NLWC : Les D-Backs battent les Brewers et se dirigent vers Los Angeles

Les Arizona Diamondbacks ont atteint leur apogée au bon moment tout au long de la saison. A cet égard, la série Wildcard contre les Brewers n’a pas dérogé à la règle. Derrière les bons lanceurs de Zac Gallen et des des frappes opportunes de Ketel Marte et Lourdes Gurriel dans la sixième manche, l’équipe de France s’est imposée. Snakes ont remporté une victoire de 5 à 2. Les Dodgers de Los Angeles attendent maintenant les National League Division Series.

Après que dans le match 1 de la Wildcard, les D-Backs aient dû revenir à une victoire 6-3 après avoir été menés au score, le match 2 s’est transformé en match à rejouer. Ce sont à nouveau les Brewers qui ont pris l’avantage dès le début du match. Deux runs dès la première manche (un sac fly de Sal Frelick et un single RBI de Willy Adames) ont donné une avance de 2-0 aux BrewCrew. Le lanceur partant de l’Arizona, Zac Gallen, a semblé un peu trop facile à frapper dans cette première manche, mais s’est miraculeusement rétabli après cette première manche délicate.

COMEBACK -BACKS

Donc, comme dans le premier match, les Desert Snakes ont dû combler un autre déficit. Pour ce faire, ils se sont heurtés au lanceur Freddy Peralta, qui, au cours des quatre manches de son match d’ouverture, a enchaîné les retraits sur balles et a empêché les D-Backs d’atteindre les bases. Au cours de cette quatrième manche, il a commis sa première erreur : une balle de changement pendante avec un compte de 2-0 a été frappée au-dessus des barrières du champ droit par Alek Thomas pour un coup de circuit en solo. L’avance était ainsi réduite de moitié.

Pendant ce temps, Gallen n’a fait face qu’à deux coups de base depuis la première manche et son rythme n’a pratiquement pas été perturbé. Il a gardé son équipe dans le match, et son attaque l’a récompensé dans la sixième manche. Après un walk pour Geraldo Perdomo et un double pour le rookie Corbin Carroll, Ketel Marte a permis aux Diamondbacks de prendre l’avantage 3-2 grâce à un single 2-RBI.

Le lanceur de flammes Abner Uribe a remplacé Peralto sur le monticule, mais lui non plus n’a pas pu arrêter l’hémorragie. Un simple pour Tommy Pham, un zéro au marbre et un but sur balles pour Jose Herrera ont chargé toutes les bases pour Lourdes Gurriel.

LE GENADEKLAP

Alors que Gurriel est à la batte, Uribe lance une balle folle sur laquelle Tommy Pham marque pour mener 4-2. Un simple du même Gurriel a permis de porter l’écart à 5-2 immédiatement après, après quoi Hoby Milner a pris la relève d’Uribe au poste de lanceur. Il s’en sort indemne, mais le mal est fait. Entre-temps, le bullpen des Diamondbacks avait pris le relais de Gallen (6.0 IP, 5 H, 2 ER, 3 BB, 4 K) et le quatuor Thompson/Ginkel/Saalfrank/Sewald maintenait l’attaque des Brewers sous contrôle. La fête pouvait commencer dans le vestiaire, sous la houlette du manager Torey Lovullo.

Avec une victoire 5-2, l’Arizona s’est donc qualifié pour les National League Division Series, où il rencontrera le rival de la Major League, les Los Angeles Dodgers.

SUIVANT

Le samedi 7 octobre, la première balle sera lancée à Chavez Ravine, le stade des Dodgers. Les lanceurs de départ sont pour l’instant inconnus, tout comme l’heure de début de la rencontre (on peut cependant supposer qu’elle sera plus tardive, les offensives de la côte ouest se déroulant généralement tard dans la nuit).

A lire également