NFL on Sunday : Les Lions et les Texans peuvent gagner à nouveau

Les Dolphins ont montré que la fuite défensive de Washington n’est certainement pas terminée, malgré le licenciement de Jack Del Rio. A Houston, les Texans ont échappé à une défaite contre les Broncos et les Lions ont fait briller Sam LaPorta. Mais de nombreuses blessures ont également mis des bâtons dans les roues. Tout cela dans les récapitulatifs des premiers matches de dimanche !

Laporta mène les Lions à la victoire, Carr se blesse

Detroit Lions @ New Orleans Saints | 33-28

Les Lions ont été incroyablement bons dans la première moitié de ce match. Après huit minutes dans le premier quart-temps, ils avaient déjà marqué trois touchdowns. Cela laisse présager un grand match, et pas seulement grâce à l’efficacité de l’attaque des Lions. Sam LaPorta a été le meilleur receveur des Lions avec 9 réceptions pour plus de 140 yards. De plus, David Montgomery était également sur une bonne lancée. Après seulement deux drives, deux touchdowns ont été inscrits au tableau d’affichage et les Lions ont terminé la première mi-temps en force avec 21 points au tableau d’affichage. Personne n’aurait pu imaginer que la plus grande remontée de l’histoire du club des Saints allait suivre, car les Lions ne semblaient pas avoir de problème.

Mais au troisième quart-temps, les Saints ont soudain failli revenir dans le match. Deux buts d’affilée leur ont permis de revenir à 24-21 et le match est soudain redevenu ouvert. Cependant, la classe de LaPorta a refait surface dans le drive suivant avec un autre touchdown et quelques prises importantes. Malgré tout, l’équipe locale s’est battue après la blessure de Derek Carr dans le quatrième quart-temps et les Saints ont réussi à marquer un autre point sous l’impulsion de Taysom Hill. Au final, rien n’a changé et les Lions se sont imposés.

Les Colts éliminent les Titans, rivaux de division, en prolongation

Indianapolis Colts @ Tennessee Titans | 31-28 (OT)

Les Colts d’Indianapolis s’affirment de plus en plus comme des prétendants aux playoffs dans l’AFC. La victoire à l’arraché face aux Tennessee Titans est déjà la quatrième consécutive pour l’équipe de Shane Steichen. Les Titans ont pris le meilleur départ et ont mené de 10 points dès le deuxième quart-temps. Les Colts sont revenus lentement mais sûrement dans le match grâce à trois field goals consécutifs de Matt Gay. A la fin du troisième quart-temps, les projecteurs se sont braqués sur les deux équipes spéciales. Tout d’abord, Grant Stuard a récupéré un punt bloqué pour marquer un touchdown. Mais lorsque les Colts ont ensuite couru pour un conversion à deux points Le ballon a été intercepté par Gardner Minshew, qui a couru jusqu’à l’autre bout de la zone d’en-but. En effet, Amani Hooker a intercepté le ballon de Gardner Minshew et a couru jusqu’à l’autre bout de la zone pour marquer un but. deuxième choix!

Vers la fin du match, les Titans ont semblé se défaire des Colts grâce à une belle passe de touchdown de Will Levis à l’inévitable DeAndre Hopkins. Hopkins a reçu un total de 75 yards, établissant ainsi quelques records personnels. Il compte désormais plus de 12 000 yards et 900 réceptions. Nick Folk a pu donner l’avantage à son équipe en marquant le point supplémentaire, mais il l’a raté. Le match s’est donc prolongé, ce qui a permis à Nashville de vivre un peu plus d’émotions.

En prolongation, Folk a d’abord réussi à marquer un but pour les Titans. Sur l’action suivante, Gardner Minshew a une nouvelle fois déchaîné ses démons d’antan. Tout d’abord, il lance une passe de 55 yards à Alec Pierce, plaçant les Colts sur la ligne des 4 yards. Là, Minshew lance à nouveau le ballon, cette fois à Michael Pittman, qui couronne un très bon match (11 prises pour 105 yards). Minshew Mania se déroule ces jours-ci à Indianapolis, dans l’Indiana !

Les Texans mettent fin à la série de victoires des Broncos, mais perdent Dell

Denver Broncos @ Houston Texans | 17-22

Bien que les premières minutes de ce match n’aient pas été très prometteuses, avec des punts de part et d’autre, ce match s’est tout de même avéré passionnant. En première mi-temps, l’équipe locale ne semble pas s’inquiéter outre mesure, puisqu’elle mène 13-3 à la mi-temps, notamment grâce à un touchdown de Dameon Pierce. C’est pourtant à ce moment-là que les Texans commencent à s’inquiéter, car le receveur débutant Tank Dell tombe pendant cette action et doit quitter le terrain sur une civière. Vers la fin du match, on apprend qu’il s’est fracturé le péroné et qu’il sera donc mis sur la liste des blessés.

Le match a vraiment commencé au troisième quart-temps, lorsque les Broncos se sont réveillés. Ils marquent un touchdown à la fin de ce quart-temps grâce à une passe en profondeur de Russell Wilson à Courtland Sutton, alors que les Texans n’ont plus qu’un field goal à leur disposition. Cette tension s’est maintenue jusqu’à la fin du match en raison des buts marqués de part et d’autre dans le dernier quart-temps. Lorsque les Broncos s’approchent de la zone rouge juste avant la fin du dernier quart-temps, les Texans ne peuvent que marquer un but. deux minutes il semblait que Wilson allait une fois de plus mener son équipe à la victoire avec un drive gagnant, mais la défense s’est assurée d’intercepter le ballon et la série de victoires des Broncos s’est définitivement arrêtée.

Les Texans passent donc à 7-5 et, avec cette victoire, semblent avoir de bonnes cartes pour faire les playoffs cette saison, mais il reste à voir s’ils laisseront la blessure de Dell mettre en péril leurs aspirations.

Les Dolphins s’imposent à Washington

Miami Dolphins @ Washington Commanders | 45-15

Ce fut une fois de plus agréable avec les Dolphins, où l’attaque semble avoir retrouvé son niveau d’antan. En effet, ils ont commencé dès le premier drive avec un magnifique touchdown de 78 yards. Une superbe passe de Tua Tagovailoa vers qui d’autre que Tyreek Hill. D’ailleurs, la défense s’est jointe au score dans ce match. Andrew van Ginkel a intercepté facilement une passe de Sam Howell. Ce dernier avait déjà fait quelque chose en première mi-temps en pénétrant dans la zone d’en-but depuis la ligne des 1 yards, mais en vain. En effet, quelques minutes plus tard, c’est encore une fois Tua qui s’adresse à Hill pour un touchdown sur une distance de 60 yards. Tout au long du match, il était également évident que le jeu de De’Von Achane a rendu le jeu de course encore plus dangereux avec les deux touchdowns pour lui et Raheem Mostert.

Alors que l’attaque des Dolphins était très forte, la défense des Commanders ne ressemblait à rien. Le licenciement de Jack del Rio n’a donc pas eu l’effet escompté par Ron Rivera. Les Dolphins ont encaissé jusqu’à 45 points. Ainsi, la série de 35 points ou plus lors de leur série de quatre défaites est toujours d’actualité. Les entraîneurs de Washington devront trouver une solution différente pour leur défense dans les semaines à venir s’ils veulent gagner d’autres matches. Cette large avance a permis aux Dolphins de se calmer quelque peu en deuxième mi-temps. Achane a tout de même réalisé une bonne mi-temps avec deux touchdowns. Les Dauphins semblent devenir de plus en plus dangereux en cette fin de saison, à l’image de leurs bonnes performances en début de saison.

AUTRES JEUX

Atlanta Falcons @ New York Jets | 13-8. Les Falcons ont conforté leur position de leader de la NFC South en s’imposant face aux New York Jets. Dans un match en demi-teinte, un touchdown des Falcons a suffi à faire la différence. C’est MyCole Pruitt qui a marqué le TD avec sa seule prise du match. Du côté des Jets, l’offensive a encore été inécoutable. Le jeu était tellement mauvais que Tim Boyle a été sorti du match et remplacé par Trevor Siemian. En revanche, la défense des Jets a de nouveau été à la hauteur. Elle a maintenu les Falcons sous les 200 yards et a même forcé un safety dans le premier quart-temps. Mais cela n’a servi à rien. Les Jets s’inclinent pour la cinquième fois consécutive.

Los Angeles Chargers @ New England Patriots | 6-0. Non, le résultat que vous voyez ici n’est pas une erreur d’écriture. Les Los Angeles Chargers se sont contentés de deux field goals pour éliminer les Patriots. Les deux attaques n’ont pas cédé et ont livré l’un des matchs les plus laids de la saison. Du côté des Patriots, Bailey Zappe n’a pas vraiment apporté d’amélioration. Chez les Chargers, Justin Herbert n’a pas pu compter sur ses receveurs. Quentin Johnston a encore fait un drop qui a fait sourciller. Pour la troisième fois consécutive, la défense des Patriots a tenu son adversaire à 10 points ou moins. Pas une seule fois, elle n’a produit une victoire. Ils sont la première équipe à réaliser ce tour de force depuis… 1938 !

Arizona Cardinals @ Pittsburgh Steelers | 24-10. Dans un Pittsburgh orageux, les Arizona Cardinals ont remporté une victoire surprenante sur les Steelers. A deux reprises, le match a été interrompu pour cause de tempête. Pour Pittsburgh, cependant, la tempête s’est déroulée sur le terrain. La défense, habituellement redoutable, n’a rien pu faire face au running back James Conner. Conner a couru pour 105 yards et deux touchdowns. Pour les Steelers, d’ailleurs, il y a eu d’autres mauvaises nouvelles. Au milieu du deuxième quart-temps, le quarterback Kenny Pickett a abandonné la partie en raison d’une blessure à la cheville. Selon les premières informations, Pickett pourrait manquer jusqu’à quatre semaines. Les chances de Pittsburgh de participer aux play-offs sont donc encore compromises.


Découvrez notre classement des meilleurs joueurs de la NFL après la semaine 12 ici.

A lire également