Plus de matches oui, plus d’installations non. L’UEFA ne veut pas de la tendance de la Coupe du monde du Qatar dans la Ligue des champions

Plus de matches oui, des mises en place plus longues non. L’UEFA ne veut pas de la tendance de la Coupe du monde du Qatar en Ligue des champions

L’Union européenne de football (UEFA) ne veut pas que la Ligue des champions soit marquée par de longues mises en place similaires à celles de la Coupe du monde, où les arbitres ajoutent des minutes à deux chiffres au temps traditionnel. Le responsable des affaires footballistiques de l’UEFA, Zvonimir Boban (54 ans), a qualifié ces temps morts d' »absolument absurdes », affirmant qu’ils mettaient en danger la santé des footballeurs.

« La santé des joueurs est une tragédie mineure à cet égard,« a déclaré l’ancien milieu de terrain vedette de l’AC Milan et de l’équipe nationale croate, Boban, lors d’une rencontre avec les journalistes avant le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions, jeudi.

Lors de la Coupe du monde masculine de l’année dernière et de la Coupe du monde féminine de cette année, la FIFA a demandé aux arbitres de prolonger les matches au-delà de 90 minutes et de les faire durer plus de 100 minutes. Les arbitres devaient prendre en compte les célébrations de buts, les remplacements, les blessures et le reste du temps non joué.

Selon le président de la FIFA, Gianni Infantino, cette mesure permettra aux supporters d’en avoir plus pour leur argent, car dans de nombreux matches, le ballon n’est en jeu que pendant 50 à 55 minutes.

Cependant, les responsables de l’UEFA ont déclaré aujourd’hui que les matches de la dernière saison de la Ligue des champions ont duré en moyenne 60 minutes et sept secondes de « temps de jeu effectif ». C’est en moyenne cinq minutes de plus que dans les principales compétitions européennes.

« Les minutes sont intenses en Ligue des champions,« , a déclaré Boban, qui a remporté la compétition en 1994 avec l’AC Milan. Selon lui, l’ajout de minutes à deux chiffres dans les matches peut représenter jusqu’à 500 minutes par saison, soit l’équivalent de cinq matches supplémentaires.

Lors des matches du tour préliminaire de la Ligue des champions de mardi, les arbitres ont accordé huit minutes à la fin des matches de Galatasaray et de Panathinaikos.

A lire également