Nedved ne rejoindra pas l’équipe nationale, il a rejeté l’offre de devenir manager général

Nedved ne rejoindra pas l’équipe nationale, il a refusé l’offre de devenir manager général

Pavel Nedved (51 ans) a décliné l’offre qui lui a été faite de devenir manager de l’équipe nationale de football. Après de nombreuses années passées loin de la République tchèque, l’ancien capitaine de l’équipe nationale et vainqueur du Ballon d’or en 2003 n’est pas sûr de pouvoir aider le football tchèque à l’heure actuelle. L’ancien membre de longue date du conseil d’administration de la Juventus a fait cette déclaration dans un communiqué envoyé à l’agence de presse tchèque.

Les dirigeants de la fédération sélectionnent un nouvel entraîneur et un nouveau manager pour l’équipe nationale après que l’entraîneur Jaroslav Šilhavy a décidé de ne pas continuer en novembre après la fin des qualifications, malgré la qualification pour le Championnat d’Europe en Allemagne. Son successeur devrait être annoncé jeudi à l’issue d’une réunion extraordinaire du comité exécutif, a indiqué aux journalistes le porte-parole de l’équipe nationale, Petr Šedivý.

Selon les médias, le nouvel entraîneur sera Ivan Hašek, qui a brièvement dirigé l’équipe nationale en 2009, et ses assistants seront Jaroslav Köstl et Veselý. La sélection de l’entraîneur et du manager a été confiée à un groupe de travail de cinq membres formé par le président de la FAČR Petr Fousek, les vice-présidents Jiří Šidliák et Jan Richter, le membre du comité exécutif et dirigeant de la première ligue Viktoria Plzeň Adolf Šádek et le nouveau directeur technique de l’association Erich Brabec.

La direction souhaitait que Nedved soit nommé manager. « Je voudrais commenter l’offre de poste de manager général de l’équipe nationale de football tchèque, que j’ai reçue de Petr Fousek, le président de la FAČR, et de M. Šádek, membre du comité exécutif. Je dois dire à l’avance que j’apprécie l’offre et ses conditions et que je l’ai examinée très attentivement. J’apprécie également l’approche de la FAČR pendant les négociations. Malheureusement, après mûre réflexion et de nombreuses consultations, j’ai décidé de ne pas l’accepter« , a déclaré M. Nedved.

« Après de nombreuses années passées loin de la République tchèque, je ne suis pas sûr de pouvoir aider le football tchèque en ce moment. D’autant plus que je ne suis pas encore installé de manière permanente en République tchèque en raison de mes fréquents et nécessaires séjours à l’étranger. » a ajouté l’ancien milieu de terrain, qui a joué 91 matches pour l’équipe nationale et marqué 18 buts.

Nedved a joué en Italie depuis 1996, d’abord pour la Lazio Rome puis pour la Juventus, dont il a pris sa retraite à l’issue de la saison 2008/09. Sportif tchèque de l’année 2003, il a participé à la gestion du club turinois en tant que membre du conseil d’administration à partir d’octobre 2010 et a été nommé vice-président cinq ans plus tard. Il a quitté ses fonctions en novembre de l’année dernière.

Le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale aurait pu être connu avant la mi-décembre. Cependant, en raison du grand nombre d’excuses de la part des membres du comité exécutif, une réunion d’urgence a été annulée à la dernière minute et reprogrammée pour le mois de janvier. Le groupe de cinq membres devrait présenter une proposition au comité jeudi pour approuver Hasek et ses assistants. Il devrait s’agir de l’actuel entraîneur des Bohemians 1905, Veselý, et de l’assistant slave Köstl.

Hašek a déjà dirigé temporairement l’équipe nationale lors de cinq matches en 2009, alors qu’il était également président de la fédération. Après deux ans à la tête de l’équipe, il a démissionné et s’est reconverti en entraîneur. L’ancien capitaine de l’équipe nationale, âgé de 60 ans, a depuis travaillé dans les pays arabes. Il a entraîné pour la dernière fois l’équipe nationale libanaise, dont il s’est retiré en mars dernier.

A lire également