Petržela fêtera la base ronde avec Limberský. Grâce aux high five à l’école, il vise maintenant 555 départs.

Petržela fêtera son jalon avec Limbersky. Grâce à ses cinq à l’école, il vise désormais 555 départs.

L’ailier de Slovácko Milan Petržela (40 ans) a amélioré son propre record avec sa 500e titularisation dans le championnat tchèque. Après la victoire 1-0 à Mladá Boleslav, il a admis qu’il ne réalisait toujours pas ce chiffre. Lors de la conférence de presse, il a également déclaré qu’il était impatient de continuer et d’augmenter le nombre de matches joués. Son objectif actuel est de terminer avec 555 duels, comme il avait l’habitude d’en obtenir cinq à l’école.

Petržela est le détenteur du record de la ligue depuis novembre dernier, lorsqu’il a dépassé Jaroslav Šilhavy, alors sélectionneur de l’équipe nationale tchèque, avec sa 465e titularisation. Il est désormais le premier à franchir la barre des 500 matches. « Pour être honnête, je ne me rends pas vraiment compte de ce que représente ce chiffre. C’est certainement beaucoup de matches. J’ai toujours envie de continuer, de continuer à jouer et d’augmenter ce nombre. C’est vraiment agréable « , a déclaré Petržela après le 19e tour de FORTUNA:LIGA.

« Pour moi, il est important que je prenne toujours autant de plaisir, que j’aime toujours autant jouer. Mon objectif est de gagner des matches, ce n’est pas une routine pour moi. Je veux toujours suivre les jeunes joueurs et rester à leur niveau. L’important, c’est de prendre du plaisir ». a déclaré l’ancien joueur de Jablonec, Sparta, Plzeň et Augsbourg.

Il est clair quant à son prochain objectif. « Nous avons un gaz intermédiaire devant le six, nous avons trois cinq là. Je me suis donné un point, pour faire peut-être 555. J’étais un voyou à l’école, les cinq viennent à moi. Je me suis donc dit que ce serait trois fois cinq ». Petržela a souligné.

Il s’est félicité d’avoir franchi cette étape dans un duel gagnant. « Pour moi, le 500e départ n’était pas aussi important que la victoire. C’est certainement plus agréable quand un tel anniversaire est couronné par un match victorieux. Je pense que c’est positif », a déclaré l’ancien joueur de l’équipe nationale tchèque.

Des 59 buts qu’il a marqués en championnat jusqu’à présent, c’est le premier qui est le plus marquant. « J’ai marqué lors du deuxième match, et c’était au Sparta », a déclaré Petržela, qui a commencé sa carrière en championnat lors de la saison 2003/04 à Slovácko, où il est revenu en 2019 après avoir quitté Plzeň, avec qui il a remporté quatre titres.

« Je ne suis pas allé à Slovácko pour faire des records. J’y suis allé avec l’idée de rendre au club ce qu’il m’avait donné. Il m’a fait entrer dans le championnat et m’a donné ma chance. Je suis allé là-bas avec ces sentiments et je ne pensais pas du tout à un quelconque record. Je voulais aider Slovácko, tant sur le plan de l’expérience que sur celui du jeu, à atteindre le niveau qu’il a atteint aujourd’hui.

À son retour de Mladá Boleslav, il prévoit de rencontrer son ancien coéquipier de Plzeň, David Limberský. « Il m’attend déjà en Moravie, je dois donc me dépêcher. Je vais demander au chauffeur de rouler vite sur l’autoroute. Pour l’instant, je vais célébrer le 500e anniversaire avec légèreté, car nous ne le ferons pas avant le match à domicile contre Pardubice en février. La célébration sera plus importante à cette occasion », a fait remarquer Petržela.

L’entraîneur de Slovácko, Martin Svědík, l’a également félicité. « Milan est avant tout un grand garçon, c’est ce que j’apprécie le plus, qu’il y ait cinq cents personnes ou plus. C’est un bon gars pour le stand et le groupe qu’il est en train de consolider. En ce qui concerne le football, c’est un phénomène naturel. À 40 ans, il a encore de la vitesse, son physique est tout en muscles ». a-t-il mentionné.

« Peut-être pas dans tous les matches, mais dans la plupart d’entre eux, il est un atout pour l’équipe. Non seulement sur le terrain, mais aussi en dehors. J’apprécie de pouvoir travailler avec de tels joueurs. Je le félicite beaucoup pour cette base. J’espère qu’il va encore augmenter ce nombre », a ajouté Svedik.

Tableau FORTUNA:LIGA

A lire également