NFL on Sunday : Les Bills stoppent les Dolphins, les Eagles renouent avec la victoire

Tous les regards étaient tournés vers Buffalo ce dimanche. Après tout, les Bills affrontaient ici les Miami Dolphins, toujours invaincus. Vous savez, l’équipe qui a marqué 70 points la semaine dernière. Ce fut un autre match avec beaucoup de points. Mais cette fois, les Bills ont gagné. Avec la défaite des Dolphins, les Eagles ont été (brièvement) la seule équipe à faire 4-0. Comment cela s’est-il passé ? Lisez cela et plus encore dans les comptes-rendus des premiers matches de la NFL ce dimanche.

LES BRITANNIQUES DOMINENT DANS LEUR DUEL AVEC LES DAUPHINS

Miami Dolphins @ Buffalo Bills | 20-48

Les Dolphins semblaient prêts à prendre d’assaut l’AFC après la victoire record de la semaine dernière. Une semaine plus tard, les Bills les ont ramenés sur terre. Emmenés par un Josh Allen déchaîné, les Bills n’ont rien laissé à leur rival de division. Le quarterback de Buffalo a lancé quatre touchdowns et en a inscrit un lui-même.

Au début, le match ne semblait pas si facile. En effet, les deux équipes ont marqué des touchdowns sur leurs deux premiers drives. Pour les Dolphins, De’Von Achane a une fois de plus été le grand homme. Le rookie a couru pour marquer les deux buts. Le running back n’a finalement reçu le ballon que huit fois, mais il a cumulé 101 yards et deux touchdowns. Mais les Bills ont ensuite rapidement pris le dessus sur leur rival de division grâce à deux touchdowns de Stefon Diggs. En deuxième mi-temps, les visiteurs reviennent encore à 31-20, mais c’est fini et les Bills marquent les 17 derniers points du match.

LES EAGLES PEINENT À DÉPASSER LES COMMANDERS

Washington Commanders @ Philadelphia Eagles | 31-34 (OT)

Les Eagles ont également remporté leur quatrième match de la saison. Cependant, l’équipe de Jalen Hurts a eu besoin d’une prolongation pour y parvenir. En effet, les Eagles se sont imposés de haute lutte, alors qu’ils avaient déjà perdu contre les Commanders à domicile l’année dernière. Les choses se sont déroulées de la même manière cette année, puisque l’équipe de la capitale a pris les devants dès la première mi-temps. Les deux premiers drives ont donné lieu à des touchdowns et après un field goal, l’avance a atteint 10 points à 17-7.

Hurts avait remporté ses quatre précédents matches où il avait été mené de dix points et n’allait pas non plus se laisser abattre cette fois-ci. Avant la mi-temps, l’équipe a marqué trois points, un but sur le terrain et un touchdown dans le troisième quart-temps ont donné l’avantage à l’équipe locale. Sam Howell n’a cependant pas baissé les bras, même lorsque A.J. Brown a ramené l’avance des Eagles à sept points à moins de deux minutes de la fin. Au terme d’une action impressionnante, le jeune quarterback a réussi à trouver Jahan Dotson dans la zone d’en-but, littéralement à la dernière seconde. Ron Rivera a choisi l’option la plus sûre et a opté pour la prolongation. Les Commanders obtiennent le ballon mais vont trois et dehors. Hurts n’a pas laissé passer l’occasion, il a amené son équipe à portée de tir et Jake Elliott a marqué les points de la victoire.

LES BENGALS SONT SANS ESPOIR FACE AUX TITANS

Cincinnati Bengals @ Tennessee Titans | 3-27

Après avoir donné à son équipe sa première victoire de la saison lundi, tous les regards étaient tournés vers Joe Burrow. A quelle vitesse sa blessure au mollet se rétablissait-elle, d’autant plus que son équipe avait un jour de repos en moins à cause du match de lundi. La réponse ne s’est pas fait attendre. Pas très bien. Le meneur de jeu n’a pas bien bougé et n’est pas entré dans le jeu un seul instant. Il n’a pas lancé le moindre touchdown (évidemment) et n’a réussi à mener son équipe qu’à un field goal.

De plus, les Bengals ont également perdu Tee Higgins, qui s’est cassé une côte. Par conséquent, les Bengals ont rapidement joué un match perdu contre les Titans, où Derrick Henry a joué un rôle de premier plan. Il a marqué 122 yards et un touchdown, une réception pour 11 yards et un touchdown sur une feinte de jeu. Il a posé les bases du meilleur match de Tennessee cette saison, que la victoire porte à 2-2 cette saison, ce qui en fait le leader partagé de la division. Avec les trois autres équipes, mais au moins c’est la tête partagée.

LES RAMS BATTENT LES COLTS APRÈS UNE PROLONGATION

Los Angeles Rams @ Indianapolis Colts | 29-23 (OT)

Les Rams semblaient bien partis pour s’imposer facilement sur le terrain d’Indianapolis. Dès le premier quart-temps, les visiteurs ont pris une avance de 14-0 grâce à deux touchdowns de Kyren Williams. Ensuite, les Colts ont mis du temps à réagir. Par exemple, l’équipe a raté un field goal en première mi-temps. Par conséquent, les Rams n’ont pu faire mieux que trois field goals, bien qu’ils aient également raté un coup de pied pour trois points supplémentaires.

Des points que l’équipe pourrait bien utiliser, car en fin de match, les Colts sont revenus en force pour combler le déficit de 23-0. Trois touchdowns, dont deux conversions à 2pts, ont permis à Anthony Richardson de mener l’équipe locale à une prolongation. Le quarterback rookie a lancé beaucoup d’incomplétudes, plus de la moitié de ses lancers, mais il a tenu bon quand il le fallait. Il n’a tout simplement pas eu l’occasion de remporter la victoire. Les Rams ont gagné le tirage au sort et Matthew Stafford a dirigé son équipe vers le fond du terrain. Ce faisant, il a trouvé une autre recrue, Puka Nacua, dans la zone d’en-but. Nacua a réalisé un nombre record de prises (39) lors de ses quatre premiers matchs, mais il ne s’agissait que de son premier touchdown. Mais il a tout de suite gagné.

AUTRES JEUX

Baltimore Ravens @ Cleveland Browns | 28-3: Baltimore n’a pas eu de mal avec les Browns dimanche. L’équipe locale a dû se passer du quarterback Deshaun Watson, blessé. Il a été remplacé par Dorian Thompson-Robinson. Pour le rookie, ce fut une introduction difficile à la NFL. DTR a lancé trois interceptions, mettant son équipe dans une situation difficile. La défense, qui était jusqu’à cette semaine l’une des plus solides de la NFL, n’a pas non plus pu empêcher une défaite, en partie à cause de cela, laissant la formation de Lamar Jackson prendre la tête de l’AFC North.

Atlanta Falcons @ Jacksonville Jaguars | 7-23: Les Jaguars ont joué dans leur deuxième ville natale pour la première fois cette année. Lors du premier match londonien de l’année, l’équipe de Trevor Lawrence a été trop forte pour les Falcons. Ce que Jacksonville a montré n’était pas impressionnant, mais contre Desmond Ridder et les Falcons, ce n’était pas nécessaire. Les points forts ont été les touchdowns de Calvin Ridley pour les Jaguars contre son ancienne équipe et le touchdown de Drake London, comme c’était le cas à Londres. Les Jaguars vont maintenant pouvoir profiter de Londres pendant une semaine, puisqu’ils y joueront à nouveau la semaine prochaine.

Denver Broncos @ Chicago Bears | 31-28: Dans le match entre deux des pires équipes des trois premières semaines de la saison, les Bears semblaient être sur la voie d’une victoire importante. Un déficit de 7-0 a été effacé en marquant quatre touchdowns d’affilée. Ce faisant, Justin Fields a lancé pour marquer à chaque fois. Après l’humiliante défaite de la semaine dernière contre les Dolphins, les Broncos semblaient se diriger vers une nouvelle déception, mais l’équipe a tout de même réussi à renverser la vapeur. Aidés par un fumble de Fields qui a rapporté un touchdown et une interception, les Broncos ont réussi à marquer 24 points d’affilée pour s’assurer la victoire. Pour les Bears, il s’agit de la 14e défaite consécutive.

Minnesota Vikings @ Carolina Panthers | 21-13: Bryce Young semblait être sur le point de remporter la première victoire de sa carrière en première mi-temps, mais les Vikings ont finalement réussi à remonter un déficit de 13-0. Le fait que les deux défenses aient réussi à marquer un touchdown est révélateur du match. Sur le plan offensif, il n’y a pas eu grand-chose. Les Vikings ont tout de même réussi à gagner le match, principalement parce qu’ils avaient le meilleur joueur sur le terrain. Justin Jefferson n’a capté que six ballons pour 85 yards, dont deux touchdowns. C’était déjà plus de points que les Panthers n’en marqueraient. Les Vikings ont donc gagné pour la première fois, tandis que les Panthers restent sans victoire.

Pittsburgh Steelers @ Houston Texans | 6-30: C.J. Stroud s’avère être un apprenant rapide. Après un début difficile, le quarterback a joué son deuxième bon match d’affilée. Résultat : une victoire facile contre les Pittsburgh Steelers. La plus grande réussite est peut-être qu’il n’a même pas été plaqué par la défense des Steelers. À Pittsburgh, peu de choses réussissaient et, pour ne rien arranger, l’équipe a également perdu son propre quarterback. Kenny Pickett a subi ce qui semble être une grave blessure au genou et a dû être remplacé par Mitch Trubisky. La gravité de cette blessure sera connue dans les prochains jours.

Tampa Bay Buccaneers @ New Orleans Saints | 26-9: Le retour de suspension d’Alvin Kamara n’a pas donné les résultats escomptés. Le running back a reçu le ballon pas moins de 24 fois. Onze fois pour un rush, 13 fois pour une réception, mais il n’a parcouru que 84 yards au total. Avec un Derek Carr clairement gêné par sa blessure à l’épaule, les Saints n’ont rien pu faire. Bien que Baker Mayfield ait lancé une interception, il était clairement le meilleur quarterback de ce match. Par conséquent, les trois passes de touchdown ont eu raison de la défense des Saints, ce qui a permis aux Bucs de prendre la tête de la NFC South.


Retrouvez le récapitulatif de la victoire des Lions lors de TNF ici.

A lire également