NFL 4 contre 4 : L’édition du Super Bowl

Dans une semaine exactement ! Ensuite, nous nous préparerons pour le Super Bowl LVIII à Las Vegas ! À SportAmerica, nous nous pencherons longuement sur le plus grand événement sportif des États-Unis au cours de la semaine à venir. Nous commencerons par un 4 contre 4 avec nos rédacteurs en chef. Que voit chacun d’entre eux dans sa boule de cristal ? Ont-ils aussi leur mot à dire sur le carrousel des entraîneurs ? Vous pouvez le lire dans notre NFL 4 contre 4 : l’édition du Super Bowl !

1. Encore une semaine exactement et la saison 2023 culminera avec le Super Bowl LVIII. Nous allons aller droit au but : qui va bientôt allumer le trophée lombard ?

Marc Dorenbos : « Je ne parierai plus jamais contre les Chiefs. La défense sait comment rabaisser Brock Purdy et Patrick Mahomes et Travis Kelce font ce qu’ils font toujours. Deux Super Bowls consécutifs pour KC ! »

Lars Leeftink : « Les 49ers ont la meilleure équipe sur le papier, surtout sur le plan offensif avec leur OL et leurs armes. Cependant, les Chiefs ont déjà montré qu’ils trouvaient le moyen de gagner en playoffs. La défense des 49ers est un bon casse-croûte pour Mahomes et Andy Reid si le pash rush des 49ers peut être stoppé, tandis que la défense des Chiefs, avec ses plaquages et sa programmation, peut certainement stopper les 49ers. Victoire des Chiefs.

Arnold van der Werff : « 49ers. Ce sera le moment où Purdy fera taire les critiques avec son jeu de passe. L’attaque des 49ers est trop polyvalente pour la défense des Chiefs, bien qu’ils soient incroyablement bons. Malgré tout, Christian McCaffrey devient le MVP avec 2 TDs en deuxième mi-temps. »

Toon Aerts : « Pour l’instant, je penche toujours pour les Chiefs. Un déclic s’est produit dans l’esprit des joueurs de Kansas City dès le début des playoffs. J’ai l’impression de voir les Patriots de la Nouvelle-Angleterre d’autrefois. Ce sera serré, mais l’expérience de Reid, Mahomes et Kelce, associée à cette excellente défense, sera le facteur décisif à la fin. »


2. Laissez la boule de cristal de côté pour l’instant. Quel est votre pronostic pour ce match ?

Marc : « Le premier touchdown en retour de punt va être marqué lors de ce Super Bowl (et s’il faut être vraiment fou : Kadarius Toney va le faire) »

Lars : « Taylor Swift monte sur scène par surprise pendant le spectacle de la mi-temps et vole la vedette à Usher en se produisant non pas seule, mais avec Jason Kelce. »

Arnold : « Brock Purdy établit un record de course pour un QB dans le Super Bowl ».

Spectacle : « Sam Darnold est le premier QB issu de l’équipe de la classe 2018 se qualifier pour le Super Bowl. Dimanche, il devient également le premier QB de la classe 2018 à participer au Super Bowl. classe 2018 lancer un touchdown dans le Super Bowl ».


3. Pour quel quarterback ce Super Bowl est-il le plus important ? Patrick Mahomes pour entrer dans la conversation du GOAT ? Ou encore Brock Purdy pour faire taire tous les sceptiques ?

Marc : « Un Super Bowl est important dans les deux cas. Mais si vous regardez les choses de cette façon : Purdy peut donner à beaucoup de gens (y compris votre serviteur) l’impression d’avoir gagné le Super Bowl. Quant à Mahomes, nous le verrons davantage lors du dernier match ».

Lars : « Absolument Mahomes. Purdy n’a rien à prouver en tant que dernier choix et a déjà fait beaucoup plus que ce que tout le monde, y compris lui-même, attendait. Les 49ers ont plus de pression pour gagner que la personne qu’est Purdy ».

Arnold : « Purdy. Tout le monde peut dire qu’il n’y a pas de pression sur lui en tant que dernier choix, mais la quantité de critiques qu’il reçoit alors qu’il est en tête de toutes les statistiques qui comptent est déraisonnable. Les gens ne commenceront à l’apprécier que lorsqu’il aura enfin permis à San Francisco de remporter une nouvelle bague. »

Spectacle : « Je suis également enclin à dire Purdy. Il est peut-être M. Irrelevant Si l’on considère qu’il n’est pas le plus important, les projecteurs sont plus que jamais braqués sur lui. Tout le monde dit qu’un manche à balai peut encore gagner avec cette brochette d’armes autour de lui à San Francisco. Les critiques se lèchent déjà les babines, prêts à recracher Purdy si les choses tournent mal ».


4. Le carrousel des entraîneurs est terminé. Tous les postes ont été pourvus. Deux noms notables n’ont pas trouvé de nouvel emploi : Bill Belichick et Mike Vrabel. Lequel de ces deux noms avez-vous été le plus choqué qu’ils n’aient pas réussi à s’imposer ?

Marc : « Vrabel ! Je pense toujours que l’âge de BB mais surtout son besoin de contrôle ont découragé beaucoup d’équipes. De la part de Vrabel, je m’attendais à 100% à ce qu’il soit déjà entraîneur principal quelque part. »

Lars : « Je pense à Belichick de toute façon, d’autant plus que son nom a été mentionné très sérieusement chez les Falcons et que je n’ai pas eu l’impression que quelqu’un était intéressé par Vrabel en tant que HC. En tout cas, personnellement, je ne suis pas le plus grand fan de Vrabel (contrairement à beaucoup de gens je crois), alors que l’approche de Belichick a fonctionné pendant longtemps. Le contrôle qu’il veut exercer a peut-être découragé certaines équipes ».

Arnold : « Vrabel. Je pense qu’il avait lui-même compté sur plus de crédit de la part des autres équipes. En effet, avec Belichick, on entendait dire que les équipes avaient peur qu’il prenne tout le pouvoir.

Spectacle : « Je trouve particulièrement frappant que l’entraîneur principal le plus performant de tous les temps n’ait eu qu’une seule équipe intéressée derrière lui. Et ils ont fini par prendre une autre direction. En ce qui me concerne, Belichick mérite toujours une place en NFL et les équipes qui laissent ostensiblement passer cette opportunité commettent une erreur. »


Revivez ici comment les Chiefs ont battu les Ravens dimanche dernier et se sont assurés un voyage à Las Vegas !

A lire également