NFL on Sunday : Les Bills dominent les Cowboys

La meilleure affiche du dimanche a été le match au sommet entre les Buffalo Bills et les Dallas Cowboys. Mais il y avait d’autres belles affiches au programme. Les Ravens se sont rendus à Jacksonville pour affronter les Jaguars, les LA Rams ont rendu visite aux Washington Commanders et les 49ers ont regardé leurs rivaux de division de l’Arizona dans les yeux. Comment se sont déroulés ces matches ? Découvrez-le ici !

LES BILLS DOMINENT LES COWBOYS À DOMICILE

Dallas Cowboys @ Buffalo Bills | 10-31

Les Buffalo Bills sont en vie et en pleine forme. Dans leur propre Orchard Park, ils ont complètement explosé les Dallas Cowboys en visite. Les Bills conservent ainsi une chance de participer aux playoffs. Il était évident que ce match était crucial pour Buffalo, car les nerfs étaient à fleur de peau dès le début de la rencontre. Les joueurs des deux équipes se sont volés dans les cheveux à plusieurs reprises et certaines fautes sur le terrain ont également dépassé les bornes. Finalement, les esprits se sont calmés et les Bills ont pris le contrôle du match, ne laissant aucune chance aux Cowboys de revenir dans le match.

Tant sur le plan offensif que défensif, les Bills ont été la meilleure équipe. Les Cowboys ne savaient pas quoi faire, surtout avec le jeu de course des Bills. James Cook a traversé les Cowboys-D comme un couteau chaud dans du beurre. Il a terminé le match avec 179 yards de course, 42 yards de réception, 1 touchdown de course et 1 touchdown de réception. D’un match décisif parlé ! Sur le plan défensif également, les Bills ont été dominants. Dak Prescott a été plaqué trois fois et a lancé une interception. La défaillance de Zack Martin y est certainement pour quelque chose. A la fin du match, le ciel s’est également ouvert à Buffalo. Un symbole de l’état d’esprit dans lequel Dallas a quitté le terrain. Même s’ils ont décroché une place pour les playoffs, ils se dirigeront vers la semaine prochaine avec de nombreux doutes dans la tête. En effet, la semaine prochaine, les Dallas devront affronter les Miami Dolphins.

LES RAVENS DÉCROCHENT LEUR BILLET POUR LES PLAYOFFS EN GAGNANT CONTRE LES JAGUARS

Ravens de Baltimore @ Jaguars de Jacksonville | 23-7

Sunday Night Football a été le théâtre d’un match au sommet de l’AFC entre les Baltimore Ravens et les Jacksonville Jaguars. Avec des conséquences potentielles importantes sur la course à la première place de l’AFC, ce sont les Ravens de Baltimore qui ont pris les choses en main. C’est le jeu de course de Baltimore qui a fait la différence. Quatre joueurs différents ont couru pour 251 yards. C’est le quarterback Lamar Jackson qui est redevenu le « vieux » Lamar, avec 97 yards au compteur. Keaton Mitchell a également apporté sa pierre à l’édifice avec 73 yards, mais il a malheureusement vu sa saison partir en fumée à cause d’une vilaine blessure au genou. Le jeu de passe des Ravens a été médiocre, mais il ne faut pas sous-estimer la contribution du tight end remplaçant Isaiah Likely (5 prises, 70 yards). La performance de Likely réduit déjà la pression sur Mark Andrews qui doit revenir de sa blessure.

Les Jaguars se tirent une balle dans le pied

Pour les Jaguars, ils regretteront les nombreuses occasions manquées, surtout en première mi-temps. Brandon McManus a raté deux field goals, Trevor Lawrence a perdu le ballon (au total deux fumbles) et à la toute fin de la première mi-temps, ils n’ont pas pu démarrer un jeu à cause d’une très mauvaise gestion de l’horloge. Les Jags se trouvaient alors sur la ligne des 5 yards des Ravens. Le seul touchdown des Jaguars a été une bombe de 65 yards de Lawrence à Jamal Agnew, un agent libre qui a pu courir dans la zone d’en-but sans être touché. Cela n’a pas empêché les Jags de s’incliner pour la troisième semaine consécutive.

La tête de série numéro 1 de l’AFC est une chose à laquelle ils ne devraient pas penser pendant un certain temps à Jacksonville. Il vaut mieux regarder par-dessus leur épaule dans l’AFC Sud. Les Colts d’Indianapolis et les Texans de Houston ont désormais le même bilan que les Jaguars, ce qui rend la lutte pour la couronne de la division encore plus acharnée.

AUTRES JEUX

San Francisco 49ers @ Arizona Cardinals | 45-29. Les 49ers de San Francisco restent en tête de la NFC après une solide victoire sur les rivaux de division de l’Arizona. Brock Purdy a souligné sa campagne MVP avec 242 yards de passes et quatre touchdowns. La plus grande concurrence pour Purdy est peut-être venue de sa propre équipe. Christian McCaffrey a marqué trois touchdowns, 115 yards à la course et 72 yards à la réception. CMC est un code de triche. Avec les Cardinals, Kyler Murray a connu un après-midi difficile. La lumière qui brille de plus en plus est celle du tight end Trey McBride. Le sophomore a récolté 102 yards en 10 prises.

Washington Commanders @ Los Angeles Rams | 20-28. Les Los Angeles Rams restent en course pour une wild card dans la NFC. Ils s’en sont d’ailleurs assurés avec une victoire méritée sur les Commanders. Comme la semaine dernière, c’est à nouveau Cooper Kupp qui a été la star du match pour les Rams. L’ancien Super Bowl MVP a capté huit ballons pour 111 yards et un touchdown. Après la courte défaite contre les Ravens la semaine dernière, les Rams remontent à .500 grâce à cette victoire.

Pour les Commanders, la saison n’est pas prête de se terminer. Au quatrième quart-temps, Sam Howell (11/26, 102 yards, 1TD, 1 INT) a été remplacé par Jacoby Brissett. Le vétéran s’est bien comporté et a donné un peu plus de vie à l’attaque. Il a lancé pour 124 yards et deux touchdowns. Mais en vain pour Washington. L’équipe de la capitale est désormais officiellement éliminée des playoffs.


Retrouvez les récapitulatifs des premiers matchs de dimanche ici !

A lire également