoire à l’extérieur depuis trois mois.

Naples tombe à l’improviste à Turin, l’AC Milan remporte sa première victoire à l’extérieur depuis trois mois

L’AC Milan s’est imposé 3-0 à Empoli lors de la 19e journée de Serie A, consolidant ainsi sa troisième place au classement. Ruben Loftus-Cheek (27) a pris le dessus sur la défense de la pire équipe locale de la compétition à la 11e minute, après un sprint entre les défenseurs et un ballon offert par Rafael Leao. Olivier Giroud (37) a ensuite scellé la première victoire à l’extérieur depuis le début du mois d’octobre en championnat sur un penalty. Naples a subi une défaite inattendue 0:3 à Turin, tandis que l’AS Rome a fait match nul 1:1 avec l’Atalanta dans une bataille de rivaux de table.

Sous la pluie, les visiteurs ont mieux réussi à s’imposer dès le coup d’envoi. Après des occasions manquées par Tijjani Reijnders et Davide Calabria, Loftus-Cheek, qui bénéficiait de la vitesse et de la passe millimétrée de Leo, passait au travers à la 11e minute avec un tir sur la barre. Theo Hernández a eu une occasion intéressante d’augmenter l’avance des Rossoneri, mais son action individuelle depuis le flanc gauche s’est terminée par un tir faible au milieu du filet.

Cependant, l’AC inscrivait son deuxième but peu après la demi-heure de jeu. Youssef Maleh frappait le ballon de la main dans la surface et Giroud se voyait offrir l’opportunité de tirer le penalty. L’expérimenté Français le transformait d’un projectile imparable dans la lucarne.

Empoli se créait sa première grosse occasion à la 51e minute lorsque Tommaso Baldanzi tirait par-dessus un défenseur. Mais Mike Maignan s’interposait en toute sécurité. Après une heure de jeu, Christian Pulisic aurait pu ajouter le troisième but milanais, mais son centre de l’actif Leo n’était que repris de la tête par le gardien prêt à intervenir.

A la 71e minute, les Azzurri frappaient à nouveau. Le tir de Matteo Cancellieri était repoussé par Maignan et la reprise suivante était bloquée par Hernández, bien placé. Cancellieri tentait de marquer un but de contact quelques instants plus tard, mais le but de l’AC restait fermé jusqu’au coup de sifflet final. En revanche, à la 88e minute, le jeune Traoré, 19 ans, ravissait l’équipe visiteuse d’un tir au second poteau.

L’équipe locale commençait le match plus activement, mais le tir de Nikola Vlasic à la huitième minute passait de peu à côté. Le même joueur se procurait une occasion encore plus franche 13 minutes plus tard, mais son tir passait juste au-dessus du but de Pierluigi Gollini depuis l’extérieur de la surface de réparation.

Les Gli Azzuri se manifestaient pour la première fois au retour, mais Giacomo Raspadori manquait un dégagement de Vanja Milinkovic-Savic, et sur l’occasion suivante, l’attaquant italien ne plaçait qu’une tête dans le filet latéral. À la 43e minute, les Bulls ont marqué sur un coup de pied direct heureusement dévié par Antonio Sanabria, qui n’a eu aucun mal à le dégager derrière Gollini.

Les Partenopei étaient de nouveau en difficulté à la 50e minute lorsque Pasquale Mazzocchi commettait une faute imprudente sur Valentino Lazaro après quelques minutes sur le terrain, ce qui valait un carton rouge à l’arbitre. Le Granata profitait d’une supériorité numérique quelques instants plus tard lorsque Vlasic s’échappait à l’entrée de la surface et que son tir ne laissait aucune chance au gardien de but des visiteurs.

Les Turinois ne se relâchaient pas et auraient pu creuser l’écart, mais Sanabria et Zapata ne parvenaient pas à tromper Gollini à bout portant. Alessandro Buongiorno était beaucoup plus en réussite et plaçait une tête parfaite dans la lucarne droite après un coup de pied de coin.

La Lazio a continué sur sa lancée en ce début d’année en battant l’Udinese 2-1. Luca Pellegrini ouvrait le score à la 12e minute, inscrivant son tout premier but dans la plus prestigieuse des compétitions italiennes. Mais c’est le but de Matías Vecino à la 76e minute qui a offert les trois points aux visiteurs.

Les Biancocelesti n’ont plus perdu sur le terrain depuis 2013, et grâce à leur troisième victoire consécutive, ils remontent à la sixième place du classement, du moins provisoirement. Les locaux, en revanche, restent très proches de la zone de relégation.

A la quatrième minute, Junior Sambia tirait de l’extérieur de la surface, mais Wojciech Szczesny captait le projectile qui se dirigeait vers le poteau gauche. De l’autre côté, Weston McKennie s’emparait d’un ballon centré, mais Benoit Costil effectuait une belle parade.

Les Zebras sont restés en possession du ballon pendant la majeure partie de la mi-temps, mais n’ont pas réussi à conclure sérieusement. En revanche, l’équipe locale frappait en fin de première mi-temps. Giulio Maggiore participait à une contre-attaque rapide et, depuis le point de penalty, plaçait une tête qui frôlait le poteau gauche.

Les visiteurs n’avaient pas l’intention de rentrer bredouilles, et ils le montraient dès le début de la seconde période. McKennie s’emparait d’un centre mais sa tête passait juste à côté du poteau droit. A la 53e minute, Maggiore commet une faute devant son propre but et reçoit un deuxième carton jaune de l’arbitre. Salernitana perd ainsi un homme, ce dont les joueurs de la Vieille Dame profitent après une heure de jeu.

Si Vlahovic ne frappait pas parfaitement le ballon, il l’aidait à rebondir jusqu’à Iling Junior, qui expédiait sa frappe à travers tout ce qui se trouvait sur son chemin. Le Granata aurait pu reprendre l’avantage, mais Szczesny effectuait une belle parade sur le tir de Domagoj Bradaric. Pendant longtemps, il semblait que les visiteurs n’allaient pas profiter pleinement de la supériorité numérique. C’est le début de l’action qui a tout changé : Vlahovic s’est emparé d’un ballon centré et a fait la différence.

Les visiteurs prenaient l’avantage à la huitième minute, lorsque Koopmeiners concluait une action simple après un centre d’Aleksey Miranchuk. Par la suite, les joueurs des deux équipes commettaient des erreurs au milieu du terrain et les deux gardiens se retrouvaient sous les feux de la rampe. Dans le premier cas, Lukaku a dirigé le ballon vers Marco Carnesecchi d’un tir puissant, puis Charles De Ketelaere a envoyé un tir encore plus puissant, qui a été fantastiquement arrêté par Rui Patrício.

L’AS brûlait occasion après occasion et devait se contenter d’un penalty. Après une course peu convaincante de Carnesecchi, une faute était commise par le pédalier Rick Karsdorp, et Dybala ne commettait pas d’erreur en tirant sur la barre depuis la ligne blanche.

L’invité de la Juventus, Dean Huijsen, 18 ans, s’est lui aussi lancé dans le deuxième acte pour ses débuts sous le maillot de la Roma et devrait résoudre les problèmes des Giallorossi dans l’axe de la défense. C’est d’ailleurs le jeune Néerlandais qui a mis Emil Holm sous pression à la 56e minute, lequel a manqué de peu de marquer contre son camp. Carnesecchi a continué à rectifier soigneusement ses hésitations de la première mi-temps en étant également chanceux de dégager une volée de Dybala après une heure de jeu.

Mourinho tentait de motiver ses joueurs à presser de manière impulsive, mais les visiteurs préservaient le match nul. Lukaku y était pour quelque chose, puisqu’il plaçait une tête à quelques mètres au-dessus de la barre après une passe de Lorenzo Spinazzola. De plus, le stratège portugais a reçu un carton rouge bien mérité après avoir protesté tout au long du match.

Tableau de la Serie A

A lire également