Nous avons faim et nous voulons le titre, rapporte Priske. Les renforts vont nous aider, mais ils doivent s’acclimater.

Nous avons faim et nous voulons le titre, rapporte Priske. Les renforts vont aider, mais ils doivent s’acclimater

L’entraîneur Brian Priske (46 ans) ne sait pas si les footballeurs du Sparta peuvent faire mieux dans la nouvelle année civile que dans la précédente. Il a déclaré lors d’une conférence de presse que son ambition était que les Letenski fassent au moins aussi bien. Il attend avec impatience la double confrontation de février avec le Galatasaray Istanbul dans le cadre du premier tour à élimination directe de l’Europa League.

La saison dernière, l’équipe de Prague a remporté son premier titre en neuf ans et cette année, elle a franchi la phase de groupes de l’Europa League. Ils sont également en quarts de finale de la coupe nationale, où ils affronteront le Slavia à la fin du mois de février.

« Il est difficile de dire si nous pouvons faire encore mieux que l’année dernière. Mais nous avons l’ambition de faire aussi bien et si possible encore mieux. L’essentiel pour nous est de défendre le titre, ce qui demande beaucoup de travail, de discipline et de détermination de la part de tout le monde. Dans le football, la clé est de rester affamé, il ne faut pas se relâcher. Ce sera l’une des clés », a déclaré Priske au début de l’entraînement hivernal.

Il est heureux des deux renforts apportés jusqu’à présent : l’attaquant albanais Indrit Tuci et le milieu de terrain norvégien Markus Solbakken. « Markus et Indrit vont accroître la concurrence au sein de l’équipe et apporter de la qualité. Bien sûr, nous devons tenir compte du fait qu’ils auront besoin d’un peu de temps pour s’acclimater. Mais en même temps, nous pensons qu’ils nous aideront à atteindre nos objectifs dès le premier jour », a déclaré le Danois de 46 ans.

Le Sparta affrontera le champion de Turquie en titre, Galatasaray, en février. « Nous avons deux beaux matches devant nous. C’est une équipe avec de grandes qualités individuelles, avec des joueurs très connus et expérimentés. Je suis très heureux que nous terminions la double confrontation à domicile », a déclaré Priske.

« J’ai une bonne idée de leur façon de jouer, de leurs qualités et de leurs points forts. J’ai regardé leurs matches contre le FC Copenhague en phase de groupes de la Ligue des champions. Nous avons cinq semaines pour nous préparer, mais en même temps nous devons nous préparer pour le championnat tchèque », a noté l’ancien entraîneur de Midtjylland ou d’Anvers. L’équipe pragoise entamera la partie printanière du championnat le 10 février à Karviná.

A lire également